Vieux Atelier Jardiner comme les Romains, 3 juin 2018 14:00-3 juin 2018 16:00, Musée de vieux-la-romaine Vieux .

dimanche 3 juin – 14h00 à 16h00 Les enfants s’occupent du potager du musée. Ils plantent et entretiennent les légumes, aromatiques et décoratives qui étaient utilisés dans l’Antiquité. Au sein du potager du musée, tu vas planter et prendre soin des plantes aromatiques, décoratives et médicinales qui étaient cultivées par les Gallo-romains. Tu découvriras à quoi servaient ces plantes. Tous les visiteurs de Vieux-la-Romaine vont ensuite pouvoir admirer tes plantations ! Ce potager permet de présenter les légumes et plantes aromatiques qui étaient utilisés dans l’Antiquité pour l’alimentation mais aussi pour la médecine. 7€ par enfant 10 enfants maximum prévoir une tenue adaptée au jardinage et des chaussures fermées. Au sein du potager du musée, tu vas planter et prendre soin des plantes aromatiques, décoratives et médicinales qui étaient cultivées par les Gallo-romains. Tu découvriras à quoi servaient ces plantes. Tous les visiteurs de Vieux-la-Romaine vont ensuite pouvoir admirer tes plantations ! Ce potager permet de présenter les légumes et plantes aromatiques qui étaient utilisés dans l’Antiquité pour l’alimentation mais aussi pour la médecine. vieuxlaromaine@calvados.fr, 02 31 71 10 20 8 12 Musée de vieux-la-romaine Vieux 13 chemin Haussé : parking handicapés / Route de Feuguerolles : parkings visiteurs, 14930 Vieux 14930 Vieux Calvados 02 31 71 10 20 http://www.vieuxlaromaine.fr Vieux-la-Romaine, c’est l’histoire de la ville d’Aregenua, une capitale qui administra un des territoires de l’actuelle Normandie bien avant la naissance de celle-ci. Les premières traces d’implantation de la ville remontent au début du Ier siècle ap. J.-C. Son essor urbain se serait effectué dans les années 120-140 ap. J.-C. et s’illustre par un vaste programme de constructions monumentales. La ville atteint son apogée entre le milieu du IIe siècle ap. J.-C. et la première moitié du IIIe siècle ap. J.-C. Ensuite, la cité décline et s’engage dans un processus de ruralisation. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent découvrir cette cité antique en visitant le musée et les vestiges de deux maisons romaines.