Rencontre et dédicace de Philippe Le Guillou

facebook_event_2029061683986448

Rencontre et dédicace de Philippe Le Guillou, 24 mai 2016 18:00,

La librairie Le Failler a le plaisir de vous inviter à une rencontre et une dédicace de Philippe Le Guillou le Mardi 05 Avril à 18h. L’événement se déroulera à l’Espace Ouest-France, à l’occasion de la sortie de son ouvrage «Géographies de la mémoire» paru aux Editions Gallimard.

L’auteur : Ses romans sont marqués par les légendes celtiques et le christianisme, dans un style rappelant Julien Gracq. Il a reçu le Prix Médicis en 1997 pour « Les Sept Noms du peintre » et le Prix Méditerranée en 1990 pour « La Rumeur du soleil ».
Philippe Le Guillou devient professeur de lettres modernes en 1981 à Brest. Il passe l’agrégation en 1985 et enseigne ensuite à Rennes (notamment dans les classes préparatoires du lycée Chateaubriand). Il devient en 1995 inspecteur de lettres puis, en 2002, inspecteur général de l’Éducation nationale. Il a été président du jury de l’agrégation externe de lettres modernes de 2006 à 2009. Philippe Le Guillou est chevalier des Arts et Lettres, chevalier dans l’Ordre national du Mérite et Chevalier de la Légion d’honneur.

L’ouvrage : On peut se raconter en prenant appui sur les grandes étapes d’une vie, l’enfance, l’adolescence, les années de formation, la maturité, l’âge qui vient. Le parti pris par Philippe Le Guillou dans « Géographies de la mémoire » est différent : on retrouve certes ces phases capitales d’une existence dont le cheminement affectif et intellectuel se place sous le signe des mots et des livres, mais c’est un parcours à travers les territoires et les lieux d’une vie qui sous-tend ce récit autobiographique. Plutôt que de centrer le regard sur lui, l’auteur l’ouvre aux espaces aimés et inspirateurs : la Bretagne, les bords de Loire, l’Irlande, Rome, Paris.
« Géographies de la mémoire » modifie la perspective autobiographique : il s’agit de se dire à travers les paysages et les villes, dans la pudeur et les intermittences de la mémoire, il s’agit aussi de faire revivre quelques présences essentielles, figures familiales, anonymes capitaux, écrivains admirés, témoins des sutures décisives d’une existence. Passent ainsi les veilleurs ancestraux des confins du Finistère, quelques intercesseurs lus puis rencontrés – Mohrt, Gracq, Déon, Fernandez, Grainville – , des religieux et des artistes ; défilent surtout les paysages qui, depuis L’inventaire du vitrail, ne cessent d’inspirer l’écrivain : la rivière du Faou, les grèves de l’Aulne, quelques sanctuaires élus, les berges de la Loire, les quais de la Seine et du Tibre, les tourbières d’Irlande et les proues basaltiques, Paris et son royaume intérieur. Géographies de la mémoire est un livre de souvenirs et de confessions, mais dans lequel la première place revient aux lieux et à ceux qui les habitent.

Rencontre et dédicace de Philippe Le Guillou was last modified: avril 16th, 2016 by Rennes
@Librairie Le Failler