Chargement Évènements

Rennes enchères, vente, archéologie, afrique, océanie

rennes enchères

Rennes enchères, vente, archéologie, afrique, océanie 27 octobre 2014 Exposition, News

Lundi 27 octobre à 11h30 et 14h30 à l’Hôtel des ventes, Rennes enchères propose au public une vente de haute curiosité. De fait, elle se distingue par la variété des objets proposés, issus de collections d’art primitif et de cultes anciens sélectionnés par l’expert parisien Jean Roudillon. Un choix large qui fournit aux amateurs l’occasion de se constituer ou de compléter une collection à prix doux.

 

rennes enchèresTrop brillants ? Non. Trobriand ! Point n’est besoin d’être à fond sur la culture de ce peuple premier de Nouvelle-Guinée pour apprécier leur art. On pourra se procurer deux éléments de proue de bateau en bois peint (estimés à 50 €). Plus importants et provenant de leurs voisins Sepik, on pourra se laisser tenter par un avant de pirogue (500/600 €) ou par un superbe poteau de case d’ancêtre Maprik d’une hauteur de 168 cm (600/900 €}.

rennes enchèresD’autres civilisations fascinantes offrent aux amateurs leur statuaire d’une grande perfection technique à travers armes, instruments de musique, masques et objets de rite funéraire ou du quotidien… Leur grand intérêt tient souvent dans leur capacité à des détournements décoratifs originaux qui offrent à un intérieur plus de personnalité qu’un truc fait à la chaîne par les petits Chinois ! Ainsi un bouclier africain en peau d’hippopotame, de rhinocéros ou de girafe (dès 150 €) en provenance du Congo ou du Malawi peut devenir une applique murale cachant la source lumineuse. Des masques effrayants du Liberia et des lances zoulous pourront vous aider à faire fuir des voleurs. Plus sérieusement, sans aller jusqu’à transformer votre sweet home en demeure de Karen Blixen, vous pourrez passer au salon avec un superbe siège traditionnel ashanti à colonne centrale ajourée (180/220 €}, un siège zoomorphe du Burkina-Faso ou un siège araignée du Cameroun… et servir les cacahuètes dans une belle coupe à compartiments du Nigeria. En prévision des coupures d’électricité, vous pouvez investir dans une lampe à huile : le panel de la vente s’étend du 1er au 5e siècle après J.C (40/50 €). Un amateur de vin craquera pour celle ornée d’une scène bachique avec motifs de grappes de raisin (100 €)…

rennes enchèresSi cette vente fait la part belle aux arts africains et océaniens, elle permet d’approcher aussi la réussite esthétique de différents groupes précolombiens, avec notamment un lot de figurines en provenance de Valdivia, village de pêcheurs sur la péninsule de Santa Elena à 160 km à l’ouest de Guayaquil. Pour Jean Roudillon, «  la découverte effectuée en 1956 par l’archéologue écuadorien Victor Emilio Estrada et datée au carbone 14 par le vénérable Smithsonian Institute de Washington révolutionna notre connaissance de cette culture, mille ans avant l’art des Cyclades, antérieure aux pharaons d’Égypte et contemporaine du style Jomon au Japon ».

rennes enchèresLa notion de curiosité touche son point d’orgue avec ce qui est qualifié de « provenances diverses ». Qu’on en juge : des icônes d’école grecque du XIXe siècle et un diptyque en bronze représentant des scènes du calendrier orthodoxe succéderont à un lot de six silex et d’une hache polie d’époque paléolithique. Une lame de poignard en bronze gallo-romaine (40/50 €) précèdera le grand œil d’un masque funéraire égyptien (100/150 €) et un dragon en bronze birman (400/450 €).

Comme on approche de la période des fêtes, c’est le moment de penser aux cadeaux de ceux que vous aimez. Nous avons repéré pour madame un bracelet en ivoire patiné (Éthiopie, début XXe, 80/120 €) et pour monsieur un cache-sexe en peau Baoulé de Côte d’Ivoire !

Téléchargez ici le catalogue de la vente

N.B. : La fin de la vente dispersera des livres de documentation sur les Amériques et l’Afrique, catalogues d’expos ou ouvrages de spécialistes parfois signés de l‘auteur.

