La mémoire de l’eau Chenôve, 12 décembre 2021, Chenôve.

La mémoire de l’eau Place Pierre Sémard Centre Nautique de Chenôve Chenôve
2021-12-12 – 2021-12-12 Place Pierre Sémard Centre Nautique de Chenôve
Chenôve Côte-d’Or

5.5 5.5 EUR   En 2001, Nathalie Pernette, danseuse et chorégraphe, crée sa compagnie. Elle emprunte, depuis lors, des chemins qui souvent conduisent ses oeuvres dans des lieux insolites ; ici, ce sera la piscine municipale de Chenôve.
La mémoire de l’eau est une pièce conçue comme une rêverie chorégraphique, interprétée à la tombée de la nuit. Elle tente de ramener à la surface – celle de nos imaginaires entre autres – un ensemble d’impressions, de sensations, de mouvements attachés à notre lien intime et millénaire à l’eau, sa part sensuelle et accueillante, mais aussi fantastique, mélancolique, furieuse ou ludique.
Les variations aquatiques proposées prendront tour à tour des couleurs différentes : celle de la mare, sombre et mélancolique, songeuse, lente, calme ; celle de l’eau douce, féminine, caressante, sensuelle et pure aussi ; celle joyeuse enfin qui se fait musique, troublée de ricochets, murmure ou vacarme.
Cette pièce en somme, est un voyage qui fait passer interprètes et spectateurs du bord d’un bassin à la profondeur des Abysses où peut-être verrez-vous ondines, nymphes ou sirènes ?

accueil@abcdijon.org +33 3 80 30 98 99 http://abcdijon.org/

En 2001, Nathalie Pernette, danseuse et chorégraphe, crée sa compagnie. Elle emprunte, depuis lors, des chemins qui souvent conduisent ses oeuvres dans des lieux insolites ; ici, ce sera la piscine municipale de Chenôve.
La mémoire de l’eau est une pièce conçue comme une rêverie chorégraphique, interprétée à la tombée de la nuit. Elle tente de ramener à la surface – celle de nos imaginaires entre autres – un ensemble d’impressions, de sensations, de mouvements attachés à notre lien intime et millénaire à l’eau, sa part sensuelle et accueillante, mais aussi fantastique, mélancolique, furieuse ou ludique.
Les variations aquatiques proposées prendront tour à tour des couleurs différentes : celle de la mare, sombre et mélancolique, songeuse, lente, calme ; celle de l’eau douce, féminine, caressante, sensuelle et pure aussi ; celle joyeuse enfin qui se fait musique, troublée de ricochets, murmure ou vacarme.
Cette pièce en somme, est un voyage qui fait passer interprètes et spectateurs du bord d’un bassin à la profondeur des Abysses où peut-être verrez-vous ondines, nymphes ou sirènes ?

Place Pierre Sémard Centre Nautique de Chenôve Chenôve
dernière mise à jour : 2021-11-23 par