FESTIVAL DE THEATRE AMATEUR – TROIS RUPTURES, 8 novembre 2020-8 novembre 2020, Quillan.

FESTIVAL DE THEATRE AMATEUR – TROIS RUPTURES 2020-11-08 – 2020-11-08
Quillan Aude Quillan

 

A 17h, à l’Espace Cathare, de Rémi De Vos, création de la Cie le Théâtre du miroir

Avec Julie Anselmo, Philippe Barre, Louis Dieuleveux, Jean-Luc Grangier, Nathalie Marchal et Christine Peyre-Azan.

Une comédie corrosive, drôle et rythmée de Rémi De Vos, sur le thème de la séparation qui conjugue quiproquo, provocation et coup de théâtre, interprétée par le Théâtre du Miroir, sur une mise en scène de Pierre Gorses.

Un dîner en amoureux qui se finit mal, une annonce délicate à faire à sa femme, un enfant tyran qui provoque une dispute… Trois situations familières explosives autour du couple.
Le thème de la séparation est ici traité sur le terrain du langage. Le texte incisif et rythmé fait mouche. Les protagonistes s’envoient les répliques à la figure comme autant d’uppercuts, de directs ou de crochets. On va inexorablement vers le point de non retour, frôlant parfois le K.O. !
C’est volontairement cinglant, cruel, extrême, parfois jusqu’à l’absurdité pour nous entraîner vers un rire libérateur.

+33 4 68 20 00 44

A 17h, à l’Espace Cathare, de Rémi De Vos, création de la Cie le Théâtre du miroir

Avec Julie Anselmo, Philippe Barre, Louis Dieuleveux, Jean-Luc Grangier, Nathalie Marchal et Christine Peyre-Azan.

Une comédie corrosive, drôle et rythmée de Rémi De Vos, sur le thème de la séparation qui conjugue quiproquo, provocation et coup de théâtre, interprétée par le Théâtre du Miroir, sur une mise en scène de Pierre Gorses.

Un dîner en amoureux qui se finit mal, une annonce délicate à faire à sa femme, un enfant tyran qui provoque une dispute… Trois situations familières explosives autour du couple.
Le thème de la séparation est ici traité sur le terrain du langage. Le texte incisif et rythmé fait mouche. Les protagonistes s’envoient les répliques à la figure comme autant d’uppercuts, de directs ou de crochets. On va inexorablement vers le point de non retour, frôlant parfois le K.O. !
C’est volontairement cinglant, cruel, extrême, parfois jusqu’à l’absurdité pour nous entraîner vers un rire libérateur.