L’HISTOIRE DU ROCK PAR RAPHAELE BOUCHARD Le Grand Parquet, 14 mai 2021-14 mai 2021, Paris.

L’HISTOIRE DU ROCK PAR RAPHAELE BOUCHARD
du vendredi 14 mai au samedi 15 mai à Le Grand Parquet
« Si c’était simplement de la musique, est-ce qu’on s’y intéresserait tant ? Le rock a toujours impliqué un mélange d’au moins tous les éléments suivants : mélodies, sons, langages, vêtements, mode, styles de vie, attitudes face à l’époque, l’autorité, les rapports sociaux, le corps, le sexe, la danse, l’imagerie visuelle, un réexamen des valeurs dans tous les domaines. » **Brian Eno, Journal, une année aux appendices gonflés**

_Mise en garde : Notre vision du rock est totalement subjective, bricolée, lacunaire. Vous la trouverez décevante, pleine d’oublis._
Raphaèle Bouchard est comédienne. Elle a fait le Conservatoire national de théâtre et joue beaucoup de pièces de Corneille. Elle est toujours très bien habillée, elle mange du taboulé́ bio, bois du thé vert. Elle ne se drogue pas : ça lui fait peur. Ses amis lui disent qu’elle n’est pas « rock ». Elle s’interroge… c’est quoi être rock ? Pourquoi ne serait-elle pas rock ? Qu’est-ce que ça veut dire « être rock » aujourd’hui ? Ses parents étaient rock… ils se rencontrés sur « Satisfaction » en 65 et ne sont plus quittés.
En plongeant dans la tortueuse et sulfureuse histoire du rock, Raphaèle redécouvre l’histoire de ses parents, la sienne et la nôtre. Elle réécoute de vieux 45 tours d’Elvis Presley, se souvient de ses premiers baisers sur Radiohead, danse sur The Doors, pleure sur Bob Dylan, se rappelle le brevet des collèges quand elle chantait du Nirvana. Elle revisite l’histoire punk, redécouvre Nico, Chuck Berry, s’identifie à Ziggy Stardust.
Soixante ans de musique. Entre documentaire et fiction, la grande et la petite histoire se rencontrent. Le rock a changé́ nos vies. Celle de Raphaèle aussi. Tout passe par son regard subjectif. Tout se stylise donc, devient essentiel, simple et proche. Raphaèle, c’est une trentenaire qui est en train de vivre la révolution numérique, mais qui trouve la révolution rock bien plus marrante.
La musique rock, c’est la contre-culture, l’audace, le génie musical. Nous ne lui arriverons jamais à la cheville. Nous voulons juste traverser cette histoire, avec l’espoir que le spectateur puisse entrevoir la folie de cette révolution culturelle. Un spectacle comme un post-it d’une époque, quand des hommes et femmes visionnaires sont sortis de leur cachette pour affirmer leur liberté́ dans un cri.

### EXTRAITS DE PRESSE

« Un panorama du genre musical très rock ‘n’roll, mais aussi résolument drôle. De la « collec » de vinyls de sa mère à la naissance du mouvement Punk, le texte est brillamment ficelé et tient sa promesse. L’histoire qu’elle raconte résonne d’adresse et rebondit d’humour. De petites étincelles ont pu réveiller quelques souvenirs, quand d’autres ont réussi à nous faire décrocher un sourire ou un fou rire. De l’humour, du talent, de la légèreté , Raphaèle Bouchard a manifestement conquis son public. » La presse de la Manche

« En regardant Raphaèle Bouchard transformée en adolescente grunge comme nous en avons tant aimée, on se demande ce que nous faisons là – assis comme des adultes si sages. Alors que notre rage against the machine n’a jamais cessé. On aurait presque envie de la prendre dans nos bras. On se contente d’aller mettre un disque sur la platine. Et la magie, et la nostalgie, nous enivrent à nouveau. » France Bleu

« L’une des grandes qualités de ce spectacle réside dans le fait que la comédienne est doublée d’une bonne danseuse. Du déhanché provocateur d’Elvis à la désinvolture grunge de Kurt Cobain, on se prend à imaginer une histoire du rock entièrement racontée par les corps. » Libération

8 AVRIL – THOMAS QUILLARDET

Le Grand Parquet 35 rue d’aubervilliers 75018 Paris Paris


Dates et horaires de début et de fin (année – mois – jour – heure) :
2021-05-14T20:00:00 2021-05-14T21:30:00;2021-05-15T20:00:00 2021-05-15T21:30:00