Au hasard de ses pérégrinations, Unidivers en découvre des choses. Des saletés sur la pelouse du Thabor (voir notre article), des hommes et des femmes méconnus qui pourtant contribuent à construire notre cité et, pas plus tard qu’hier, une petite plaque sous les arcades de la galerie du théâtre. Placée juste en dessous d’une magnifique luminaire, elle rend hommage à un compositeur de renom Franz Liszt.

Sur la-dite inscription, on peut y lire que notre ami hongrois donna un récital dans les salons de l’hôtel de ville de Rennes en 1845. Nous n’y étions pas… Mais on peut imaginer que la prestation avait de la « gueule », comme on dit par chez nous.

Pour rappel, le musicien fut un grand composteur et pianiste virtuose. Né à Doborjan en Hongrie, il était le père de la technique pianistique moderne et du récital. Il influença également et soutint plusieurs musiciens du XIXe siècle : Richard Wagner, Hector Berlioz, Camille Saint-Saëns, Alexandre Borodine et bien d’autres.

Avant de le réécouter, prenons le temps de saluer l’initiative de la Ville qui pose ici où là des plaques sur les murs et les façades. Elle donne un petit côté parisien à notre belle cité et cela nous rend un peu plus intelligent. Suggestion : à quand une plaque en l’honneur d’un grand écrivain français qui a vécu à Rennes (voir notre article) mais qui en est pourtant étrangement absent de son histoire… ?

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom