QUATRE JOURS À PARIS, 18 avril 2021-18 avril 2021, Carcassonne.

QUATRE JOURS À PARIS 2021-04-18 15:00:00 – 2021-04-18
Carcassonne Aude

10 10 EUR  

Opérette en 2 actes
Durée: 2h45 avec entracte

Ferdinand est la coqueluche des clientes de l’institut de beauté « Hyacinthe de Paris ». La plus empressée, Amparita, est la femme d’un riche brésilien Bolivar. Avec la complicité de Hyacinthe, elle tente d’attirer le jeune homme… dans son lit. Pour l’heure, Ferdinand, qui ignore ce petit complot, fait visiter la capitale à Gabrielle, une petite provinciale venue passer « Quatre jours à Paris ». À l’institut, rien ne va plus ! Amparita, qui a attendu sa proie, est furieuse ; de même que Simone, la maîtresse en titre de Ferdinand. Elle repousse les avances de Nicolas, employé de maison, qui aimerait bien remplacer son ami dans le cœur de la belle. Pour égarer les soupçons, Ferdinand déclare qu’il est appelé d’urgence au chevet de sa vieille grand-mère afin de rejoindre Gabrielle repartie à la Palisse. Seul Nicolas est au courant de la vérité… Bien entendu, Nicolas son ami, ne sait pas tenir sa langue…

« Une opérette de Francis LOPEZ, vive, dynamique avec des danses endiablées et ou l’humour et le rire sont assurés. Le large public Dijonnais ne s’y est pas trompé en plébiscitant (une quinzaine de rappel au final) ce spectacle qu’il ne fallait surtout pas manquer. Encore bravo à toute l’équipe de l’Atelier Lyrique de Bourgogne. » – LE BIEN PUBLIC – Dijon

pacbilletterie@mairie-carcassonne.fr +33 4 68 11 59 15 https://www.theatre.carcassonne.org/

Opérette en 2 actes
Durée: 2h45 avec entracte

Ferdinand est la coqueluche des clientes de l’institut de beauté « Hyacinthe de Paris ». La plus empressée, Amparita, est la femme d’un riche brésilien Bolivar. Avec la complicité de Hyacinthe, elle tente d’attirer le jeune homme… dans son lit. Pour l’heure, Ferdinand, qui ignore ce petit complot, fait visiter la capitale à Gabrielle, une petite provinciale venue passer « Quatre jours à Paris ». À l’institut, rien ne va plus ! Amparita, qui a attendu sa proie, est furieuse ; de même que Simone, la maîtresse en titre de Ferdinand. Elle repousse les avances de Nicolas, employé de maison, qui aimerait bien remplacer son ami dans le cœur de la belle. Pour égarer les soupçons, Ferdinand déclare qu’il est appelé d’urgence au chevet de sa vieille grand-mère afin de rejoindre Gabrielle repartie à la Palisse. Seul Nicolas est au courant de la vérité… Bien entendu, Nicolas son ami, ne sait pas tenir sa langue…

« Une opérette de Francis LOPEZ, vive, dynamique avec des danses endiablées et ou l’humour et le rire sont assurés. Le large public Dijonnais ne s’y est pas trompé en plébiscitant (une quinzaine de rappel au final) ce spectacle qu’il ne fallait surtout pas manquer. Encore bravo à toute l’équipe de l’Atelier Lyrique de Bourgogne. » – LE BIEN PUBLIC – Dijon