Concert : Frédéric Bobin, 22 mai 2021-22 mai 2021, Pradines.

Concert : Frédéric Bobin 2021-05-22 20:30:00 20:30:00 – 2021-05-22 rue des escrignols Salle La Prade
Pradines Lot

12 EUR  

Tour à tour chroniqueur social et chroniqueur de l’intime, Frédéric Bobin sillonne depuis une dizaine d’années les routes de France et d’ailleurs (Suisse, Québec, Sénégal, Lituanie, Pologne) pour chanter ses folksongs à la française écrites à quatre mains avec son frère et alter-ego, Philippe.

Il s’est produit en première partie d’artistes prestigieux et a foulé quelques scènes mythiques parisiennes comme la Cigale et tout récemment l’Olympia en première partie de Gauvain Sers.

L’écriture des frères Bobin campe un univers humaniste qui prend sa source autant chez Souchon et Lavilliers et Dylan et Spingsteen… Qu’il chante les losers magnifiques, la nostalgie heureuse de l’enfance, les paradoxes de l’âme humaine, la solitude urbaine, l’absence ou encore la résistance, Frédéric Bobin a toujours le goût du mot juste et un sens aigu de la mélodie.

Dans une formule duo intimiste, Bobin présente les chansons de son nouvel album « les larmes d’or » et revisite quelques-unes des chansons de ses deux albums précédents dans des versions denses et épurées.

Frédéric Bobin sera accompagné d’Hélène Piris au violoncelle.

Tour à tour chroniqueur social et chroniqueur de l’intime, Frédéric Bobin sillonne depuis une dizaine d’années les routes de France et d’ailleurs (Suisse, Québec, Sénégal, Lituanie, Pologne) pour chanter ses folksongs à la française écrites à quatre mains avec son frère et alter-ego, Philippe.

Il s’est produit en première partie d’artistes prestigieux et a foulé quelques scènes mythiques parisiennes comme la Cigale et tout récemment l’Olympia en première partie de Gauvain Sers.

L’écriture des frères Bobin campe un univers humaniste qui prend sa source autant chez Souchon et Lavilliers et Dylan et Spingsteen… Qu’il chante les losers magnifiques, la nostalgie heureuse de l’enfance, les paradoxes de l’âme humaine, la solitude urbaine, l’absence ou encore la résistance, Frédéric Bobin a toujours le goût du mot juste et un sens aigu de la mélodie.

Dans une formule duo intimiste, Bobin présente les chansons de son nouvel album « les larmes d’or » et revisite quelques-unes des chansons de ses deux albums précédents dans des versions denses et épurées.

Frédéric Bobin sera accompagné d’Hélène Piris au violoncelle.

@Avec pradines