Requiem de Mozart Basilique du Sacré Cœur, 2 avril 2020-2 avril 2020, Nancy.

Requiem de Mozart Basilique du Sacré Cœur, le jeudi 2 avril à 20:30
Requiem de Mozart
—————–

par le chœur des étudiants de musicologie de Nancy

Fondé en 1977, la filière de musicologie de Nancy a aussitôt intégré une activité chorale rassemblant les étudiants de Licence. Le choeur est dirigée depuis 2011 par Damien Guedon et compte actuellement environ 150 étudiants.

Le Requiem de Mozart – dans une version pour chœur, solistes et orchestre réduit – constitue le programme de ce second semestre 2020.

Les dimensions pédagogique, humaine et artistique de ce projet sont essentielles. Si la découverte et le travail d’une pièce de cette envergure représentent un intérêt musical indéniable, fédérer autour d’une telle œuvre un grand nombre d’étudiants constitue l’un des enjeux principaux de cette aventure. Sur le plan artistique, l’interprétation du Requiem de Mozart est un moment unique dans la vie d’un musicien. Par le chant, la pratique et l’écoute, l’élève entre dans l’œuvre et se l’approprie pleinement. La difficulté de l’œuvre pose un véritable défi mais l’ambition est de réussir à s’emparer de cette œuvre monumentale.

Un mot sur le Requiem… 1791 est une année aussi exceptionnelle que funeste pour Mozart qui compose deux de ses œuvres majeures : La Flûte enchantée, un opéra-bouffe initiatique, et son fameux Requiem, une oeuvre entourée de légendes et laissée inachevée par sa mort à 35 ans seulement, dans la pauvreté et la maladie.

Tout a été pensé pour que l’oeuvre soit comme la mort elle-même : à la fois pathétique et terrifiante, calme et terrible. Écrite pour quatre solistes (soprano, alto, ténor et basse), un chœur et un orchestre symphonique, Mozart a retiré tous les instruments à vent aigus (flûte et hautbois), jugés trop joyeux, pour ne garder que le cor de basset, ancêtre de la clarinette, au timbre plus feutré. Grave et solennel, l’orchestre convient parfaitement à une messe des morts, et l’écriture de Mozart est elle-même sobre, voire austère : pas d’effets brillants ni de grands solos virtuoses. C’est le chœur qui récolte la part de spectaculaire.

Cette messe pour les morts oscille entre accents terribles et tendres mélodies apaisantes et mélancoliques. En 1791, cela fait plus d’un an que Mozart est gravement malade. Persuadé d’avoir été empoisonné et sentant sa fin proche, c’est peut-être son propre hommage que Mozart écrit, sa dernière confidence.

Jeudi 2 avril – 20h30

Basilique du Sacré Cœur, 39 rue de Laxou, Nancy

plus d’information en contactant Régis Authier [regis.authier@univ-lorraine.fr](mailto:regis.authier@univ-lorraine.fr)
Fondé en 1977, la filière de musicologie de Nancy a aussitôt intégré une activité chorale rassemblant les étudiants de Licence et compte actuellement environ 150 étudiants.
Basilique du Sacré Cœur 39 rue de Laxou, Nancy Nancy Poincaré – Foch – Anatole France – Croix de Bourgogne Meurthe-et-Moselle
Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2020-04-02T20:30:00 2020-04-02T22:00:00

2020-04-02T20:30:00 2020-04-02T22:00:00