Sortie nature. Banca. Col d’Elhorrieta : zones humides de montagne., 17 septembre 2021, Saint-Étienne-de-Baïgorry.

Sortie nature. Banca. Col d’Elhorrieta : zones humides de montagne. 2021-09-17 09:00:00 – 2021-09-17 17:00:00
Saint-Étienne-de-Baïgorry Pyrénées-Atlantiques Saint-Étienne-de-Baïgorry

  Organisé par le CPIE Pays Basque et Education Environnement 64. Le Col d’Elhorrieta, au dessus de Banca, recèle de nombreuses tourbières. Les zones humides sont de véritables réservoirs de biodiversité. C’est au cours d’une balade que nous observerons les plantes qui composent ce milieu si particulier. Nous tenterons de découvrir le Droséra et la Sphaigne molle, deux espèces qui font parties des “64 fantastiques”. Prévoir casse-croûte, eau et chaussures de randonnée.

Organisé par le CPIE Pays Basque et Education Environnement 64. Le Col d’Elhorrieta, au dessus de Banca, recèle de nombreuses tourbières. Les zones humides sont de véritables réservoirs de biodiversité. C’est au cours d’une balade que nous observerons les plantes qui composent ce milieu si particulier. Nous tenterons de découvrir le Droséra et la Sphaigne molle, deux espèces qui font parties des “64 fantastiques”. Prévoir casse-croûte, eau et chaussures de randonnée.

Organisé par le CPIE Pays Basque et Education Environnement 64. Le Col d’Elhorrieta, au dessus de Banca, recèle de nombreuses tourbières. Les zones humides sont de véritables réservoirs de biodiversité. C’est au cours d’une balade que nous observerons les plantes qui composent ce milieu si particulier. Nous tenterons de découvrir le Droséra et la Sphaigne molle, deux espèces qui font parties des “64 fantastiques”. Prévoir casse-croûte, eau et chaussures de randonnée.

Organisé par le CPIE Pays Basque et Education Environnement 64. Le Col d’Elhorrieta, au dessus de Banca, recèle de nombreuses tourbières. Les zones humides sont de véritables réservoirs de biodiversité. C’est au cours d’une balade que nous observerons les plantes qui composent ce milieu si particulier. Nous tenterons de découvrir le Droséra et la Sphaigne molle, deux espèces qui font parties des “64 fantastiques”. Prévoir casse-croûte, eau et chaussures de randonnée.