RENNES. LES OEILS ILLUMINENT L’HÔTEL PASTEUR DE PALPITATIONS NOCTURNES

Que cachent les apparences de l’hôtel Pasteur de Rennes ? Les Tombées de la nuit proposent un rendez-vous énigmatique aux Rennais du dimanche 6 janvier au10 février 2019. Venez découvrir des Palpitations nocturnes au rythme lumineux de coeurs, de lettres et de mots qui font écho à une année 2019 placée sous le signe de l’amour ! Une installation lumineuse imaginée par Les Œils, collectif rennais qui n’en est pas à son premier coup d’essai.

L’Hotel Pasteur a beau être en travaux, il reste animé. Ce sont les Tombées de la nuit qui, dans leur incessant effort de réinvention des espaces partagés, proposent de s’approprier ce lieu alternatif de la capitale bretonne du 6 janvier au 10 février 2019. « Pour faire suite à une proposition de la société SNPR (entreprise de BTP) qui est en charge du chantier de l’Hôtel Pasteur, nous avons contacté les Œils pour leur proposer d’exploiter ce lieu… » explique Claude Guinard, directeur des Tombées de la nuit.

Claude Guinard
Claude Guinard, directeur des Tombées de la Nuit

Créés en 2007 à Rennes, Les Œils œuvre à la croisée du spectacle vivant et des arts visuels. Sous ce nom à faute d’orthographe se cache un collectif pluridisciplinaire rassemblant des artistes, créateurs, constructeurs et techniciens. En partenariat avec Les Tombées de la nuit, ils ont notamment mené le projet des « Mouettes« , en 2017, et constellé la ville de ses grandes mouettes mécanisées, insufflant au paysage urbain une poésie et un onirisme caractéristiques du collectif. En réponse à la nouvelle demande des Tombées de la nuit, le collectif des Œils a imaginé une installation lumineuse sur les échafaudages du chantier de l’Hôtel Pasteur : « Palpitations nocturnes ». Dimanche, un millier de Rennais était au rendez-vous de 17h29 afin de découvrir ces mouvements du cœur dans la nuit rennaise…

les Oeils mouettes
« Les Mouettes » des Œils ont dominé le ciel rennais fin 2017

« Ca colle tout à fait à notre envie de toujours, celle de faire vibrer la ville avec des créations artistiques qui la redessine » confirme Claude Guignard. Bref, il faut voir avec le coeur l’invisible…

collectif oeils

L’Hotel Pasteur

L’Hôtel Pasteur, imposant bâtiment de 8000 m2 à Rennes, qui donne sur le quai Dujardin, accueillait il y a encore quelques mois un centre de soins dentaires en son rez-de-chaussée. En septembre 2019, c’est l’école maternelle du Faux-Pont qui y emménagera. Quant à l’étage, même après les travaux, il restera une zone « non identifiée ».

hotel pasteur
l’Hotel Pasteur, anciennement Faculté des Sciences (1888-1997)

C’est le fameux « hôtel à projets » défendu depuis 2013 par l’architecte Patrick Bouchain et soutenu par la Ville de Rennes. Un lieu, « un tiers lieu », dont les fonctionnalités ne sont pas figées. Tout reste à imaginer. Des expositions, des concerts, des cours de français pour personnes étrangères, des lectures… Et, aujourd’hui, un chantier où se croisent entreprises et associations, professionnels et jeunes en insertion sous la houlette de l’architecte Sophie Ricard qui résume le projet ainsi : « On est dans une ancienne faculté des sciences qui a plus d’un siècle ; un objet architectural qui avait été construit pour accueillir une université scientifique et qui a prouvé sa mutation à moindre coût. »

hotel pasteur rennes

Pour Claude Guinard, l’objectif de ces Palpitations nocturnes est donc de contribuer à la vie de ce lieu pendant les travaux de réhabilitation. Qu’il reste ouvert à son public le plus souvent possible afin de ne pas perdre ni de son dynamisme ni la fraîcheur de ses idées.

Palpitations nocturnes. Rendez-vous sur le Pont Pasteur le 6 janvier 2019 dès la Tombée de la Nuit et chaque soir jusqu’au 10 février.

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom