Le temps d’un été, Rennes se pavoisera aux couleurs de l’art contemporain durant l’été…2021. La Collection Pinault investira de nouveau le Couvent des Jacobins afin de présenter un choix d’œuvres autour du noir et du blanc. En écho à cette proposition, l’exposition La couleur crue sera présentée au Musée des beaux-arts de Rennes (voir notre article).

Jeff Koons, Bourgeois Bust - Jeff and Ilona, 1991 © Jeff Koons / Photo : Jim Strong, New York Pinault Collection
Bourgeois Bust.Jeff Koons, Bourgeois Bust – Jeff and Ilona, 1991 © Jeff Koons / Photo : Jim Strong, New York Pinault Collection

À propos de Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la  Collection Pinault par Jean-Jacques Aillagon :

En 2018, à l’ouverture du Couvent des Jacobins rénové et devenu Centre des Congrès de Rennes Métropole, la Collection Pinault y présentait un choix d’œuvres sous le titre de  Debout ! Le succès de cette exposition qui a accueilli près de 100 000 visiteurs en un peu plus de deux mois, a convaincu les organisateurs de rééditer en 2020 une même initiative.

En 2020, du 25 juin au 13 septembre, c’est une exposition intitulée Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la Collection Pinault qui sera présentée dans le même Couvent des Jacobins en prenant place au sein d’une programmation culturelle estivale promue par la Ville de Rennes.

Jennifer Allora
Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Intermission, 2010 © Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Courtesy Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla et Kurimanzutto, Mexico City / Photo : Studio Michel Zabé Pinault Collection

Les couleurs, un grand sujet d’histoire de l’art

L’histoire des couleurs, des symboles et des valeurs qu’elles portent, de leur usage et de leurs significations est devenue un grand sujet d’études historiques, au cœur des travaux de Michel Pastoureau. C’est aussi un grand sujet d’histoire de l’art, dont témoignent de nombreuses expositions, comme par exemple « Le noir est une couleur » à la Fondation Maeght en 2006, ou encore « L’Aventure de la couleur. Œuvres phares du Centre Pompidou » présentée à Metz en 2018.

Adel Abdessemed
Adel Abdessemed, Coup de tête, 2012 © Adel Abdessemed / Adagp, Paris [2020] / Photo : Marc Domage Pinault Collection
Le noir et le blanc, au cœur du débat

Bien que le noir et le blanc ne soient pas, selon la théorie de Newton, à proprement parler des couleurs, leur fortune historique est tout aussi passionnante que celle du rouge, du bleu ou du jaune. Ce sont d’ailleurs ces deux couleurs qui fournissent, sous le nom héraldique d’argent et de sable, à la Bretagne sa bannière, le célèbre Gwenn-ha-Du, à la ville de Rennes son blason et à l’Ordre des Jacobins ses armoiries. Leur usage par les artistes modernes et contemporains a souvent été associé à des expériences radicales et au désir d’exprimer la radicalité des choses.

Man Ray,
Man Ray, Noire et blanche, 1926 © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris [2020] Pinault Collection
Le noir et le blanc dans la Collection Pinault

L’exposition Au-delà de la couleur, le noir et le blanc dans la Collection Pinault, mobilisant exclusivement des œuvres de la collection éponyme, en souligne l’une des caractéristiques et sans doute aussi la singularité. Le collectionneur qu’est François Pinault, refusant, en effet, de se laisser enfermer dans des systématismes catégoriques, n’a cessé, depuis des décennies, de porter ses choix, ses préférences, ses acquisitions vers des œuvres qui, tantôt témoignent de l’engagement des artistes sur les grandes questions du monde actuel – c’est ce que révélait l’exposition Debout !  – et tantôt de la passion des créateurs pour les recherches plastiques les plus radicales, les plus minimales, celles qui excluent de l’œuvre l’anecdote du sujet, et la séduction de la couleur. C’est sans doute à travers ces dernières que se révèle d’ailleurs le goût le plus intime du collectionneur.

Elaine Sturtevant
Elaine Sturtevant, Gober Wedding Gown, 1996 © Estate Sturtevant, Paris. Courtesy Galerie Thaddaeus Ropac, London • Paris • Salzburg Pinault Collection

Une exposition pour Rennes

L’exposition réunit 103 œuvres dont certaines, comme les Black Book Drawings de Christopher Wool, sont, à elles seules, composées de nombreux panneaux, 22 en l’occurrence. Ces œuvres ont été créées par 50 artistes, français et étrangers. Beaucoup n’ont jamais été présentées dans l’une ou l’autre des expositions de la Collection Pinault. Elles explorent de nombreuses pratiques de l’art : la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie, la vidéo et même la mode. Elles inviteront le visiteur à réfléchir à la question de la symbolique présumée du noir et du blanc et donc à la résonance affective de ces couleurs. Il pourra aussi constater à quel point est grande la capacité plastique de ces couleurs à exprimer la recherche de l’ascèse artistique. Enfin, s’agissant de la photographie et du cinéma noir et blanc, le visiteur réalisera à quel point, paradoxalement, le refus de la couleur permet de mieux témoigner de la vérité des choses tout en incarnant une esthétique raffinée.

