La Boucherie de Job

facebook_event_811511632311353

La Boucherie de Job, 15 janvier 2016 13:00, Théâtre de la Commune

La Boucherie de Job
écrit et mis en scène par Fausto Paravidino
avec Emmanuele Aita, Ippolita Baldini, Federico Brugnone, Filippo Dini, Iris Fusetti, Aram Kian, Fausto Paravidino, Barbara Ronchi, Monica Samassa

15 Janvier au 23 Janvier 2016
mar et mer à 19h30, jeu et ven à 20h30, sam à 18h et dim à 16h
durée 3h avec entracte

SPECTACLE EN ITALIEN SURTITRÉ
CYCLE THÉÂTRE ET ÉCONOMIE MONDIALE

Pendant trois années, Fausto Paravidino a occupé le Teatro Valle, à Rome. Symbole magnifique d’une résistance collective. La Boucherie de Job a été mise en scène à l’issue de ces années d’occupation. Un conte moderne à l’usage de tous. Job dans la Bible est le Juste que frappe l’Injustice et qui finit par instruire le jugement de Dieu. Le Job de Paravidino est lui aussi un homme bon, honnête et travailleur. Sa boutique décline pourtant sous le coup de la crise. Survient le filsdu boucher : formé à l’école du libéralisme, il veut redresser l’entreprise par des méthodes peu charitables. Tandis que deux sinistres clowns rodent autour de la boucherie pour finir de la liquider, Job s’oppose à son fils et aux sacrifices qu’exigent de lui les nouveaux dieux de la finance. L’économie capitaliste est présentée comme un système naturel et nécessaire. Comme de droit divin, nous n’aurions qu’à nous y soumettre, sans chercher à en pénétrer les desseins. Avec la vitalité de tout un collectif de création et d’une troupe d’acteurs à l’énergie débordante, cette pièce cruelle et festive requiert la parabole et le mythe religieux pour démythifier cette foi en l’inéluctable et nous pousserà dépasser la résignation.

Fausto Paravidino, avec la force du collectif née de l’occupation du Teatro Valle, cherche les vertus d’une forme épique pour interroger l’histoire du libéralisme économique et du capitalisme financier. Il met en scène, avec l’énergie jubilatoire de comédiens, danseurs et clowns, la violence et l’injustice d’un système présenté comme nécessaire, qu’il soit de droit divin ou naturel, quand il est historiquement et idéologiquement construit… La parabole et le mythe sont requis pour mieux démythifier la prétendue rationalité de notre système monétaire et financier, basé sur la spéculation, rappeler que sans la confiance, la foi accordée, il ne fonctionne plus et que la crise n’est pas un état dans lequel nous devons nous laisser enfoncer mais un point de rupture qui exige des choix, des décisions pour se réorienter

La Boucherie de Job was last modified: janvier 14th, 2016 by Unidivers Mag
@Théâtre de la Commune Aubervilliers