Kris Knight, “Throwing Shadows”, vernissage 8 octobre

facebook_event_837344436402904

Kris Knight, “Throwing Shadows”, vernissage 8 octobre, 8 octobre 2016 11:00, Galerie Alain Gutharc

Kris Knight
Throwing Shadows : New Paintings
Vernissage le 8 octobre à 18h
Du 8 octobre au 12 novembre 2016

Avec Throwing Shadows, l’artiste canadien Kris Knight poursuit son exploration de l’ambigu et de l’intime dans l’exercice du portrait en peinture. Il propose une nouvelle série de tableaux à l’huile, dont les modèles paraissent simul- tanément proches et distants de celui qui les représente. Déployant une intense gamme d’ombres dans les tons pastels qui caractérisent son travail, les portraits de ces garçons homosexuels que Kris Knight réalise sont troublants. Étrange- ment figés dans une quiétude qui semble irréelle, ils trahissent les vies passées, présentes et imaginaires que l’artiste a décidé de projeter sur eux. Il utilise la théâtralité inhérente à la tradition du portrait pour tenter de capturer une beauté immédiate et vulnérable, qui s’impose sans artifice.
Les modèles représentés adressent rarement un regard franc à la personne qui les observe. Ils lui imposent plutôt leurs contradictions : dans leur apparente quiétude, ils semblent rougir du désir qui les anime, comme s’ils hési- taient entre l’envie de regarder et celle de l’être, entre la nécessité d’exister et le besoin de disparaître. En ce sens, les ombres qui se dessinent sur leur visages jouent un rôle important, révélant le tourment de ces garçons et leur incapacité à s’échapper d’eux-mêmes.
Dans leur ambiguïté, les portraits délicats de Kris Knight évoquent des émotions mouvantes, des expériences contradictoires, telles que la solitude, la compétitivité, la torpeur. Ils expriment la disparition et l’amour, le besoin de re- connaissance et l’envie de s’en sortir, le travestissement de l’être et la nécessité de l’intime. Certains tableaux sont sombres et mélancoliques. D’autres, plus lumineux, teintés d’humour et de sensualité, d’élégance et de douceur.

(english version)
In Throwing Shadows Canadian artist Kris Knight continues his exploration of ambiguity and intimacy in figurative painting, presenting a new series of oil paintings that are simultaneously intimate and remote. Done in the dark pastel style that the artist is known for – Knight’s character paintings of gay men are quietly static in their positioning and oddly calming in their atmosphere. The gentle, almost delicate portraits are a parade of performers that Knight continuously inhabits in metaphor; projections of the artist’s past and present self and the lives and experiences of those around him. He embraces the historic “staginess” of traditional portraiture, aiming to find natural beauty and vulnerability in moments that are artificially framed.
Shadowed and veiled faces often do not directly address the viewer; rather Knight’s characters are contradictions: quiet in repose yet flush with restlessness – they creep with a desire to gaze, a longing to be seen, and a need to disap- pear. Shadows play just an equally important role as the characters that cast them in these new paintings – they are thrown, distorted, but never escaped.
Within their apparent ambiguity, Knight’s sensitive paintings and portraits evoke a series of shifting emotions, themes and experiences – from loneliness, competiveness, numbness, loss, and love, to the need to seek attention, the need to put on airs and perform, the need to cope and the need for privacy. Some works are dark and melancholic; others are tinged with notes of humor and sensuality, sweetness, elegance and light.

Kris Knight, “Throwing Shadows”, vernissage 8 octobre was last modified: octobre 4th, 2016 by Rennes
@Galerie Alain Gutharc Paris