Jean-Jacques Aillagon, Commissaire de l’exposition

Zanele Muholi
Zanele Muholi, Mfana Philadelphia, 2019 Pinault Collection

Artistes exposés au Couvent des Jacobins

Adel Abdessemed, Jennifer Allora & Guillermo Calzadilla, Richard Avedon, Cristobal Balenciaga, Troy Brauntuch, Daniel Buren, Henri Cartier-Bresson, Maurizio Cattelan, Tacita Dean, Edith Dekyndt, Raymond Depardon, Peter Fischli & David Weiss, Theaster Gates, Mark Grotjahn, Damien Hirst, Jeff Koons, Dorothea Lange, Bertrand Lavier, Annie Leibovitz, Francesco Lo Savio, Enzo Mari, Fabio Mauri, Paul McCarthy, Manolo Millares, Boris Mikhaïlov, François Morellet, Olivier Mosset, Zanele Muholi, David Nash, Paulo Nazareth, Shirin Neshat, Roman Opalka, Giulio Paolini, Michel Parmentier, Yan Pei-Ming, Irving Penn, Man Ray, Anselm Reyle, Bridget Riley, Pierre Soulages, Rudolf Stingel, Elaine Sturtevant, Yuan Sun & Yu Peng, Hiroshi Sugimoto, Antoni Tapies, Niele Toroni, Günther Uecker, Franz West, Christopher Wool.

Au-delà de la couleur, Le noir et le blanc dans la Collection Pinault du jeudi 25 juin au dimanche 13 septembre, au Couvent des Jacobins

Couvent des Jacobins, 20, place Sainte-Anne, 35000 Rennes.

Autour de deux expositions majeures au Couvent des Jacobins et au Musée des beaux-arts, la Ville de Rennes et les acteurs locaux de l’art contemporain proposent durant l’été 2020 un rendez-vous de la création contemporaine, intitulé Le temps d’un été.

Les Rennaises, les Rennais et les visiteurs seront ainsi invités à découvrir de nombreuses propositions artistiques durant tout l’été, en partenariat avec Les Champs Libres, La Criée,  40mcube, le FRAC Bretagne, Lendroit Éditions, Le PHAKT… :

    • Couvent des Jacobins : Au-delà de la couleur : le noir et le blanc dans la Collection Pinault
    • Musée des Beaux-Arts : La couleur crue ;
    • Les Champs Libres : exposition de Stéphane Lavoué ;
    • La Criée : exposition de Jockum Nordström ;
    • L’orangerie du Thabor : Collection #8 : Exposition d’œuvres du fonds communal d’art contemporain.
    • 40mcube : exposition de Florian & Michael Quistrebert ;
    • FRAC Bretagne : exposition de Martin Parr (FRAC et Parc du Thabor) ;
    • Lendroit Éditions : exposition de Nina Childress (De l’art en 4×3) ;
    • PHAKT : exposition pratiques amateurs individuelles et collectives ;

    Au-delà de ces expositions, d’autres rendez-vous et de nombreuses surprises viendront  compléter ce parcours artistique, notamment en lien avec Les Tombées de la Nuit.

    Le Belvédère d’Erwan et Ronan Bouroullec, livré au printemps 2020, sera également une découverte incontournable au cœur de ce parcours.

    Comme en 2018, un billet unique permettra d’accéder aux deux expositions présentées au Couvent des Jacobins et au Musée des beaux-arts. Avec des tarifs réduits et un tarif spécial pour les titulaires de la carte Sortir!, les deux expositions seront accessibles à tous.

    Deux billets couplés seront proposés : le premier permettra d’accéder également au Fond pour la culture Hélène et Édouard Leclerc de Landerneau et le second à La Bourse de Commerce – Pinault Collection, le nouveau site de présentation de la collection Pinault, qui ouvrira début juin, à Paris.

    La billetterie ouvrira le jeudi 30 avril 2020. Il est possible de s’inscrire pour être informé du jour de la mise en vente des billets sur le site http://www.exposition-pinault-rennes.fr

    Détail des tarifs :

    •       Billetterie forfait individuel adulte : 10 €

    •       Tarif réduit pour les jeunes entre 10 et 26 ans, bénéficiaires des minima sociaux (RSA, ASS, minimum vieillesse, demandeurs d’emploi), handicapés civils et mutilés de guerre : 4 €

    •       Les titulaires de la Carte Sortir : 2 €

    •       Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

    •       Billetterie « Tribu » (2 adultes avec enfants – 18 ans) : 20 €

    •       Billetterie « groupes de 10 personnes (et +) » sur réservation obligatoire : 8 €

    •       Visite guidée : 16 € (réservation obligatoire)

     

RENNES EXPO PINAULT : DEBOUT AUX JACOBINS ?

 

Un commentaire

  1. Pinault y connaît il quelque chose ou est ce son milieu à garnir ????
    Un million pour des merdes, alors que 20 passionnés dont les noms fleurissent en vos boîtes mails crèvent de haine et de dédain ( de n’importe quel domaine artistique d’ailleurs ) ! De Koons à ces abrutis c’est nul nul nul. À VOS VOTES

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom