Dewolff + Eagles GIFT

festival

Dewolff + Eagles GIFT, 19 octobre 2016 20:30, Stereolux

DEWOLFF (NL)
Imaginez les vastes paysages du deep South américain sur les paisibles rives de l’Amstel, à Amsterdam : cela donne (en substance) une image du trio batave, dont le rock psyché (à souhait) plonge ses racines dans les musiques noires du bord du Mississippi : ça sent furieusement la rouille des carcasses de voitures abandonnées le long de routes désertiques, l’humus de sous-bois corrompus, la poussière des vieux chemins hantés, l’ensorcellement des corps et des âmes ; quelque chose d’organique, de charnel, de possédé.

Batterie, guitare, orgue : c’est avec le cœur et les tripes que De Wolff compose, avec cet instinct sûr et des fulgurances dignes des plus grands, du Zeppelin et de Deep Purple aux Black Keys et à Birth of Joy, une musique à la flamboyante vitalité, séculaire et toujours jeune, d’une parfaite maîtrise technique – du rock à l’os, racé et acéré.
Les 70’s n’ont jamais été aussi actuelles.

EAGLES GIFT (FR)
Chant hanté, ambiances térébrantes et hypnotiques, moiteur marécageuse, plaines nues : c’est loin, bien loin de la douceur angevine que le quatuor originel (qui a depuis intégré un clavier) a trouvé son inspiration, et son Eldorado – plus précisément à Austin, Texas, Mecque du rock psyché.

C’est là que les organisateurs du Austin Psych Fest l’ont programmé – nous sommes en 2014, le groupe existe alors à peine, agrégé autour de Romain Lejeune. Coup de cœur des Texans qui, pour le coup, lui insuffle le supplément d’âme qui lui faisait alors défaut. Depuis, le groupe s’est aguerri, a précisé sa démarche musicale.
Ici, pas de longues plages traînantes et ornementales, de solos fastidieux : c’est dense et concis, direct – un peu à la manière des Black Angels (auxquels le groupe avait chipé leur ingé son pour l’enregistrement de son premier album).Question de tempérament sans doute, et Eagles Gift n’en manque pas.

Dewolff + Eagles GIFT was last modified: août 7th, 2016 by Nantes
@Stereolux Nantes