Exposition temporaire « Chasseurs d’images », 15 mai 2021-15 mai 2021, Biscarrosse.

Exposition temporaire « Chasseurs d’images » 2021-05-15 – 2023-01-02 Musée de l’hydraviation 332 Rue Louis Breguet
Biscarrosse Landes

EUR 3 22   Connaissez-vous les passionnés de cette « espèce » qui rôdent aux abords des pistes d’atterrissage et se retrouvent sur les meetings aériens.
Ils consacrent leurs week-ends et jours fériés à respirer les effluves de kérosène en espérant sentir le vent des hélices.
Ce sont les spotters à la recherche de LA meilleure photographie d’aéronef. À Biscarrosse, on peut les côtoyer depuis 30 ans à chaque Rassemblement International d’Hydravions . Historiquement en 1991, la ville et son musée désirent renouer avec les tous premiers meetings d’hydravions de Monaco puis ceux de Deauville. Ce qui n’était qu’un petit rassemblement d’appareils au départ, va attirer au fil des années les plus beaux hydravions et avec eux les spotters et photographes aériens professionnels. Au travers d’une passion : la photographie aéronautique, cette exposition temporaire nous permettra revenir sur 30 ans de meeting.

Connaissez-vous les passionnés de cette « espèce » qui rôdent aux abords des pistes d’atterrissage et se retrouvent sur les meetings aériens.
Ils consacrent leurs week-ends et jours fériés à respirer les effluves de kérosène en espérant sentir le vent des hélices.
Ce sont les spotters à la recherche de LA meilleure photographie d’aéronef. À Biscarrosse, on peut les côtoyer depuis 30 ans à chaque Rassemblement International d’Hydravions . Historiquement en 1991, la ville et son musée désirent renouer avec les tous premiers meetings d’hydravions de Monaco puis ceux de Deauville. Ce qui n’était qu’un petit rassemblement d’appareils au départ, va attirer au fil des années les plus beaux hydravions et avec eux les spotters et photographes aériens professionnels. Au travers d’une passion : la photographie aéronautique, cette exposition temporaire nous permettra revenir sur 30 ans de meeting.

+33 5 58 78 00 65

Connaissez-vous les passionnés de cette « espèce » qui rôdent aux abords des pistes d’atterrissage et se retrouvent sur les meetings aériens.
Ils consacrent leurs week-ends et jours fériés à respirer les effluves de kérosène en espérant sentir le vent des hélices.
Ce sont les spotters à la recherche de LA meilleure photographie d’aéronef. À Biscarrosse, on peut les côtoyer depuis 30 ans à chaque Rassemblement International d’Hydravions . Historiquement en 1991, la ville et son musée désirent renouer avec les tous premiers meetings d’hydravions de Monaco puis ceux de Deauville. Ce qui n’était qu’un petit rassemblement d’appareils au départ, va attirer au fil des années les plus beaux hydravions et avec eux les spotters et photographes aériens professionnels. Au travers d’une passion : la photographie aéronautique, cette exposition temporaire nous permettra revenir sur 30 ans de meeting.

Connaissez-vous les passionnés de cette « espèce » qui rôdent aux abords des pistes d’atterrissage et se retrouvent sur les meetings aériens.
Ils consacrent leurs week-ends et jours fériés à respirer les effluves de kérosène en espérant sentir le vent des hélices.
Ce sont les spotters à la recherche de LA meilleure photographie d’aéronef. À Biscarrosse, on peut les côtoyer depuis 30 ans à chaque Rassemblement International d’Hydravions . Historiquement en 1991, la ville et son musée désirent renouer avec les tous premiers meetings d’hydravions de Monaco puis ceux de Deauville. Ce qui n’était qu’un petit rassemblement d’appareils au départ, va attirer au fil des années les plus beaux hydravions et avec eux les spotters et photographes aériens professionnels. Au travers d’une passion : la photographie aéronautique, cette exposition temporaire nous permettra revenir sur 30 ans de meeting.

Jean Marie Urlacher