ET SI… Théatre Eurydice Plaisir

8 et 9 mars 2024 Théatre Eurydice Plaisir, 110 Rue Claude Chappe, 78370 Plaisir Un trio de singes espiègles qui brave l’interdit pour se procurer des mangues délicieuses. Une histoire pleine de suspense sur le fait de repousser les limites…

TIKEN JAH FAKOLY Théâtre Coluche Plaisir

2024-03-09 à 20:30 TIKEN JAH FAKOLY Figure majeure du continent africain et du reggae, auréolé de plusieurs disques d’or, de nombreux Prix (RFI, SACEM) et d’une Victoire de la Musique, Tiken Jah Fakoly est mondialement reconnu comme un artiste engagé et militant. Rassemblant des dizaines voire des centaines de milliers de spectateurs lors de ses concerts en Afrique, il est célèbre pour ses prestations scéniques explosives et a joué dans tous les festivals majeurs en France, en Europe et au Canada. Exilé au Mali depuis de nombreuses années suite à des menaces en Côte d’Ivoire, il est retourné enregistrer son nouvel album (le 12eme) à Abidjan, sorti à l’automne 2022 chez Chapter Two Records / Wagram.

TRASH Théâtre Coluche Plaisir

2024-03-16 à 17:00 TRASH Trash ! un conglomérat de danse, de chant en direct, d’humour gestuel et d’acrobatieUn spectacle énergique sur les possibilités de recyclage à travers la percussion, le mouvement et l’humour. Il se déroule dans un centre de recyclage des ordures, où quatre travailleurs créatifs donnent une nouvelle vie à toutes sortes de déchets, montrant au public l’excès de consumérisme dans notre société. Bouteilles de butane, parapluies, ballons, boîtes à outils, cornes, sacs de bricolage… Ces gars-là vont tout transformer en sketches musicaux colorés et pleins d’esprit et d’humour. Avec Bruno Alves, Frank Mark Gorka González, Miguel Ángel Pareja, Felipe DueñasLeur talent fou est vraiment contagieux et il ravira tous les spectateurs présents, des plus petits aux plus grands. JDSAUTOUR DU SPECTACLETEC MOINS LE QUART

TRASH Théâtre Coluche Plaisir

Samedi 16 mars 2024, 17h00 Théâtre Coluche Plaisir, 980 Avenue Du Général De Gaulle 78370 Plaisir Trash ! un conglomérat de danse, de chant en direct, d’humour gestuel et d’acrobatie

LA PASTORALE Théâtre Coluche Plaisir

LA PASTORALE Théâtre Coluche a lieu à la date du 2024-03-22 à 20:30:00. Tarif : 16 à 33 euros. Rencontre au sommet entre la Symphonie pastorale de Beethoven et la virtuosité du Malandain Ballet Biarritz : une célébration de la nature, de sa beauté et de sa puissance d’inspiration pour les artistes d’hier et d’aujourd’hui. […]

LA PASTORALE Théâtre Coluche Plaisir

2024-03-22 à 20:30 LA PASTORALE Rencontre au sommet entre la Symphonie pastorale de Beethoven et la virtuosité du Malandain Ballet Biarritz : une célébration de la nature, de sa beauté et de sa puissance d’inspiration pour les artistes d’hier et d’aujourd’hui. Sublime !Connaissez-vous l’Arcadie ? Cette région de Grèce serait peuplée, dans la tradition littéraire et artistique, de bergers vivant en harmonie avec la nature. C’est ce mythe que les vingt-deux danseurs de Thierry Malandain subliment au son de la Symphonie n°6, dite Pastorale composée par Ludwig van Beethoven (1770-1827). Alliant grâce et rigueur, ces bergers intemporels – hommes et femmes confondus – exaltent la création par de grands mouvements collectifs puisés dans l’imaginaire hellénique. Imaginée pour le 250e anniversaire de la naissance du compositeur, cette pièce continue d’envoûter le public grâce à ses interprètes exceptionnels qui portent haut l’art de la danse.Un quadrillage ouvre le spectacle sur fond noir, dessinant des espaces contraints propices à de remarquables séquences, avant de laisser place à un plateau vide immaculé. Un rêve ? Une vision idyllique aux accents grecs, empreinte de perfection artistique : la nature ne serait-elle pas un paradis dans lequel dieux et déesses évoluent en communion, célébrant les noces de la création et de la beauté ? Le vocabulaire néoclassique n’a peut-être jamais été aussi pertinent que dans cette incarnation à la fois intense et épurée du chef-d’œuvre de Beethoven.Chorégraphie Thierry MalandainMusique Ludwig van Beethoven 6ème symphonie Pastorale , Cantate op. 112, extraits des Ruines d'AthènesDécor et costumes Jorge GallardoCréation lumières François MenouRéalisation costumes Véronique Murat, assistée de Charlotte MargnouxConception décor Loïc DurandRéalisation décor et accessoires Frédéric Vadé

La Pastorale Théâtre Coluche Plaisir

22 et 23 mars Théâtre Coluche Plaisir, 980 Av. du Général de Gaulle, 78370 Plaisir Une célébration de la nature, de sa beauté et de sa puissance d’inspiration pour les artistes d’hier et d’aujourd’hui.

LA PASTORALE Théâtre Coluche Plaisir

LA PASTORALE Théâtre Coluche a lieu à la date du 2024-03-23 à 20:30:00. Tarif : 16 à 33 euros. Rencontre au sommet entre la Symphonie pastorale de Beethoven et la virtuosité du Malandain Ballet Biarritz : une célébration de la nature, de sa beauté et de sa puissance d’inspiration pour les artistes d’hier et d’aujourd’hui. […]

LA PASTORALE Théâtre Coluche Plaisir

2024-03-23 à 20:30 LA PASTORALE Rencontre au sommet entre la Symphonie pastorale de Beethoven et la virtuosité du Malandain Ballet Biarritz : une célébration de la nature, de sa beauté et de sa puissance d’inspiration pour les artistes d’hier et d’aujourd’hui. Sublime !Connaissez-vous l’Arcadie ? Cette région de Grèce serait peuplée, dans la tradition littéraire et artistique, de bergers vivant en harmonie avec la nature. C’est ce mythe que les vingt-deux danseurs de Thierry Malandain subliment au son de la Symphonie n°6, dite Pastorale composée par Ludwig van Beethoven (1770-1827). Alliant grâce et rigueur, ces bergers intemporels – hommes et femmes confondus – exaltent la création par de grands mouvements collectifs puisés dans l’imaginaire hellénique. Imaginée pour le 250e anniversaire de la naissance du compositeur, cette pièce continue d’envoûter le public grâce à ses interprètes exceptionnels qui portent haut l’art de la danse.Un quadrillage ouvre le spectacle sur fond noir, dessinant des espaces contraints propices à de remarquables séquences, avant de laisser place à un plateau vide immaculé. Un rêve ? Une vision idyllique aux accents grecs, empreinte de perfection artistique : la nature ne serait-elle pas un paradis dans lequel dieux et déesses évoluent en communion, célébrant les noces de la création et de la beauté ? Le vocabulaire néoclassique n’a peut-être jamais été aussi pertinent que dans cette incarnation à la fois intense et épurée du chef-d’œuvre de Beethoven.Chorégraphie Thierry MalandainMusique Ludwig van Beethoven 6ème symphonie Pastorale , Cantate op. 112, extraits des Ruines d'AthènesDécor et costumes Jorge GallardoCréation lumières François MenouRéalisation costumes Véronique Murat, assistée de Charlotte MargnouxConception décor Loïc DurandRéalisation décor et accessoires Frédéric Vadé