Du 10 au 30 septembre, de nombreuses visites et promenades seront proposées gratuitement dans le cœur de ville de Rennes. L’objectif étant de sensibiliser les habitants et les commerçants aux changements prévus pour 2030. C’est le début d’une grande campagne de concertation.

RENNES 2030
Une carte en 3D est disponible sur le site pour comprendre les changements prévus.

La nouvelle gare sera livrée pour 2019 et le métro B pour 2020. D’ici là, anticipons déjà la suite.

C’est l’appel lancé ce jeudi 6 septembre par Nathalie Appéré, maire de Rennes. La livraison de la deuxième ligne offre de multiples possibilités dues à la réduction des bus. « On a les moyens de penser aux étapes futures et à la reconfiguration des circulations et des transports en commun ». Une ambition écologique, mais aussi politique en vue des municipales de 2020 :

On a l’opportunité de créer un cœur de ville écolo. C’est pour cela qu’il faut qu’on se projette pour 2030.

Le but est, entre autres, de rénover le patrimoine et de se mettre à jour sur certaines normes. « Des bâtisses des années 70 ne correspondent plus. Ça sera l’occasion de les moderniser », propose Nathalie Appéré. Si quelques idées sont déjà en projet, quelques incertitudes règnent encore chez les élus.
C’est le cas par exemple du parking de La Vilaine. « Je ne sais absolument pas quoi faire de cet endroit », avoue Nathalie Appéré.

RENNES 2030
Nathalie Appéré devant le parking de La Vilaine

Pour avoir une idée, il va fermer le temps d’un week-end et de la réflexion. Le 29 et 30 septembre aura lieu une projection du film E.T sur le parking. Des activités sportives seront proposées comme du golf, de la musculation ou encore du yoga. Une boîte à jeux sera aussi mise à disposition.

Mais pour cela, il faut l’accord des habitants et des commerçants. Pour sensibiliser à la consultation, la ville a installé un grand belvédère place de la République accessible du 10 au 30 septembre, date des principales animations. L’occasion de prendre de la hauteur sur les ambitions des élus et observer Rennes autrement. Quatre balades seront présentées pour expliquer les changements voulus : le long de la Vilaine, parmi les jardins, mais également au cœur du centre historique. « Nos projets sont à état de maturité différente. C’est un moyen d’affirmer des orientations. Mais il ne faut pas pour autant se fermer à de nouvelles idées », précise Sébastien Sémeril, adjoint à l’urbanisme et au développement durable.

RENNES 2030
Alexis Mariani, directeur de l’aménagement urbain en haut du belvédère

Quatre tables rondes sont aussi proposées le 19, 25, 26 et 27 septembre respectivement à la Maison Internationale de Rennes, au Mabilay, à la chapelle de l’hôtel-Dieu et à l’auberge de jeunesse (canal Saint-Martin), toutes à 18h pour mieux comprendre les objectifs des changements. Une conférence sera donnée à l’université Rennes 1 le jeudi 20 septembre à 20h30 par Jean Viard sur l’adaptation et la cohabitation dans les villes face aux transformations. Journées du patrimoine obligent, de nombreuses visites seront enfin effectuées en thème avec Rennes 2030.

RENNES 2030
La place de la république est susceptible à des changements

Comme l’an passé, ce programme va servir à attirer un maximum d’habitants pour avoir une consultation globale. Y compris avec les commerçants, souvent oubliés dans ce genre de projet. « Ce sont les plus sensibles aux changements. C’est important de les avoir avec nous, car c’est un pôle que l’on veut écouter », insiste Marc Hervé délégué élu au commerce. Ce mois de septembre n’est qu’un point de départ à cette grande phase de concertation. Dès octobre, plusieurs cafés-débats urbains seront organisés afin de réunir toutes les propositions et en débattre. La restitution globale de ces idées pour 2030 aura lieu en mars 2019.

RENNES 2030
Alexis Mariani explique comment la place du Champ Jacquet ne sera plus utilisée par les bus.

Pratique : l’intégralité du programme est à retrouver sur rennes2030.fr. Réservation aux animations au 06.79.87.40.73.

Photos : A.H.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom