Dédicace de Pascal Rabaté

Rennes

Dédicace de Pascal Rabaté, 16 septembre 2016 17:00, Librairie Le Failler

La librairie Le Failler a le plaisir de vous inviter à une dédicace de Pascal Rabaté, le Vendredi 16 Septembre. L’événement se déroulera à la librairie, à l’occasion de la sortie de sa BD «La déconfiture» parue aux Editions Futuropolis.

Nous vous confirmerons l’horaire cette semaine.

L’auteur : Pascal Rabaté est un auteur de bande dessinée français, il passe son enfance à Langeais en Indre-et-Loir et vit à Angers. Il se lance dans la bande dessinée en 1989 après avoir étudié la gravure à l’École des Beaux-Arts d’Angers au début des années 80. Il a réalisé des BD en noir et blanc, en lavis et en couleur, et propose au fil de ses œuvres des univers très variés.
Influencé par Buzzelli, Battaglia, Bofa et Alexis, son trait oscille entre le réalisme et le grotesque. Son adaptation en bande dessinée du roman d’Alexis Tolstoï « Ibicus » lui vaut un succès critique et public notable qui lui permet d’être considéré comme un grand auteur contemporain.
En 2003, il a reçu le Grand Prix du festival Des Planches et des Vaches pour l’ensemble de son œuvre. En 2010, il élargit son horizon artistique en adaptant et réalisant pour le cinéma sa BD « Les petits ruisseaux » avec Daniel Prévost et Philippe Nahon, puis « Ni à vendre, ni à louer » en 2011 avec Jacques Gamblin.
En 2013, participation à « Comicscope » de David Rault, « L’Apocalypse » et parution de « Crève saucisse », avec Simon Hureau, (Futuropolis) et « L’enfant qui rêvait d’étoiles » (Dans les pas de Yannick Alléno), avec Aymeric Mantoux.

L’ouvrage : D’une écriture sobre et parfois crue, Pascal Rabaté ravive notre mémoire sur cette période noire et porte un regard sensible sur la débâcle de 1940, conjuguant dialogues à tableaux muets où le dessin révèle tout, même l’indicible. Il rend un bel hommage à ceux qui ont continué à vivre en ces temps de guerre, prenant le parti de rire des pires situations, l’option sans doute la plus salvatrice et celle qui fédère encore au mieux les hommes entre eux. Et nous, qu’aurions-nous fait alors ? Soldat du 11e régiment, Videgrain est à moto, sur les routes… les Allemands ont enfoncé tous les fronts. C’est la débâcle. Les Stukas bombardent en piqué les populations civiles et militaires qui fuient l’avancée allemande. La route est jonchée de cadavres. Videgrain est chargé de veiller les corps sans vie de ses camarades massacrés par les avions ennemis. Mais alors qu’il peut enfin rejoindre son régiment, il s’aperçoit qu’une balle a percé le réservoir de sa bécane. Commence alors un voyage bien étrange où le burlesque côtoie le drame d’un pays en guerre, une France meurtrie, à l’heure de la défaite éclair de son armée. À l’heure où les hommes devraient moissonner les blés, ils creusent des trous pour y déposer les dépouilles des infortunés, et, sous le soleil de juin, cassent la graine entre deux cercueils qui font office de table de jardin. Une partie de campagne bien étrange où les hommes sont devenus croque-morts bien malgré eux, et continuent de croquer la vie, coûte que coûte.

Dédicace de Pascal Rabaté was last modified: septembre 1st, 2016 by Rennes
@Librairie Le Failler Rennes