Présentation de la saison 2015-2016 à La Station-Théâtre, avec les artistes.

1.visuel saison avec titre petit

Présentation de la saison 2015-2016 à La Station-Théâtre, avec les artistes., 18 septembre 2015 20:30, La Station-Théâtre

Accrochée à son carrefour comme un phare signalant la pointe d’une langue exigeante et vivante à tous les naufragés du verbe brûlés dans la chambre à explosion de la confusion générale instituée, La Station-Théâtre tient le cap de cette quatrième saison avec une douzaine de compagnies qui viendront y oeuvrer avec la foi des pionniers en jouant treize spectacles de théâtre, parfois précédés d’un stage ou suivis d’une conférence, car pour fonder l’espoir nul ne peut s’affranchir, outre l’émotion et la poésie, ni de la pratique ni de la pensée.
Ce ne seront pas le lieu ni le temps d’une course aux nouvelles formes. Nous ne noierons pas la singularité ni la beauté dans le maelström de l’autocratie participative dont le hurlement d’acier nous vrille les tympans.
Avec les artistes impliqués dans cette saison, nous apprendrons à résister et à faire sens comme un nageur à contre-courant auquel n’échappera plus jamais le désir d’une île oubliée ou d’une côte désertée. Nous sommes sans existence fixe (Eugène Durif / Cie Jean Beaucé), pris dans ce qu’on ne peut pas dire et ce qu’on ne doit pas penser (François Joxe), avec cette interrogation manifeste : Et l’humain…alors ? (Fernand Deligny / Bernard Meulien) réveillés par l’intranquillité de Montorin (Thierry Beucher) puisant la force du somnambule ( Languille et Grimaud / Udre Olik) dans le retour au pays natal (Aimé Césaire / Joël Lokossou) vers tous les matins qui chantent (Marie-Laure Cloarec / A vue de nez) tenant ici et maintenant notre langue (Stephane Keruel / Chant de la carpe) pour que la partie continue (Jean-Michel Baudouin / Le puits qui parle) avec moi, le mot (Mattei Visniec, Cie des Ondes) que des proférations liturgiques (G. De Boodt / Station-Théâtre) élèvent en Vie de saintes (Vieux Néon, Les Arts paisibles) jusqu’à la somme d’un curé athée (Jean Meslier / Bernard Froutin).
Nous vous attendons, cher public, dans le colimaçon de notre phare, entre le roc et la lumière, entre la mer déchaînée et la cuve de mercure, pour une fête profonde de poésie incarnée…

Présentation de la saison 2015-2016 à La Station-Théâtre, avec les artistes. was last modified: août 30th, 2015 by Unidivers Mag
@La Station-Théâtre La Mézière