Découverte des entrailles d’une tour médiévale Tour d’Anglemein, 17 septembre 2021 14:00, Rambervillers.

Journée du patrimoine 2021 Tour d’Anglemein. Gratuit 06 11 94 83 96
17 – 19 septembre

Découverte des entrailles d’une tour médiévale

*

Guidés par le Veilleur de nuit, gardien de la tour d’Anglemein, vous découvrirez les mystérieux secrets que la tour conserve depuis le XIIIe siècle…

Après avoir traversé le jardinet pittoresque, vous entrerez dans le couloir principal de la tour, inscrite au titre des monuments historiques depuis 2002. Vous découvrirez un diaporama de la restauration de la charpente et des images commentées par votre hôte. Il vous contera l’histoire de cette partie de l’enceinte médiévale de Rambervillers, érigée par l’Evêque de Metz, Jacques de Lorraine, vers 1255.

Ensuite, vous découvrirez la courtine intérieure et les vestiges de la muraille de la fortification médiévale.

Vous aurez aussi la chance de voir, pour une « grande première », la dernière tranche de travaux de sauvegarde des contreforts de digues qui s’élèvent sur la face sud de la tour, dans les anciens fossés comblés à ce jour.

Des objets insolites retraçant l’histoire des lieux y sont aussi exposés.

Cette mise en valeur de la face Est de la tour a été entreprise fin 2020 et a duré jusqu’à mi 2021. La visite sera donc inédite et exceptionnelle !

*
vendredi 17 septembre – 14h00 à 17h00
samedi 18 septembre – 10h00 à 12h00
samedi 18 septembre – 14h00 à 18h30
dimanche 19 septembre – 10h00 à 12h00
dimanche 19 septembre – 14h00 à 18h00
*
Gratuit. 6 personnes maximum.


Tour d’Anglemein 13 rue du Docteur-Lardier, 88700 Rambervillers Rambervillers 88700 Vosges
https://cibul.s3.amazonaws.com/location36856642.jpg 03 55 19 34 56
La tour d’Anglemein est la dernière tour d’angle de l’enceinte de fortification médiévale de Rambervillers, située à l’extrémité est de la cité. Érigée au XIIIe siècle (vers 1255) par l’évêque de Metz, Jacques de Lorraine, elle a servi à faire le guet jusqu’à la guerre de 1870. L’édifice a été restauré en 2005.
Crédits : ©Philippe Henri Leroy Gratuit ©Philippe Henri Leroy