ACTU LITTERAIRE

Les jours s’étirent, le ciel s’éclaircit sous les rayons d’un soleil encore timide, les premières fleurs donnent des touches colorées à nos paysages. Le printemps arrive avant l’heure. On se prend à rêver au repos sur la terrasse, aux voyages lointains. Mais si vous craignez les déplacements, voici quelques voyages immobiles avec notre sélection de romans pour ce mois de mars.

LE CLEZIO ENFANT ET GUERRE
Parution le 12 mars 2020

Commençons par les environs avec ce nouveau roman de JMG Le Clézio. Il s’agit en fait de deux contes, Chanson bretonne suivi de L’enfant et la guerre (Gallimard, 12 mars 2020). Si l’auteur est né à Nice, il est originaire d’une famille bretonne émigrée à l’Ile Maurice au XVIIe siècle. JMG Le Clezio, Prix Nobel de Littérature, propose un voyage dans la Bretagne de son enfance, qui se prolonge jusque dans l’arrière-pays niçois. Malgré le fracas de la guerre toute proche, la magie ancienne et la magnificence de la nature bercent ce récit d’enfance, teinté des mots empruntés à la langue bretonne.

LE PAYS DES AUTRES
Parution le 5 mars 2020

Elle a obtenu le Prix Goncourt en 2016 avec Chanson douce. Leïla Slimani revient avec Le pays des autres (Gallimard, 5 mars 2020). Pendant la Seconde Guerre mondiale, Mathilde, une jeune Alsacienne, tombe amoureuse d’un soldat marocain combattant dans l’armée française. À la Libération, ils se marient et partent s’installer à Meknès, ville marocaine de garnison et de colons. Nous suivrons ce couple sur une dizaine d’années, en pleine montée de violence dans ce pays que colons, indigènes, soldats, paysans, exilés revendiquent. Quelle place, Mathilde, femme et exilée peut-elle trouver dans ce « pays des autres ».

AMRITA FLAMMARION
Parution le 11 mars 2020

Avec ce troisième roman français, nous entrons en terre étrangère. Patricia Reznikov dresse un portrait d’une artiste à la vie fabuleuse et tourmentée, qui a marqué la peinture indienne. Lorsqu’Iris achète un tableau d’Amrita Sher-Gil, elle se passionne pour cette artiste mi-indienne mi-hongroise, espérant ainsi retrouver l’envie de peindre. Amrita (Flammarion, 11 mars 2020) redonne vie à cette artiste méconnue, morte à l’âge de vingt-huit ans, tout en balayant l’histoire de l’Inde coloniale et de Budapest avant la Première Guerre mondiale.

anuradha roy actes sud
Parution mars 2020

L’Inde était le pays invité du salon du Livre Paris qui devait se tenir Porte de Versailles du 20 au 23 mars 2020, mais qui malheureusement a été annulé pour cause de coronavirus. J’entamerai donc cette sélection étrangère avec une écrivaine indienne.
Au travers du travail de mémoire de Mychkine Rozario lorsqu’il découvre des lettres de sa mère et du portrait de cette femme attirée par les arts qui abandonna sa famille pour suivre un peintre et musicien allemand, Anuradha Roy propose avec Toutes ces vies jamais vécues (Actes Sud, 4 mars 2020), un très beau roman, à la fois historique et poétique, sur le destin d’une femme qui se veut libre et de son fils dans la douleur de l’attente.

ANNA HOPE NOS ESPERANCES
Parution 12 mars 2020

Actrice anglaise, Anna Hope confirme son talent d’écrivaine. Après Le chagrin des vivants et La salle de bal, l’auteur explore les facettes de l’amitié dans une Angleterre en pleine mutation. Hannah, Cate et Lissa sont trois jeunes femmes inséparables, elles ont partagé leurs rêves de jeunesse. Adultes, elles restent insatisfaites de leur vie, travail ou amours. Chacune jalousant ce que les deux autres ont pu construire. Avec Nos espérances (Gallimard, 12 mars 2020), Anna Hope explore ce décalage entre rêves de jeunesse et réalités des vies de femmes actuelles. Filles, épouses, mères, comment trouver sa place entre désirs et douleurs.

ILE JACOBSEN
Parution 18 mars 2020

C’est un voyage poétique où s’entrecroisent les générations. Siri Ranva Hjelm Jacobsen, auteur danois, propose avec Ile (Grasset, 18 mars 2020) son premier roman. Une jeune femme, Danoise par son père et Féroïenne par sa mère, rend visite à sa famille maternelle sur la trace de ses ancêtres. L’auteur alterne l’histoire des grands-parents émigrés avant la seconde guerre et la quête identitaire de la narratrice. Entre mythes familiaux et historiques, ce roman laisse une place importante à la puissance de l’environnement naturel.

GRISHAM
Parution le 4 mars 2020

Quelques semaines avant les Quais du Polar, du 3 au 5 avril 2020 à Lyon, les parutions en littérature noire sont nombreuses. Impossible de passer à côté d’un des plus grands auteurs contemporains : John Grisham propose avec La sentence (JC Lattès, 4 mars 2020) un voyage incroyable, du vieux Sud ségrégationniste aux jungles des Philippines de la Seconde Guerre mondiale. Pete Banning, militaire décoré et citoyen, fidèle de l’église méthodiste abat de sang-froid le révérend Dexter Bell. Que cache ce meurtre et l’attitude étrange de Pete Banning ?

Après le ténor, place au primo-romancier ! David Albertyn, né en Afrique du Sud, nous plonge dans l’envers de Vegas sur fond d’argent sale, de violence policière et de conflits communautaires pour 24 heures sous haute tension. Riposte (Harper Collins, 11 mars 2020) prend place quelques heures avant un combat de boxe entre Antoine Deco, un jeune outsider et Kolya Konystin, favori particulièrement brutal. Antoine retrouve trois de ses amis perdus de vue depuis des années. Le combat risque de faire basculer leur vie.

ORPHELINES FRANCK BOUYSSE

Ambiance sombre et pesante pour le dernier roman de Franck Bouysse, Orphelines (Moissons noires, 10 mars 2020) . Le capitaine Jacques Bélony et le lieutenant Marie Dalençon sur les traces d’un tueur à l’âme torturée qui s’amuse à les observer. Un duo d’enquêteurs attachants que les fans de Franck Bouysse auront plaisir à retrouver.

Session de rattrapage avec les sorties Poche du mois. En août 2018, nous avions salué le succès d’Adeline Dieudonné avec son premier roman, La vraie vie. La version en petit format paraît chez Livre de Poche le 25 mars prochain.

SAN PERDIDO
Éminemment romanesque, San Perdido (Livre de poche, 11 mars 2020) de David Zukerman a fait vibrer de nombreux lecteurs avec son héros, jeune orphelin muet qui se veut le défenseur des femmes et des opprimés de cette petite ville côtière du Panama.

 

Dominique Sylvain connaît un beau succès en ce début d’année avec son nouveau roman, Une femme de rêve (Viviane Hamy, 16 janvier 2020), retrouvez-là avec un autre de ses romans en version poche. Les infidèles (Points, 12 mars 2020) retrace l’enquête au sujet de l’assassinat sauvage d’une journaliste qui préparait un reportage sur l’adultère. La créatrice d’un site internet qui propose des alibis aux personnes adultères est particulièrement suspectée.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom