Ce que je reproche le plus… – Cie Légendes Urbaines ECAM – Espace Culturel André Malraux, 19 décembre 2019 19:30-20 décembre 2019 21:00, ECAM - Espace Culturel André Malraux.

Du 19 au 20 décembre 2019 :
jeudi, vendredi de 20h30 à 22h
payant de 20 à 9€

Ce que je reproche le plus résolument à l’architecture française c’est son manque de tendresse

La tendresse est une cruauté qui se repose…
Se pourrait-il alors qu’elle ait pris ses quartiers
dans les grandes utopies architecturales
d’après-guerre ?

Derrière le titre de ce spectacle, emprunté au propos de l’architecte

Emile Aillaud, se cache le rêve d’inventer un modèle de cité

poétique, originale et humaine. Entre le Serpentin des Courtillières

et la Grande Borne de Grigny, trois explorateurs foulent les zones

péri-urbaines dans un road movie haletant qui interroge ces barres

d’immeubles aux façades défraîchies. Grâce à un dispositif scénique

astucieux, ils dessinent les méandres d’un labyrinthe fait de discours

politiques, de rêves d’architectes et du quotidien des habitants.

Maquette et modules de différents volumes esquissent un territoire

personnel et sensible où résident leurs plus folles chimères ;

celles qui donnent les vraies tendresses.

La compagnie Légendes Urbaines est accueillie en résidence territoriale avec le soutien

de l’Etablissement Public Territorial du Grand-Orly Seine Bièvre.

Ecriture collective dirigée par David Farjon. Avec Paule Schwoerer, Sylvain Fontimpe et

David Farjon. Dispositif technique Jérémie Gaston-Raoul. Lumières Laurence Magnée

avec la participation de Anne Muller. Collaboration artistique Sarah Chaumette.

Avec la participation amicale d’Ydire Saïdi.

ECAM – Espace Culturel André Malraux 2, place Victor Hugo 94270 Le Kremlin-Bicêtre

Contact :
ECAM http://ecam-lekremlinbicetre.com http://billetterie.ecam-lekremlinbicetre.com/

Jérémie Gaston Raoul