OPÉRA DE RENNES SAISON 2019-2020 : DEMANDEZ LE PROGRAMME !

Le temps semble s’accélérer et la saison lyrique de Rennes n’est pas encore achevée que déjà les questions vont bon train et tous s’interrogent sur les surprises que nous réserve la prochaine édition. Sujet d’autant plus sensible que ce sera l’occasion pour le nouveau directeur, Matthieu Rietzler d’éclairer le public sur sa vision personnelle. Ce n’est vrai qu’en partie puisqu’un programme d’opéra se pensant au moins deux années à l’avance, le travail d’Alain Surrans, maintenant aux commandes d’Angers-Nantes opéra, est encore très déterminant, mais certaines tendances se dégagent et cette évolution promet d’être passionnante à observer.

OPERA RENNES PROGRAMME
L’ensemble Mélisme(s) dirigé par Gildas Pungier

Première constatation, le partenariat entre les deux établissements pré-cités continue de façon intelligente et respectueuse. C’est une très bonne chose. Deuxième remarque que nous inspire la lecture de ce programme, c’est l’utilisation des énergies locales avec une belle présence du Banquet Céleste de Damien Guillon ou de l’ensemble Mélisme(s) dirigé par Gildas Pungier. Toujours en résidence à l’opéra de Rennes, ces deux formations que bien des villes nous envient, auront à plusieurs reprises l’opportunité de nous faire profiter de leurs talents respectifs et remarquables. L’excellent chœur d’enfants, la maîtrise de Bretagne ne sera pas oubliée. Ultime constatation, l’intrusion du ballet et de la comédie musicale vient modifier le paysage et fait souffler une brise novatrice.
Mais concentrons nous sur les spectacles d’opéra !

OPERA RENNES PROGRAMME
Journal d’un disparu Leos Janacek

LE JOURNAL D’UN DISPARU. Leos Janacek inaugurera la saison, les 1er et deux octobre avec Le journal d’un disparu, cycle de vingt-deux chants pour ténor et mezzo-soprano qui nous conte l’histoire d’un jeune villageois qui abandonne les siens pour suivre sur les routes une belle tzigane. Les amours de Janick et Zefka résonnent étrangement comme la vie de Janacek, alors plongé dans une idylle avec une jeune fille de trente-huit ans sa cadette. Une pièce d’Annelies Van Parys, composée en réponse à ces chants viendra compléter le spectacle. 1er et 2 octobre 2019.

HAMLET. Il nous faudra attendre la première décade du mois de novembre (6,8 et 10) pour faire connaissance avec le Hamlet du musicien français Ambroise Thomas. Si son souvenir s’est un peu estompé, il n’en fut pas moins en son époque le musicien français dont les opéras étaient joués dans le monde entier. L’amusante définition du personnage, fournie par Emmanuel Chabrier, donne une image assez exacte du bonhomme. « Il y a deux espèces de musique, la bonne et la mauvaise, et puis il y a la musique d’Ambroise Thomas. Sa musique est légère, facile, mélodieuse, faite avant tout pour plaire au public bourgeois du second empire ». Excellente occasion pour les Rennais de retrouver Julie Robard-Gendre et Jean-Vincent Blot.

LA PETITE MESSE SOLENNELLE. Gioachino Rossini écrivait de son travail : « Est-ce bien de la musique sacrée que je viens de faire ou de la sacrée musique ? ». Cette remarque annonciatrice de l’humour contenu dans l’œuvre permet aux metteurs en scène Jos Houben et Emily Wilson d’aborder cette célébration de manière inattendue. La complicité des membres du chœur Mélisme(s) et la direction assurée par le chef Gildas Pungier sont de toute façon synonymes de qualité pour cette nouvelle production de la Co(opéra)tive, donc, aucune raison de s’en priver. Les 17 et 18 décembre.

OPERA RENNES PROGRAMME
Maria de Buenos Aires Astor Piazzolla

MARIA DE BUENOS AIRES. La nuit de la Saint Sylvestre fournira une occasion de premier ordre pour une soirée dansante avec l’unique opéra de Astor Piazzolla intitulé « Maria de Buenos aires ». Cette œuvre atypique retrace l’histoire du tango à travers la vie de Maria, légende urbaine travaillant à l’usine dans la capitale Argentine. Le ballet de l’opéra National du Rhin permettra cette nouvelle incursion de la danse sur la scène rennaise. Les 30 et 31 décembre 2019 ainsi que les 1er et 2 janvier 2020.

L’INONDATION. Création mondiale à l’Opéra Comique en septembre 2019, cette oeuvre très attendue de Francesco Filidei sur un livret de Joël Pommerat s’inspire d’un texte de Evgueni Zamiatine. C’est l’histoire presque banale d’un couple qui, dans l’impossibilité d’avoir des enfants, se scinde inexorablement. L’adoption d’une adolescente viendra changer la donne. Les 15,16 et 18 janvier 2020.

THE PAJAMA GAME. Cette comédie musicale de Richard Adler et Jerry Ross se déroule, comme le laisse plus ou moins à penser son titre, dans une usine de pyjamas. Satyre des relations sociales dans l’entreprise mais aussi des relations amoureuses, elle fut créée en 1954. Près de 1100 représentations attestent de son succès, comme les trois Tony Awards et le film réalisé postérieurement. Le metteur en scène Jean Lacornerie en donne une lecture plus actuelle et se régale de cette musique aux accents Jazz et à la vivifiante énergie. Les 29-30 janvier 2020, et le 1er février 2020.

