Depuis 3 ans, Von Pariahs ne cesse de gravir un à un les échelons vers le top dans le petit monde du rock français. Apportant dans leurs bagages un excellent deuxième album, Genuine feelings, les Nantais ont fait escale vendredi 11 mars dans notre chère ville de Rennes.

 

Colt SilversC’est Colt Silvers qui assure la première partie. Le groupe porte sur lui tout l’attirail de l’electro rock band des années 2010 : Débardeurs king size, barbes bien taillées effet mal taillé et tatouages triangulaires. Leur musique est sans grande originalité non plus, on pourrait citer Foals ou Local Natives. Quelques chansons sortent tout de même du lot, et certains rythmes dansants commencent à faire bouger le public. Le groupe est sympathique et c’est dans la bonne humeur que s’achève leur set, entre pop et électro donc.

von pariahs
Von Pariahs, photo de Gregg Bréhin

La sensation de la soirée c’est Von Pariahs. Bien que relativement jeunes, les 6 musiciens semblent totalement à l’aise une fois montés sur les planches. Tous tiennent juste comme il faut sur la petite scène du 1988 Live Club ; chacun disposant d’un espace assez grand pour pouvoir s’exprimer librement. Tout le groupe est en mouvement, de la première à la dernière note du show, impliqué comme il se doit pour défendre ces nouvelles chansons. Le deuxième album, emprunt de mélodies psychédéliques (et chroniqué ici même !), sonne particulièrement bien sur scène, et les tubes du premier (Skywalking en tête) sont toujours aussi efficaces.
Sur les riffs pointus vient se frotter la voix de Sam Sprent. Le garçon est doté d’un timbre surprenant, à mi-chemin entre Nick Cave et Alex Kapranos, il tient même parfois de ce cher Gallagher (Liam, pas Rory!). Le petit bonhomme dispose en plus d’un charisme de frontman assumé, pas étonnant que Von Pariahs se démarque de ses congénères. Les 5 instrumentistes ne sont pas en reste non plus, tandis que la rythmique propose une base solide et groovy, les guitares et les claviers emplissent le paysage sonore de trouvailles authentiques et inspirées.
La salle bretonne semble sous le charme de la crème de la scène nantaise, faisant fi de cette vieille rivalité de supporters du dimanche. Plus qu’un étendard régional, Von Pariahs a les atouts pour conquérir la France entière : la machine est lancée.

Von Pariahs, 1988 live Club, Rennes, Genuine feelings (Yotanka)

Press :
Jean-Philippe Béraud – jp@martingale-music.com +33 (0)6 12 81 26 52

Web :
Vincent Bazille – vincent@yotanka.net +33 (0)6 84 96 27 45

BOOKING :
Radical Production – bigrene@radical-production.fr +33 (0)2 41 88 19 82

LABEL & PUBLISHING :
Yotanka – xavier@yotanka.net +33 (0)6 64 21 28 75
www.yotanka.net

MANAGEMENT :
Benoit Bénazet – benoit@vonpariahs.com +33 (0)6 86 74 97 46

VON PARIAHS :
contact@vonpariahs.com

Les Nantais Von Pariahs ont enflammé Rennes was last modified: mars 16th, 2016 by Noé Blouin

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom