La musique romantique ou l’esprit de l’hymne Marseille 1er Arrondissement, 21 juin 2022, Marseille 1er Arrondissement.

La musique romantique ou l’esprit de l’hymne Centre Bourse 2 Rue Henri Barbusse Marseille 1er Arrondissement
2022-06-21 – 2022-06-21 Centre Bourse 2 Rue Henri Barbusse
Marseille 1er Arrondissement 13001

  Une des caractéristiques de l’hymne est de s’en référer à la nation. Par conséquent, il est intimement lié à l’histoire du siècle des révolutions. Le XIXe siècle a vu éclore au sein des peuples des sentiments nationaux. Les aspirations d’émancipation sociale et de mutation des identités populaires ont vu naître “le printemps des peuples”. Le romantisme, qui n’est que la forme expressive de ce siècle, s’empare bien évidemment de tous ces sentiments. La ferveur et l’exaltation que l’on entend si souvent dans la musique romantique allemande par exemple, n’est autre qu’une allégorie des hymnes nationaux qui expriment cette volonté farouche d’échapper aux dominations impériales. :

L’Armée des Romantiques propose de faire entendre lors d’un concert quelques extraits de cette musique révolutionnaire qui exalte le sentiment d’indépendance des peuples :

• Schumann : Pièces dans un style Populaire pour violoncelle et piano et le Final du premier Trio pour violon, violoncelle et piano
• Mendelssohn : Premier mouvement de la Deuxième sonate pour violoncelle et piano. Brahms : Scherzo “FAE” pour violon et Piano et le premier mouvement du troisième trio de Brahms
• Saint-Saëns : mouvement lent de la Première sonate pour violoncelle et piano.

L’Armée des Romantiques
Violon : Girolamo Bottiglieri
Violoncelle : Emmanuel Balssa
Piano Erard : Rémy Cardinale

Dans le cadre de l’exposition La Marseillaise présentée au Musée d’Histoire du 18 mars au 3 juillet 2022
Accès gratuit dans la limite des places disponibles.

L’Armée des Romantiques propose de faire entendre lors d’un concert quelques extraits de cette musique révolutionnaire qui exalte le sentiment d’indépendance des peuples. Rendez-vous mardi 21 juin au Musée d’Histoire de Marseille.

Une des caractéristiques de l’hymne est de s’en référer à la nation. Par conséquent, il est intimement lié à l’histoire du siècle des révolutions. Le XIXe siècle a vu éclore au sein des peuples des sentiments nationaux. Les aspirations d’émancipation sociale et de mutation des identités populaires ont vu naître “le printemps des peuples”. Le romantisme, qui n’est que la forme expressive de ce siècle, s’empare bien évidemment de tous ces sentiments. La ferveur et l’exaltation que l’on entend si souvent dans la musique romantique allemande par exemple, n’est autre qu’une allégorie des hymnes nationaux qui expriment cette volonté farouche d’échapper aux dominations impériales. :

L’Armée des Romantiques propose de faire entendre lors d’un concert quelques extraits de cette musique révolutionnaire qui exalte le sentiment d’indépendance des peuples :

• Schumann : Pièces dans un style Populaire pour violoncelle et piano et le Final du premier Trio pour violon, violoncelle et piano
• Mendelssohn : Premier mouvement de la Deuxième sonate pour violoncelle et piano. Brahms : Scherzo “FAE” pour violon et Piano et le premier mouvement du troisième trio de Brahms
• Saint-Saëns : mouvement lent de la Première sonate pour violoncelle et piano.

L’Armée des Romantiques
Violon : Girolamo Bottiglieri
Violoncelle : Emmanuel Balssa
Piano Erard : Rémy Cardinale

Dans le cadre de l’exposition La Marseillaise présentée au Musée d’Histoire du 18 mars au 3 juillet 2022
Accès gratuit dans la limite des places disponibles.

Centre Bourse 2 Rue Henri Barbusse Marseille 1er Arrondissement
dernière mise à jour : 2022-03-22 par