Lundi 27 octobre à 11h30 et 14h30 à l’Hôtel des ventes, Rennes enchères propose au public une vente de haute curiosité. De fait, elle se distingue par la variété des objets proposés, issus de collections d’art primitif et de cultes anciens sélectionnés par l’expert parisien Jean Roudillon. Un choix large qui fournit aux amateurs l’occasion de se constituer ou de compléter une collection à prix doux.

 

rennes enchèresTrop brillants ? Non. Trobriand ! Point n’est besoin d’être à fond sur la culture de ce peuple premier de Nouvelle-Guinée pour apprécier leur art. On pourra se procurer deux éléments de proue de bateau en bois peint (estimés à 50 €). Plus importants et provenant de leurs voisins Sepik, on pourra se laisser tenter par un avant de pirogue (500/600 €) ou par un superbe poteau de case d’ancêtre Maprik d’une hauteur de 168 cm (600/900 €}.

rennes enchèresD’autres civilisations fascinantes offrent aux amateurs leur statuaire d’une grande perfection technique à travers armes, instruments de musique, masques et objets de rite funéraire ou du quotidien… Leur grand intérêt tient souvent dans leur capacité à des détournements décoratifs originaux qui offrent à un intérieur plus de personnalité qu’un truc fait à la chaîne par les petits Chinois ! Ainsi un bouclier africain en peau d’hippopotame, de rhinocéros ou de girafe (dès 150 €) en provenance du Congo ou du Malawi peut devenir une applique murale cachant la source lumineuse. Des masques effrayants du Liberia et des lances zoulous pourront vous aider à faire fuir des voleurs. Plus sérieusement, sans aller jusqu’à transformer votre sweet home en demeure de Karen Blixen, vous pourrez passer au salon avec un superbe siège traditionnel ashanti à colonne centrale ajourée (180/220 €}, un siège zoomorphe du Burkina-Faso ou un siège araignée du Cameroun… et servir les cacahuètes dans une belle coupe à compartiments du Nigeria. En prévision des coupures d’électricité, vous pouvez investir dans une lampe à huile : le panel de la vente s’étend du 1er au 5e siècle après J.C (40/50 €). Un amateur de vin craquera pour celle ornée d’une scène bachique avec motifs de grappes de raisin (100 €)…

rennes enchèresSi cette vente fait la part belle aux arts africains et océaniens, elle permet d’approcher aussi la réussite esthétique de différents groupes précolombiens, avec notamment un lot de figurines en provenance de Valdivia, village de pêcheurs sur la péninsule de Santa Elena à 160 km à l’ouest de Guayaquil. Pour Jean Roudillon, «  la découverte effectuée en 1956 par l’archéologue écuadorien Victor Emilio Estrada et datée au carbone 14 par le vénérable Smithsonian Institute de Washington révolutionna notre connaissance de cette culture, mille ans avant l’art des Cyclades, antérieure aux pharaons d’Égypte et contemporaine du style Jomon au Japon ».

rennes enchèresLa notion de curiosité touche son point d’orgue avec ce qui est qualifié de « provenances diverses ». Qu’on en juge : des icônes d’école grecque du XIXe siècle et un diptyque en bronze représentant des scènes du calendrier orthodoxe succéderont à un lot de six silex et d’une hache polie d’époque paléolithique. Une lame de poignard en bronze gallo-romaine (40/50 €) précèdera le grand œil d’un masque funéraire égyptien (100/150 €) et un dragon en bronze birman (400/450 €).

Comme on approche de la période des fêtes, c’est le moment de penser aux cadeaux de ceux que vous aimez. Nous avons repéré pour madame un bracelet en ivoire patiné (Éthiopie, début XXe, 80/120 €) et pour monsieur un cache-sexe en peau Baoulé de Côte d’Ivoire !

Téléchargez ici le catalogue de la vente

N.B. : La fin de la vente dispersera des livres de documentation sur les Amériques et l’Afrique, catalogues d’expos ou ouvrages de spécialistes parfois signés de l‘auteur.

Détails

Date :
27 octobre 2014
Prix :
entrée libre
Catégories d’Évènement:
,