Farida Le Suavé (sculpture céramique), 1 février 2020-29 février 2020, ALENCON.

Du 01/02/20 au 29/02/20 de 00:00h. – Médiathèque rue du Collège, 61100 Alençon (insee:61001) – Dans la lignée des orchestres traditionnels qui ont fait les heures chaudes du French Quarter et des Steamboats du Mississipi, Louise & The Po’Boys revisite avec brio les standards du Jazz de la Nouvelle-Orléans et les chansons françaises d’antan.

Depuis leurs voyages à Cuba et à la Nouvelle-Orléans, ces 6 musiciens marseillais, nourris de culture afro-caribéenne, de blues et de funk, curieux de l’héritage du répertoire français de nos aïeux, trouvent dans ce terreau commun un gumbo musical bien à eux. Entre la poésie et le charme désuet de Damia, Rona Ketty et Jean Sablon, la pétillance d’une Joséphine Baker ou encore la gouaille d’une Lizzie Miles avec son blues cajun, Louise & The Po’Boys et son swing irrésistible ne vous incitent qu’à une chose : danser !

Alexandra Satger, chant / Matthieu Maigre, trombone / Seb Ruiz-Levy, cornet / Renaud Matchoulian, banjo / Djamel Taouacht, washboard / Julien Baudry, soubassophone Les sculptures de Farida Le Suavé respirent. Leur couleur peau au toucher satiné déclenche inévitablement des associations au corps, à l’organique et parfois au pot – le corps comme contenant avec ses orifices. Des strates de chair – de terre – se superposent depuis leur base comme l’embryon se démultiplie à partir de son quasi-rien. Les formes ainsi créées sont généreuses, tendues, ridées – portées par un souffle ou au contraires essoufflées, sur le point de ne plus tenir. Elles ne sont pas sans évoquer le drapé et la présence qui enveloppe et par laquelle il prend forme.Chez Farida Le Suavé le dessin est une pratique permanente, que cela soit sur papier ou comme dernièrement sur des tessons de terre cuite. Souvent, le graphisme rappelle le tatouage ou s’inspire de motifs issus de la tradition décorative (textiles, papiers-peints, fresques murales ou dentelles) qui sont ainsi réactivés et dont le sens initial est interrogé. Dans ses œuvres sur papier au geste simple, efficace et à la matérialité prononcée, s’exprime une narration poétique, tantôt énigmatique, tantôt humoristique.Une exposition en partenariat avec la SN61 – – Médiathèque rue du Collège, 61100 Alençon

Tarif :

ALENCON Orne 61100

61/ALENCON Comité Régional de Tourisme de Normandie