La Maîtrise de Bretagne ? Vraiment la curiosité était trop forte. Il fallait en savoir plus sur cet ensemble qui a participé à plusieurs manifestations comme l’opéra pour enfants Brundibar, Le petit ramoneur de Benjamin Britten ou, plus récemment, Carmen. Quelles sont les raisons du succès dont jouit cette chorale bretonne depuis bientôt 30 ans ?

MAÎTRISE DE BRETAGNE

 

Pas question de compiler toutes les informations disponibles pour le grand public, il fallait aller beaucoup plus loin dans notre recherche. Au travers d’une véritable immersion, rencontrer les acteurs en présence, Maîtrisiens, parents, responsables et même le public. L’occasion d’établir le contact fut offerte par l’Opéra lors de la journée consacrée aux chorales de Bretagne le 30 avril 2017. La Maîtrise, présente ce jour-là, nous a offert un ensemble de chansons traditionnelles bretonnes exécutées brillamment.

MAÎTRISE DE BRETAGNE

 

Excellente opportunité pour bavarder avec les enfants de manière informelle et essayer de comprendre ce qui les anime. Au fond, c’est plutôt simple : l’un chante parce qu’il aime cela, l’autre parce qu’il a entendu son grand-père le faire, une autre aimerait que cela devienne son métier. Tout paraît normal ; et c’est tout aussi normalement que de la sixième à la troisième, ils s’engagent, après examen, dans un cursus contraignant où la musique et le chant occupent une place centrale. Les établissements scolaires de l’Assomption et Anne de Bretagne leur proposent des horaires aménagés comme des sportifs de haut niveau et la comparaison n’est pas vaine.

MAÎTRISE DE BRETAGNE

 

Tout au long de l’année, ils étudient aussi bien de la musique profane que sacrée et proposent d’assez nombreux concerts dont le programme s’étend jusqu’au milieu du mois de juillet. Cela pourrait paraître pesant, pourtant cela ne semble pas trop les gêner. Effet de la musique ou recrutement strict, ils sont généralement de bons élèves. Les échanges que nous avons eu démontrent une maturité parfois inattendue pour des enfants de 12 à 14 ans. Mens sana in corpore sano, un esprit sain dans un corps sain, c’est peut-être une partie de la recette, mais il y manque encore quelque chose.

MAÎTRISE DE BRETAGNE

 

Le déclic est venu lors d’une répétition dirigé par Jean-Michel Noël, le chef de chœur et directeur artistique. Loin d’une ambiance disciplinaire et stricte, il sait manier ses troupes, main de fer pratiquant plus volontiers le gant de velours, n’hésitant pas à écouter les propositions et gérant avec bienveillance l’état de fatigue de ses protégés. Damien Guillon, ancien de la maison et créateur de l’ensemble Le Banquet Céleste se souvient en souriant qu’à son époque, il était préférable de rester concentré… Il n’est d’ailleurs pas le seul ancien à avoir fait du chant son métier, puisque Stéphanie d’Oustrac a suivi le même chemin.

MAÎTRISE DE BRETAGNE
Damien Guillon

 

Mais revenons à Jean-Michel Noël lui qui a créé, en 1989 cette maîtrise, animé par le désir de doter la Bretagne d’un ensemble de qualité. Il ne manque jamais de citer la maîtrise de Radio-France ou des groupes prestigieux comme le King’s college de Cambridge. Il n’était à l’époque pas à son coup d’essai, puisque dès l’âge de 17 ans, il dirigeait une chorale. Remettant sur le métier chaque année son ouvrage, il reforme inlassablement de nouvelles chanteuses et de nouveaux chanteurs car les voix évoluent et il convient régulièrement de recommencer le travail à zéro. Les garçons perdent leurs aigus et chantent, dans le registre de fausset, se préparant, qui sait, à une carrière de contre-ténor; les jeunes filles, plus chanceuses, vivent ces changements d’une façon moins chaotique…MAÎTRISE DE BRETAGNE

 

