Voyage dans le temps et dans l’espace Église des Trinitaires, 17 septembre 2021 14:00, Metz.

Journée du patrimoine 2021 Église des Trinitaires. Gratuit
17 – 19 septembre

Voyage dans le temps et dans l’espace

*

Et si le temps devenait matière ? L’exposition Vincent Delmas interroge ce rapport entre temporalité et matérialité à travers des documents qui attestent du potentiel créatif du temps et de l’espace.

L’église des Trinitaires marque par sa simplicité et par son dépouillement. Cette impression est accentuée par l’absence totale de mobilier religieux à l’intérieur de l’édifice, depuis qu’elle a été réutilisée à des usages non religieux.

L’édifice est donc le cadre propice pour recevoir l’exposition de Vincent Delmas, visible du 11/09 au 10/10.

« Faire usage du temps comme d’un matériau au même titre que la peinture ou le son, tel est l’un des modes de faire de l’art contemporain. Comment la durée, le temps sont-ils exprimés ou employés ? Entre exemples issus de l’art moderne et d’autres plus récents, il sera question du temps qui passe, qui est travaillé, saisi, transcendé, nié, transcrit, verbalisé, évoqué, sublimé de diverses manières » Karine Tissot.

*
vendredi 17 septembre – 14h00 à 18h00
samedi 18 septembre – 14h00 à 18h00
dimanche 19 septembre – 14h00 à 18h00
*
Gratuit.


Église des Trinitaires 1 rue des Trinitaires, 57000 Metz Metz 57045 Bellecroix Moselle
https://cibul.s3.amazonaws.com/location93074908.jpg 03 87 55 55 62
L’ordre des Trinitaires aurait été fondé au XIIIe siècle. À Metz, il s’établit dans un premier temps au faubourg de Mazelle, puis à l’extrémité de la rue des Clercs, aux environs de l’Esplanade aujourd’hui. En 1561, les religieux reçoivent de l’abbé de Gorze, le cardinal Charles de Lorraine, une demeure sur la colline Sainte-Croix, à l’emplacement de l’église actuelle. Ils y construisent un premier établissement en 1566. Le monastère et l’église sont reconstruits dès 1720. C’est cette église que nous pouvons aujourd’hui admirer dans la rue des Trinitaires.

Pendant la Révolution, les bâtiments sont nationalisés et affectés à l’œuvre de la Charité Maternelle. En 1803, l’ensemble des Trinitaires est confié aux protestants et devient leur lieu de culte. D’un établissement chrétien, il devient alors établissement protestant. Par la suite, le reste du couvent est détruit et l’église devient le dépôt des pompiers. Aujourd’hui, elle est incluse dans l’îlot du Musée de la Cour d’Or et sert de lieu d’exposition pour la Ville de Metz.

La nef, à un seul vaisseau, compte seulement deux travées. L’élégante façade est alignée sur les maisons voisines, en bordure d’une rue qui suit le tracé de l’ancienne voie romaine. C’est une des rares églises à chapiteaux suspendus.

L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1973.
Crédits : ©Vincent Delmas Gratuit ©Ville de Metz