Kadavar + The Shrine + Horizont

facebook_event_381114172082309

Kadavar + The Shrine + Horizont, 18 novembre 2015 20:30, Stereolux

Kadavar(All)

Leur nom est aussi engageant qu’un prospectus publicitaire pour un sanatorium moldave et avec leurs tronches de Vikings carburant au schnaps, on les imagine aisément en corybantes chevelus et adorateurs de quelque ancien culte païen et sanguinaire. Mais le trio berlinois est infiniment plus pacifique qu’il en a l’air, et sans doute plus amateur de capilliculture que de rites sacrificiels barbares – et les mânes qu’il invoque sont celles de Black Sabbath et du Zeppelin. En seulement deux albums, les Allemands sont en effet parvenus à un véritable tour de force, celui d’actualiser le rock heavy 70’s à grands coups de morceaux d’une implacable efficacité. Riffs nerveux, rythmiques trépidantes, chant qui assume crânement son affiliation avec celles d’Ozzy (avant que celui-ci se ridiculise définitivement, perdu dans la poudre) et de Robert Plant (avant que celui-ci, perdu dans la poudre, rejoigne les rangs de l’establishment) : c’est résolument vintage, volontiers psyché, mais bien plus spontané que poseur, plus fonceur que passéiste ; le groupe exploite ses propres ressources, sa propre folie, ses propres intuitions – tout ce qui fait le sel d’un Kadavar exquis.

https://www.facebook.com/KadavarOfficial?fref=ts

The Shrine (USA)

Quelque part le long de Venice Beach (Los Angeles), des mecs affalés au soleil lorgnent les filles en string, les chairs s’exhibent, les gosses font des tricks de dingues. Ça sent la weed et la bière pas chère, le grip pour skate et le bitume chaud ; les corps sont las, les pensées confuses, la chaleur inexorable. Trois types au look improbable (l’un d’eux porte le même tee-shirt de Slayer que votre grand frère en 1994) s’apprêtent à jouer. Et là, c’est le choc : la torpeur générale se dissipe instantanément sous les coups de butoir et les stridences acides d’une musique composée pour célébrer la terreur sonique. Ces Pieds Nickelés californiens (dont l’ex bassiste de Black Flag), adorateurs forcenés de pizza et de skate, ont, en l’espace de deux albums, ingurgité, synthétisé et transcendé tout le punk-rock et le heavy metal des années 80 et 90 du siècle dernier (Black Sabbath et Stooges en tête) pour en faire une machine de guerre sonore – eux-mêmes appellent ça « Psychedelic Violence », ce qui en dit bien plus long que tout discours. Amateurs de riffs vicelards, de quatre-fromages et de grinds périlleux, The Shrine est fait pour vous.

http://theshrinefuzz.tumblr.com/

Horisont (Suède)

C’est dans la ville du Death-Metal mélodique de Göteborg en Suède que se forme Horisont en 2009. Pourtant c’est plutôt vers un Hard-Rock old school inspiré des années 70 à base de riffs bluesy, d’effets psychédéliques et de longs soli de guitare que propose le quintette. Sous influences Black Sabbath, Led Zep ou Pentagram, ils viendront nous présenter leur quatrième album : un condensé de pur jus heavy-rock’n’roll que les fans du genre ne pourront pas rater.

https://www.youtube.com/channel/UC6_jxLhcfTOj3Elxpe7ifqg

Carte Stereolux : 12€
Prévente : 16.60€
Guichet : 17€

Kadavar + The Shrine + Horizont was last modified: octobre 22nd, 2015 by Unidivers Mag
@Stereolux Nantes