Théâtre : 'singulis | la seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute' par christian gonon, 1 avril 2020-1 avril 2020, MONTBELIARD.

25/MONTBELIARD Du 01/04/20 au 01/04/20 – 4 Rue Contejean, 25200 Montbéliard (insee:25388) – CREATION 2020Ecrite en 1987, cette pièce majeure de Jean-Luc Lagarce porte en son centre une seule et même question : comme-nous encore jeunes ? Et que doit-on abandonner pour ne plus l’être ? L’auteur y aura laissé sa vie, fauché par la maladie qui a empêché les jeunes générations de son époque de pouvoir devenir adultes. Tragiquement, il a embrassé cette jeunesse éternelle qui lui permet d’interroger mieux que quiconque l’universalité de ce dilemme. Pierre et Hélène, les personnages principaux de Derniers remords avant l’oubli se retrouvent dans cette maison qui les aura donc vu s’aimer. Ils emmènent avec eux les bribes de leur présent – mari, femme et enfant – pour démontrer qu’ils sont passés à autre chose, que tout cela n’existe plus.« Que reste-t-il de notre jeunesse ? De nos amours perdues ? De nos promesses d’amitié ? De nos projets communs ? Comment se parler lorsque rien n’est plus comme avant ? Les questions que posent ce texte résonnent profondément en nous et nous conduisent vers les douloureuses joies de l’introspection. Elles nous engagent à prendre conscience du temps qui passe et à nous projeter au mieux dans celui qui nous reste à vivre : ce texte est ainsi atrocement contemporain. La liberté de la parole semble chez Lagarce prendre sa source dans sa fragmentation, et la peur de dire laisse habilement sa place à une retenue qui n’en est pas moins explicite. Le cheminement de la pensée des acteurs a donc une place fondamentale dans la manière dont il faut comprendre le texte car ce qui est dit n’est pas ce qui est pensé mais doit suffire à l’exprimer. La puissance des aveux pourrait provoquer une telle déflagration qu’il faut toujours faire attention à ce que l’on dit. La manière frontale, certes plus explosive, n’est pas le choix de l’auteur car il s’efforce de rendre plus délicat et hésitant les méandres de nos pensées face aux regards des autres. Comment dire justement ? Voilà ce qui semble être en filigrane de toute son œuvre. » Guillaume Séverac-Schmitz Singulis | La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute – ; ;
– Contact : SIT Bourgogne-Franche-Comté ,tel: +33 805 71 07 00
4 Rue Contejean, 25200 Montbéliard

Tarif : 10 0 0

MONTBELIARD Doubs 25200

25/MONTBELIARD SIT Bourgogne-Franche-Comté