LA CLEMENCE DE TITUS. Retour de cette œuvre de Mozart dont la dernière programmation à Rennes remonte à octobre 1996. Opéra en deux actes sur un livret de Caterino Mazzolá, il nous fait vivre les affres de la jalousie et de l’irrépressible envie de pouvoir. Face à cela, un empereur plein de bonté, accorde son pardon à des conjurés et démontre son exemplaire grandeur d’âme. Si cet opéra est dépouillé de tous les attraits du comique tels qu’on peut les trouver dans des œuvres comme, par exemple, la flûte enchantée, il n’en contient pas moins des airs d’une intensité et d’une émotion qui les situent dans les plus éblouissantes productions de Mozart. Les 2, 4, 6 et 8 mars 2020.

OPERA RENNES PROGRAMME
Madame Butterfly, Giaccomo Puccini

MADAME BUTTERFLY. Comme un bouquet final, l’opéra en trois actes de Giacomo Puccini viendra clore la saison lyrique. Diffusé sur écran géant place de mairie à Rennes et dans de nombreuses villes du grand ouest, il permettra au public d’assister gratuitement à la représentation qui se déroulera en simultané dans l’opéra. Ne manquez pas cet événement musical en forme de drame japonais au cours duquel espoir et tristesse vous offriront les pages les plus délicates de l’opéra italien. Ce sera également la chance d’écouter une des voix françaises les plus en vue en la personne de Sébastien Guèze. Les 3,5,6,8 et 10 juin 2020.

Au delà de ce programme lyrique, l’opéra est aussi un lieu de concert. Nous ne vous en donnerons pas la liste exhaustive, mais certaines manifestations ont particulièrement attiré notre attention et nous vous proposons de partager ces réflexions.

Le mardi 17 septembre, les amateurs de piano intimiste apprécieront le retour du turbulent artiste canadien CHILLY GONZALES qui viendra interpréter des pièces du cycle « solo piano », il sera ensuite rejoint sur scène par Stella Le Page au violoncelle et Joe Fleury à la batterie pour une série de surprises dont ce musicien hors normes a le secret.

OPERA RENNES PROGRAMME

LE BANQUET CELESTE et son chef Damien Guillon nous proposeront une lecture des suites de Bach particulièrement émouvante. Impossible de ne pas craquer devant la magnifique interprétation de la cantate « Ich habe genug » telle que l’on peut la retrouver sur le disque paru début 2019 et unanimement salué par la critique. Inutile d’être mesuré, cette production est simplement un miracle d’équilibre et de beauté digne de figurer dans la discographie de n’importe quel amateur de musique baroque. Samedi 21 septembre 2019.
En consultant le programme complet, vous pourrez connaître les différentes dates de cette formation.

STEPHANIE D’OUSTRAC ET L’ENSEMBLE AMARILLIS. Impossible de rater ce passage sur la scène de l’opéra de celle qui, Rennaise, poursuit une brillante carrière internationale. Accompagnée par l’excellent ensemble Amarillis dirigé par Héloïse Gaillard, Stéphanie d’Oustrac viendra incarner la folie au travers d’œuvres de André Campra, Marin Marais, Henry Purcell, Georg Friedrich Haendel et d’autres encore. A ne pas manquer le mardi 8 octobre 2019.

OPERA RENNES PROGRAMME

WINTERREISE. Les amateurs de danse vont sans doute jubiler en apprenant que le chorégraphe de ce spectacle de danse n’est ni plus ni moins que le célèbre Angelin Preljocaj qui viendra avec sa troupe illustrer ce voyage d’hiver de Franz Schubert. Créé à la Scala de Milan en janvier 2019, ce spectacle arrive à Rennes les 25 et 26 mars 2020. C’est un joli coup ! Ou plutôt un coup double puisque les 27 et 28 mars Angelin Prejlocaj propose dans la foulée « Nuit de noces » de Igor Stravinsky. Construction originale et inattendue, ce seront deux conceptions différentes de la chorégraphie qui seront proposées à la sagacité du public.

OPERA RENNES PROGRAMME
L’Odyssée, Jules Matton

Dernière information et pas des moindres, mais l’opéra de Rennes prévoit une large place aux enfants dans cette programmation. En plus du BIG BANG FESTIVAL les 9 et 10 mai, citons L’ODYSSEE de Jules Maton, opéra pour 12 paysages solistes quatuor à cordes et orphelins. Cette curieuse dénomination permettra de retrouver la maîtrise de Bretagne cette fois associée aux élèves du collège Clotilde Vautier, jumelé à l’opéra de Rennes, dans le cadre de l’action culturelle. Le jeune metteur en scène rennais David Gauchard, en plus de tous ces jeunes talents , recevra le soutien du très expérimenté quatuor Debussy. Les 29 et 30 avril.

Gildas Pungier (Mélismes), Damien Guillon (Le Banquet Céleste), Benoit Careil (Adjoint à la Culture) et Matthieu Rietzler (Directeur de l’opéra de Rennes) lors de la présentation de la nouvelle saison

Voila, nous en avons beaucoup dit, mais beaucoup vous reste à découvrir, c’est possible dès maintenant en allant chercher le programme complet à la billetterie ou sur le site de l’opéra, et contrairement à la phrase consacrée, cette fois, il y en aura pour tout le monde !

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom