CONCERT – QUATUOR ARDEO – LES VARIATIONS GOLDBERG, 16 mars 2021-16 mars 2021, Thionville.

CONCERT – QUATUOR ARDEO – LES VARIATIONS GOLDBERG 2021-03-16 20:00:00 20:00:00 – 2021-03-16
Thionville Moselle

 

Pas banal ! Ardeo, quatuor d’exception, reprend à son compte un monument de l’histoire du clavecin, devenu l’histoire du piano. Les Variations Goldberg sont en effet l’une des œuvres les plus célèbres de Bach écrites pour un clavecin à deux claviers, mais sont souvent jouées au piano. C’est loin d’être la seule adaptation qu’ait connue la partition. Il existe des transcriptions pour piano à quatre mains, pour orchestre, pour une ou deux guitares, pour trio à cordes, pour flûte et clavecin ou pour flûte et piano… Sans compter les expériences du jazz, dont la plus célèbre est sans doute le Play Bach du trio de Jacques Loussier.
En 2013, le compositeur contemporain François Meïmoun a entrepris une transcription pour quatuor à cordes, avec le dessein de mettre l’accent sur la dimension polyphonique de certaines des trente variations écrites par Bach.
La pièce, à laquelle le son des instruments à cordes n’est pas sans donner une certaine étrangeté – « ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre » comme disait Verlaine – a été créée par le Quatuor Ardeo au festival Musica en 2015.
Le Quatuor Ardeo est né en 2001, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Les quatre jeunes femmes ont depuis construit une carrière jalonnée de prix, de festivals et de collaborations, tant avec des interprètes qu’avec des compositeurs contemporains.

+33 3 82 82 25 70 https://www.adagio.thionville.fr/

Pas banal ! Ardeo, quatuor d’exception, reprend à son compte un monument de l’histoire du clavecin, devenu l’histoire du piano. Les Variations Goldberg sont en effet l’une des œuvres les plus célèbres de Bach écrites pour un clavecin à deux claviers, mais sont souvent jouées au piano. C’est loin d’être la seule adaptation qu’ait connue la partition. Il existe des transcriptions pour piano à quatre mains, pour orchestre, pour une ou deux guitares, pour trio à cordes, pour flûte et clavecin ou pour flûte et piano… Sans compter les expériences du jazz, dont la plus célèbre est sans doute le Play Bach du trio de Jacques Loussier.
En 2013, le compositeur contemporain François Meïmoun a entrepris une transcription pour quatuor à cordes, avec le dessein de mettre l’accent sur la dimension polyphonique de certaines des trente variations écrites par Bach.
La pièce, à laquelle le son des instruments à cordes n’est pas sans donner une certaine étrangeté – « ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre » comme disait Verlaine – a été créée par le Quatuor Ardeo au festival Musica en 2015.
Le Quatuor Ardeo est né en 2001, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Les quatre jeunes femmes ont depuis construit une carrière jalonnée de prix, de festivals et de collaborations, tant avec des interprètes qu’avec des compositeurs contemporains.

Adagio