Orchestre de Picardie Amiens, 9 novembre 2021, Amiens.

Orchestre de Picardie 2021-11-09 20:30:00 – 2021-11-09
Amiens Somme Amiens

11 11   Une « ode » du compositeur Jules Matton répétée à la Maison suivie de la symphonie héroïque de Beethoven.

Jeune compositeur à la carrière fulgurante, Jules Matton présente à Amiens sa dernière création : une cantate pour voix et orchestre, sur un texte de Paul Claudel. Confiée à la sensible soprano Marlène Assayag, Ode devrait aussi séduire par les riches coloris de sa partie orchestrale.
Premier choc véritable de cette « révolution beethovénienne » qui allait bouleverser l’histoire de la musique, la Symphonie en mi bémol, « l’Héroïque » (1805), avait été initialement écrite en l’honneur de Bonaparte. Une dédicace rageusement biffée par Beethoven quand le « héros libérateur » s’était fait sacrer empereur… Ainsi cette œuvre folle et démesurée, nourrie de tant d’innovations, doit être également entendue comme porteuse d’un message éthique, sinon politique.

Une « ode » du compositeur Jules Matton répétée à la Maison suivie de la symphonie héroïque de Beethoven.

Jeune compositeur à la carrière fulgurante, Jules Matton présente à Amiens sa dernière création : une cantate pour voix et orchestre, sur un texte de Paul Claudel. Confiée à la sensible soprano Marlène Assayag, Ode devrait aussi séduire par les riches coloris de sa partie orchestrale.
Premier choc véritable de cette « révolution beethovénienne » qui allait bouleverser l’histoire de la musique, la Symphonie en mi bémol, « l’Héroïque » (1805), avait été initialement écrite en l’honneur de Bonaparte. Une dédicace rageusement biffée par Beethoven quand le « héros libérateur » s’était fait sacrer empereur… Ainsi cette œuvre folle et démesurée, nourrie de tant d’innovations, doit être également entendue comme porteuse d’un message éthique, sinon politique.

+33 3 22 97 79 79 https://www.maisondelaculture-amiens.com/saison/saison-21-22/orchestre-de-picardie-26/

Une « ode » du compositeur Jules Matton répétée à la Maison suivie de la symphonie héroïque de Beethoven.

Jeune compositeur à la carrière fulgurante, Jules Matton présente à Amiens sa dernière création : une cantate pour voix et orchestre, sur un texte de Paul Claudel. Confiée à la sensible soprano Marlène Assayag, Ode devrait aussi séduire par les riches coloris de sa partie orchestrale.
Premier choc véritable de cette « révolution beethovénienne » qui allait bouleverser l’histoire de la musique, la Symphonie en mi bémol, « l’Héroïque » (1805), avait été initialement écrite en l’honneur de Bonaparte. Une dédicace rageusement biffée par Beethoven quand le « héros libérateur » s’était fait sacrer empereur… Ainsi cette œuvre folle et démesurée, nourrie de tant d’innovations, doit être également entendue comme porteuse d’un message éthique, sinon politique.

web-marlene-assayag-hd.jpg

dernière mise à jour : 2021-09-09 par SIM Picardie – OT D’AMIENS