Dîner en ville Théâtre de la Manufacture Nancy, 6 février 2018-7 février 2018, .

Un texte de Christine Angot. Mise en scène Richard Brunel Comment les appeler, ceux qui savent tout, qui ont tout et qui veulent encore plus ? Des nantis, des riches, des bourgeois ? Ou des rapaces ? On ne sait pas, on ne sait plus, semble-t-il. Bien à l’abri dans des sphères inatteignables, ils regardent le monde de haut en se protégeant des autres par une série de codes reconnaissables par eux-seuls. Pour eux, tout est permis, les petits arrangements avec la loi, la vulgarité décomplexée, le mépris bienveillant, la fatuité à la voix profonde et chaude, l’injustice érigée en fatalité, la culture hautaine qui exclut avec le sourire. Ici, la cruauté a de bonnes manières. Aux artistes, on fait une petite place quand ils ne dérangent pas trop, celle accordée naguère au bouffon. Violence de classe, disait-on autrefois. Christine Angot l’a éprouvée, cette condescendance, cette curiosité amusée, cette cruauté radicale. Non sans humour, elle ouvre une porte sur ces coulisses du pouvoir. C’est dévastateur et terrible. Pour le metteur en scène Richard Brunel, qui allie acuité et précision dans les nuances, Dîner en ville est en fait le théâtre essentiel de la construction des dominations . Théâtre de la Manufacture 10 rue Baron Louis 54000 Nancy Nancy Inscription en ligne longitude et latitude : 48.695798, 6.171141