RENNES. LES PREMIÈRES IMAGES DE LA LIGNE B DU MÉTRO

Avec une ouverture prévue fin 2020, les Rennais ont déjà pu voir le réaménagement des places autour de la ligne B du métro de Rennes. Mais qu’en est-il des stations sous terre ? Voici les premières images de la station Mabilais. La ligne B réserve aussi quelques nouveautés…

« La station est bien avancée », lance Jean-François Lescoat, chargé de communication de la société SEMTCA, une des entreprises constructrices de la ligne b de Rennes. À la station Mabilais, l’habillage et le carrelage sont sur la finition. « Nous sommes dans les coûts et dans les temps », ajoute-t-il. Après avoir creusé 8,6 km de galerie pendant 3 ans, la station commence à montrer le bout de son nez avec quelques nouveautés…

Frauder dans le métro sera désormais plus difficile. © Artefacto

Nouvelles voitures, stations plus grandes et portillons antifraude

Le premier élément remarquable est la grandeur de la station. « Les normes de sécurité ont évolué depuis 2002 et l’inauguration de la ligne A. Les installations seront plus larges et donc les quais plus grands. Ce qui nous offre la possibilité d’ajouter une troisième voiture », commente Jean-François Lescoat. Ce wagon supplémentaire permettra aux passagers de circuler entre les voitures. En outre, les portes seront plus larges pour faciliter les allées et venues. « Il n’y en aura plus que deux, mais ce sera plus simple pour les personnes à mobilités réduites de passer ».

« Nous sommes en phase de second œuvre. La station a bien avancé ».

Si les ascenseurs gardent le même fonctionnement, il faudra désormais franchir un portillon comme on peut en trouver dans le métro de Paris. « Le nombre de fraudes a considérablement augmenté. On espère avec ces portiques la réduire de 30% ». Enfin, à l’intérieur des voitures, les indications concernant les autres lignes seront plus fournies.

METRO RENNES TRAVAUX
La station Mabilais : plus grande et plus lumineuse que les stations de la ligne A © Artefacto

Avec cette deuxième station, les lignes de bus devraient être revues. De même, les gares avec des accès doublent comme Saint-Anne et la gare verra son nombre d’usagers augmenter. Le nouveau métro sera plus rapide avec une vitesse commerciale de 38km/h. Il faudra compter 21 minutes de Saint-Jacques-Gaîté à Cesson-Viasilva sur la ligne B.

Effondrement et accidents

De près de 1000 personnes travaillant sur ce métro en début de chantier, ils ne sont plus que 300 sur toute la station aujourd’hui. « Il s’agissait du génie civil au début avec la pose de 92000 m² de béton. Aujourd’hui on est sur les lumières et les réglages techniques pour le passage du métro, en plus de la confection des places autour des stations ». En bref, il reste du pain sur la planche. »La difficulté est le jeu sur les dimensions. Ça se joue à un centimètre près ».

METRO RENNES TRAVAUX LIGNE B

Forcément, un tel chantier ne s’est pas fait sans risque. « Nous avons malheureusement accusé deux accidents graves sur toute la construction. Aujourd’hui, ils sont dans un état stable », explique Jean-François Lescoat. Il a également confirmé le lien entre l’effondrement du magasin Noz du centre-ville et la construction de la deuxième rame. « Il y a eu une poche d’air au cœur de la terre, mais les ouvriers n’en avaient pas tenu compte à ce moment-là. Désormais, nous sommes sur nos gardes à la moindre alerte ».

Portes ouvertes le 18 mai et visites virtuelles

Il est déjà possible de visiter virtuellement les différentes stations de métro sur ce site. De plus, une porte ouverte sera proposée le 18 mai dans quatre stations : La Courrouze, Cleunay, le Gros Chêne et Colombier. Vivement l’inauguration !

Toutes les stations en visite virtuelles sont à retrouver ici.

Sur Smartphones et tablettes : téléchargez l’application Métro ligne b Rennes – 3D sur Google Play ou AppStore.

covoiture appli

Photos : Caroline Morice

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom