Exposition « Goût fraise banane » par Aurèle Lafon, 30 mai 2021-30 mai 2021, Séméac.

Exposition « Goût fraise banane » par Aurèle Lafon 2021-05-30 – 2021-05-30 SEMEAC Rue Georges Clémenceau
Séméac Hautes-Pyrénées Séméac

 

Le Pari est actuellement fermé au public mais nos artistes continuent de vous y présenter leurs créations. Nous nous retrouvons pour une nouvelle promenade artistique avec Aurèle Lafon, artiste plasticienne.
Son exposition « Goût fraise banane » s’est tenue au Pari du 8 février au 26 mars 2021.
> Découvrez son travail en vidéo ! (cliquez sur le lien Vidéo)

« Telle une collection où chaque pièce comporte des qualités en elle-même mais trouve tout son intérêt dans un ensemble. Je tisse une toile chargée de liens invisibles, invitant le visiteur à voir chacune des pièces autant individuellement qu’au milieu d’un tout, et lui permettant de déambuler dans un univers qui communique et se complète d’une œuvre à l’autre.
C’est cette même passion de collectionnite qui m’a amenée à posséder tout type d’objets et plus particulièrement des objets familiers à partir desquels je viens puiser mon inspiration. Mes choix sont basés sur leur qualité esthétique, ce qu’ils évoquent, leur histoire, leur valeur, ainsi que leur utilité pratique. En fonction de ces caractéristiques, je crée des formes, je recouvre, je substitue, j’assemble, et je leur donne une nouvelle apparence, une nouvelle signification, et provoque ainsi un sentiment de déséquilibre en décalage avec la réalité. »

lepari@mairie-tarbes.fr +33 5 62 51 12 00 https://www.lepari-tarbes.fr/accueil/index

Le Pari est actuellement fermé au public mais nos artistes continuent de vous y présenter leurs créations. Nous nous retrouvons pour une nouvelle promenade artistique avec Aurèle Lafon, artiste plasticienne.
Son exposition « Goût fraise banane » s’est tenue au Pari du 8 février au 26 mars 2021.
> Découvrez son travail en vidéo ! (cliquez sur le lien Vidéo)

« Telle une collection où chaque pièce comporte des qualités en elle-même mais trouve tout son intérêt dans un ensemble. Je tisse une toile chargée de liens invisibles, invitant le visiteur à voir chacune des pièces autant individuellement qu’au milieu d’un tout, et lui permettant de déambuler dans un univers qui communique et se complète d’une œuvre à l’autre.
C’est cette même passion de collectionnite qui m’a amenée à posséder tout type d’objets et plus particulièrement des objets familiers à partir desquels je viens puiser mon inspiration. Mes choix sont basés sur leur qualité esthétique, ce qu’ils évoquent, leur histoire, leur valeur, ainsi que leur utilité pratique. En fonction de ces caractéristiques, je crée des formes, je recouvre, je substitue, j’assemble, et je leur donne une nouvelle apparence, une nouvelle signification, et provoque ainsi un sentiment de déséquilibre en décalage avec la réalité. »