À QUOI JE JOUE, POURQUOI JE JOUE, 22 janvier 2021-22 janvier 2021, Château-Gontier-sur-Mayenne.

À QUOI JE JOUE, POURQUOI JE JOUE 2021-01-22 – 2021-01-22 Château-Gontier 4, bis, Rue Horeau
Château-Gontier-sur-Mayenne Mayenne Château-Gontier-sur-Mayenne

10 10 EUR   Lecture
« Un Barrage contre le Pacifique »
de Marguerite Duras
Paru en 1950, ce roman d’apprentissage d’inspiration largement autobiographique relate le combat inutile d’une veuve et de ses deux enfants, dans sa lutte contre la misère. Après avoir investi toutes ses économies dans l’achat d’une propriété en Indochine, elle cherche à sauver ses terres, incultivables en raison des inondations régulières. Avec ses enfants, Joseph, 20 ans, et Suzanne, 16 ans, elle tente de construire un barrage contre le Pacifique, qui protégera ses rizières. Tandis que Monsieur Jo, un riche héritier sino-cambodgien, cherche à séduire Suzanne…
Ce récit est centré sur le personnage de la mère qui brave à s’en rendre folle tous les obstacles qui se présentent à elle. Décrit sur un ton à la fois ironique et tragique, le roman plonge le lecteur au cœur de cette Indochine coloniale, dont Marguerite Duras ne manque pas de faire le procès.

« Je prends ta peine »
d’Anne Consigny
En 2014, alors qu’elle joue « Savannah Bay », une pièce de Marguerite Duras, Anne Consigny accueille chez elle, Susanna qu’elle ne connait pas. Celle-ci débarque d’Arménie pour tenter de soigner sa fille Nariné atteinte d’un cancer. Elles ne parlent pas la même langue mais cette rencontre va profondément bouleverser la comédienne. Elle va accompagner les deux femmes pendant 5 mois jusqu’au retour en Arménie. Ce film documentaire débuté comme un journal intime de l’artiste s’engouffre dans cette histoire bouleversante et s’attache avec sensibilité à cette famille. Le regard d’Anne Consigny est juste, à bonne distance : ni pathos, ni compassion excessive, ni narcissisme.

La soirée se clôturera par un bord de scène avec Anne Consigny.

PRÉAMBULE
En partenariat avec Atmosphères 53
Par Yannick Lemarié, enseignant cinéma et critique pour la revue Positif.
Focus sur la comédienne Anne Consigny au cinéma : son jeu, ses rôles, ses films, illustrés par des photogrammes et des extraits de films.
19h, Pôle culturel Les Ursulines, salle de réception
entrée libre — réservation conseillée

Au cours d’une même soirée, la comédienne Anne Consigny vous convie à un voyage entre sa vie de comédienne de théâtre et le film-témoignage qu’elle a réalisé sur un événement important de sa vie personnelle.

contact@le-carre.org +33 2 43 09 21 52 https://www.le-carre.org/

Au cours d’une même soirée, la comédienne Anne Consigny vous convie à un voyage entre sa vie de comédienne de théâtre et le film-témoignage qu’elle a réalisé sur un événement important de sa vie personnelle.

Lecture
« Un Barrage contre le Pacifique »
de Marguerite Duras
Paru en 1950, ce roman d’apprentissage d’inspiration largement autobiographique relate le combat inutile d’une veuve et de ses deux enfants, dans sa lutte contre la misère. Après avoir investi toutes ses économies dans l’achat d’une propriété en Indochine, elle cherche à sauver ses terres, incultivables en raison des inondations régulières. Avec ses enfants, Joseph, 20 ans, et Suzanne, 16 ans, elle tente de construire un barrage contre le Pacifique, qui protégera ses rizières. Tandis que Monsieur Jo, un riche héritier sino-cambodgien, cherche à séduire Suzanne…
Ce récit est centré sur le personnage de la mère qui brave à s’en rendre folle tous les obstacles qui se présentent à elle. Décrit sur un ton à la fois ironique et tragique, le roman plonge le lecteur au cœur de cette Indochine coloniale, dont Marguerite Duras ne manque pas de faire le procès.

« Je prends ta peine »
d’Anne Consigny
En 2014, alors qu’elle joue « Savannah Bay », une pièce de Marguerite Duras, Anne Consigny accueille chez elle, Susanna qu’elle ne connait pas. Celle-ci débarque d’Arménie pour tenter de soigner sa fille Nariné atteinte d’un cancer. Elles ne parlent pas la même langue mais cette rencontre va profondément bouleverser la comédienne. Elle va accompagner les deux femmes pendant 5 mois jusqu’au retour en Arménie. Ce film documentaire débuté comme un journal intime de l’artiste s’engouffre dans cette histoire bouleversante et s’attache avec sensibilité à cette famille. Le regard d’Anne Consigny est juste, à bonne distance : ni pathos, ni compassion excessive, ni narcissisme.

La soirée se clôturera par un bord de scène avec Anne Consigny.

PRÉAMBULE
En partenariat avec Atmosphères 53
Par Yannick Lemarié, enseignant cinéma et critique pour la revue Positif.
Focus sur la comédienne Anne Consigny au cinéma : son jeu, ses rôles, ses films, illustrés par des photogrammes et des extraits de films.
19h, Pôle culturel Les Ursulines, salle de réception
entrée libre — réservation conseillée