Quoiqu’il en soit, après la troisième il faut quitter la Maîtrise. Nous avons évoqué cette rupture avec deux jeunes sur le départ, Romain et Émilie, l’un très pondéré, l’autre débordante d’énergie et de toute évidence, heureux de leur expérience. Ils ne sont pas inquiets puisqu’il leur sera possible de continuer à chanter si le cœur leur en dit. En effet, le chœur d’hommes accueille les adolescents désireux de poursuivre l’aventure et la même chose existe pour les jeunes filles. Ce qui est étonnant lorsque l’on a la chance de les approcher, c’est de constater la joie de vivre et l’insouciance de cette sympathique troupe. La musique et le chant les unissent et leur donnent quelque chose de différent et d’assez formidable. Ils sont soutenus sans faille par des familles très impliquées.rennes carmen

 

Au centre de tout, l’essentiel reste l’humain. La Maîtrise de Bretagne, c’est le rêve d’un homme transformé en éclatante réussite. C’est une authentique chance offerte à près de 400 Maîtrisiens passés dans ce groupe depuis sa création. Difficile après cette enquête de rester neutre : impossible de ne pas être touché par les rêves d’Anouk qui aimerait devenir cantatrice, par la bonne humeur d’Alice, Constance, Samuel, Jeanne ou par le sérieux de Pierre et de Romain. La dernière parole, peut-être celle qui résume tout, laissons la à Clara et son joli sourire: « Ici , c’est familial ». C’était pourtant simple à comprendre !

Maîtrise de Bretagne
Collège et Lycée Assomption
18 Boulevard Paul Painlevé
BP 90217
35700 Rennes

Téléphone: 02-90-78-56-62
E-mail: info[@]maitrisebretagne.fr

***

La Maîtrise de Bretagne est un établissement régional à vocation pédagogique et artistique de haut niveau.

Créée en septembre 1989, la Maîtrise de Bretagne a pour objectif de donner aux enfants une formation aussi complète que possible autour de la voix par le biais des classes à horaires aménagés du CRR de Rennes.

Régulièrement associée aux productions de l’Opéra de Rennes, la Maîtrise de Bretagne s’est distinguée dans de nombreux festivals renommés en compagnie notamment de son partenaire privilégié, l’orchestre « Le Parlement de Musique » dirigé par Martin Gester ;

Citons, entre autres, les Festivals d’Ambronay, de la Chaise-Dieu, du Centre de Musique Baroque de Versailles, de Lausanne, de Santiago, du Schleswig-Holstein, Les Vieilles Charrues…

Au cours des saisons dernières, la Maîtrise de Bretagne a donné notamment les « Vêpres » de Monteverdi (en l’Abbaye du mont Saint-Michel), « l’Oratorio de Noël » de J.S Bach (au Théâtre des Champs Élysées), la « Messe du Couronnement », le « Requiem » de Mozart, les « Vêpres pour l’assomption » de Nicola Porpora et le « Messie » de Haendel (en collaboration avec l’ensemble de Musique ancienne Polonais « Arte Dei Suanatori ») lors d’une tournée (Poznan [Pologne], Lyon, Rennes, Tiffauges [Vendée]).

De nombreux enregistrements discographiques ponctuent le parcours musical de la Maîtrise :

Entre autres, le « Te Deum » de M.A.Charpentier,la « Messe Nelson » de J.Haydn , le « Requiem » de Vittoria, un CD de cantiques Bretons, des chansons du groupe Tri Yann et « Les Vêpres de l’Assomption » de Porpora.

L’Ecole Maîtrisienne Régionale dispense sa formation au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes (C.R.R). Ses élèves sont scolarisés à :

L’école primaire de l’Adoration et le collège de l’Assomption pour l’enseignement privé. L’école primaire du Contour Saint Aubin, et Collège Anne de Bretagne pour l’enseignement public.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 Commentaires

  1. Pardon de te répondre si tard Émilie, mais je ne passe pas mon temps à relire mes articles aussi je viens de découvrir ton aimable commentaire. Tant mieux s’il t’a fait du bien, et soit assurée d’une chose, celui qui en a tiré la plus grande joie….c’est moi. Amitiés à tous les membres de la maitrise….et certainement à bientôt.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom