Le Beau Label I Nowadays : La Fine Equipe I Leska I Jumo

facebook_event_389994014685735

Le Beau Label I Nowadays : La Fine Equipe I Leska I Jumo, 27 janvier 2017 22:00, Stereolux

LE BEAU LABEL : NOWADAYS
Nowadays, c’est un peu comme cette maison bleue adossée à la colline : on y vient à pied, on ne frappe pas – et pour cause, ceux qui vivent là ont jeté la clé. Pas de chef – seulement une direction artistique forte ; Nowadays fonctionne comme une famille où chacun écoute tout le monde. Une attitude à la fois humaine et de bon sens face à la concurrence à visée hégémonique des grosses boîtes. Ce sont deux membres de La Fine Équipe, Chomsky et oOgo, qui fondent le label en 2010 et se fixent à Paris, poussés par leur goût de l’indépendance et du beatmaking. Depuis, la famille s’est agrandie ; le label a signé Fakear, Douchka, Unno…, enchaîne les compils, bosse les univers visuels de ses productions. Underground résolument, mais toujours en mouvement, toujours curieux et soucieux de proposer une musique pointue sans être élitiste, populaire et ouverte à toutes les résonances. De nos jours, c’est de bon aloi.

LA FINE ÉQUIPE (FR)
Avec La Fine Équipe, on vous promet du sample, du beat et du scratch. Issu de la scène hip-hop, ce quatuor de jeunes prodiges des machines est la parfaite illustration de l’explosion de la scène beat et du rôle nouveau assigné au beatmaker. Tout a commencé à Marseille où Gib, oOgo et Blanka faisaient leurs premières passes d’armes au scratch, avant de monter à la capitale et d’y rencontrer leur compère Chomsky. Sessions studio, mixtapes, side projects en tout genre : ces quatre-là travaillent d’arrache-pied et ont sorti une troisième fournée de leur Boulangerie, albums mélangeant collaborations et compositions de leur cru. Et c’est tout le savoir-faire de la scène beat française qui s’y distingue, l’electro lorgnant outrageusement vers le hip-hop (ou inversement), sans souci des genres, et surtout sans risque d’indigestion. La scène future beat française, avec La Fine Équipe, n’a pas fini de nous mettre l’eau à la bouche.

LESKA (FR)
Chez Nowadays, on aime bien les collabs. La dernière-née a pour nom Leska, et réunit Les Gordon et Douchka. Le premier, repéré par les Inrocks Lab, est signé chez Kitsuné ; le second est un producteur et beatmaker du crew maison. Une rencontre aussi impromptue que cohérente entre les deux Rennais, une alchimie immédiate et aucun plan préétabli – ces deux-là se concentrent sur la création, le croisement de leurs écritures : le côté pop et instrumental de l’un, et la veine club de l’autre. Avec, pour résultat, une musique rêveuse et complice, avec quelque chose de tropical, d’ouaté, tout en downtempo lumineux et organique – en témoignent les nombreux instruments utilisés sur scène. Le plaisir de jouer est évident, naturel – égal au moins au plaisir d’écoute.

JUMO (FR)
Jumo, c’est Clément Leveau, Angevin de naissance et graphiste de formation, et nouveau trésor national de la scène electro. Il a déjà mis tout le monde d’accord avec Nomade, un EP éclatant de maîtrise et d’une rare cohérence stylistique – cohérence renforcée par le caractère étonnamment visuel de son écriture et le raffinement de ses arrangements. On le situe habituellement dans la lignée de Rone et de Flume, mais Jumo dessine les contours d’un univers très personnel : longues plages contemplatives, science du rythme, sons tourbillonnants… C’est une invitation au voyage introspectif, au rêve et à l’oubli. Virtuose à coup sûr, un maître sûrement – déjà, mais la valeur n’attend pas le nombre des années, tout le monde le sait.

LE MARQUIS (FR)
Il s’est fait un nom en remixant IloveMakonnen et DJ Mustard, chante sur ses compos auxquelles il aime donner une touche nudisco et fait partie du collectif Discothrill. Le jeune Nîmois aime à brouiller les pistes, et mélange allègrement sonorités house, R&B et soul – quelque chose de nostalgique et de résolument moderne, au groove imparable, à l’énergie fédératrice. Avec, en sus, ce côté sulfureux (que l’on retrouve jusque dans son patronyme), de gai et de spontané, qui file d’agréables frissons et donne envie de se trémousser sur le dancefloor. Mais que l’on ne s’y trompe pas : la zone de confort, c’est pas son truc, lui préfère chercher et expérimenter, se trouver là où on ne l’attend pas, puisant partout, ne se fixant nulle part – éclectique et hédoniste.

Le Beau Label I Nowadays : La Fine Equipe I Leska I Jumo was last modified: novembre 30th, 2016 by Nantes
@Stereolux Nantes