Guillaume Vincent – Musique en peintures, 21 mai 2021-21 mai 2021, Le Havre.

Guillaume Vincent – Musique en peintures 2021-05-21 17:00:00 17:00:00 – 2021-05-21
Le Havre Seine-Maritime

  Récital

Guillaume Vincent, jeune pianiste à la renommée internationale et artiste associé au Volcan, présente un programme personnel et lumineux, à l’occasion d’un récital conçu comme une carte blanche.

Cette année 2020 marque les deux cent cinquante ans de la naissance de Ludwig van Beethoven, et il semblait tout naturel d’intégrer à ce voyage musical deux de ses pièces brillantes et enlevées, La Polonaise opus 89 et le Rondo a capriccio opus 129, que l’on appelle aussi « Colère pour un sou perdu ».

Les Études-Tableaux opus 39 de Rachmaninov est sans doute l’un des plus grands chefs-d’œuvre pour piano, comportant neuf Études, toutes composées entre 1916 et 1917. Sous l’influence de Scriabin et Prokofiev, Rachmaninov se tourne vers une écriture moderne et novatrice, sans oublier l’âme russe qu’il affectionnait tant.

C’est en hommage à son ami Viktor Hartmann, éminent peintre et architecte de son époque mort brutalement en 1873, que Modeste Moussorgski compose les célèbres Tableaux d’une exposition. Dix pièces et une « Promenade » qui évoquent chacune un dessin ou aquarelle que le peintre créa pendant ses voyages à travers l’Europe, comme la visite imaginaire d’une collection de tableaux.

Récital

Guillaume Vincent, jeune pianiste à la renommée internationale et artiste associé au Volcan, présente un programme personnel et lumineux, à l’occasion d’un récital conçu comme une carte blanche.

Cette année 2020 marque les deux cent…

Récital

Guillaume Vincent, jeune pianiste à la renommée internationale et artiste associé au Volcan, présente un programme personnel et lumineux, à l’occasion d’un récital conçu comme une carte blanche.

Cette année 2020 marque les deux cent…

Récital

Guillaume Vincent, jeune pianiste à la renommée internationale et artiste associé au Volcan, présente un programme personnel et lumineux, à l’occasion d’un récital conçu comme une carte blanche.

Cette année 2020 marque les deux cent cinquante ans de la naissance de Ludwig van Beethoven, et il semblait tout naturel d’intégrer à ce voyage musical deux de ses pièces brillantes et enlevées, La Polonaise opus 89 et le Rondo a capriccio opus 129, que l’on appelle aussi « Colère pour un sou perdu ».

Les Études-Tableaux opus 39 de Rachmaninov est sans doute l’un des plus grands chefs-d’œuvre pour piano, comportant neuf Études, toutes composées entre 1916 et 1917. Sous l’influence de Scriabin et Prokofiev, Rachmaninov se tourne vers une écriture moderne et novatrice, sans oublier l’âme russe qu’il affectionnait tant.

C’est en hommage à son ami Viktor Hartmann, éminent peintre et architecte de son époque mort brutalement en 1873, que Modeste Moussorgski compose les célèbres Tableaux d’une exposition. Dix pièces et une « Promenade » qui évoquent chacune un dessin ou aquarelle que le peintre créa pendant ses voyages à travers l’Europe, comme la visite imaginaire d’une collection de tableaux.