mer 25 mai 2022

RENNES. CHEVREUIL LANCE SON FESTIVAL DE MUSIQUE ÉLECTRONIQUE

Chevreuil vous invite à son premier festival du 14 au 17 avril 2022 à Rennes. Bien installé dans le paysage des musiques électroniques locales depuis sept ans, le collectif passe aujourd’hui un cap en proposant une série d’événements qui animera différents lieux pendant le week-end de Pâques. La programmation de DJs mettra en avant quelques têtes d’affiche coups de cœur et surtout des artistes locaux qui font la vivacité actuelle de la scène grand Ouest.

Les Rennais de Chevreuil se préparent à quatre jours de festivités du 14 au 17 avril 2022. Après avoir fêté ses sept ans dans la nouvelle salle de l’Antipode en mars — la première soirée club avec ce nouvel équipement, et une des rares de l’année au vu des contraintes que fait désormais peser la préfecture sur la structure —, le collectif événementiel met les petits plats dans les grands et lance son propre festival de musiques électroniques.

chevreuil festival
© Enigma Studio

Avec Rock’n Solex et le Made festival en mai, Big Love et Match en juin, Texture en juillet, le calendrier des adeptes de musiques électroniques à Rennes se charge autant que les arbres de fleurs et les fruits de sucre en cette belle saison. De quoi ravir une jeunesse festive qui vient chaque année renforcer les rangs de la communauté des musiques électroniques déjà ancienne à Rennes.

Pour ce premier festival, les Chevreuils quittent leur forêt magique pour retrouver des lieux rennais hospitaliers et familiers de leurs ébats musicaux. Les festivités commencent par un before le jeudi soir au café-concert l’Uzine. Ce nouveau lieu de la nuit rennaise connaît un certain succès depuis son ouverture en octobre 2021, et le collectif Chevreuil y tient déjà une résidence mensuelle. Le vendredi soir, c’est l’emblématique Ubu qui accueillera la harde de danseurs et danseuses. Elle ira se ressourcer le lendemain après-midi pour un open air dans l’oasis de verdure du parc de Villejean. Le lieu qui accueillait jadis les événements du collectif Midi Deux, incontournable de la teuf rennaise de la dernière décennie, pourra ainsi être redécouvert par la nouvelle génération festive. Point fort du festival, le samedi soir se déroulera dans la salle de l’Étage, un superbe équipement de concert trop rarement investi par les collectifs de la ville. Les quelques soirées qui s’y sont déroulées ces dernières années ont pourtant été de francs succès. Enfin, le week-end se clôturera par un dimanche clubbing, veille de jour férié, au 1988 Live Club. Le club rennais de référence en musique électronique ne pouvait pas ne pas être de la partie et ouvre pour l’occasion deux de ses salles aux Chevreuils.

Côté programmation, on retrouve la patte de Chevreuil : quelques têtes d’affiche pour se faire plaisir et surtout beaucoup de locaux. Nos régions ont du talent, et le collectif met un point d’honneur à défendre ce slogan que la vivacité de la scène rennaise, bretonne et grand ouest vérifie d’année en année. On retrouvera par exemple deux membres du collectif Kontrast (Morbihan), SU-AN et Gunbateï (jeudi 14 et dimanche 17). Le premier sera accompagné pour son DJ set à L’Uzine de Oni, membre du collectif renno-nantais Venus Musics. La soirée sera clôturée par le DJ et producteur rennais Vicaps et son set hybride platines et pads.

Vendredi soir, place à une légende française de la house music : DJ Deep. Phare de la scène parisienne des années 1990, il fait ses armes aux côtés de Laurent Garnier et devient le champion de la deep house et du garage new-yorkais. Toujours aussi actif aujourd’hui, comme DJ, producteur aux multiples projets et facettes, directeur de label, sa venue à l’Ubu sera à n’en pas douter un événement à ne pas rater pour tous les amoureux·ses de house. Il sera accompagné pour la soirée de deux DJs Chevreuil parmi les plus actifs, Abile et Zanit.

L’open air samedi 15 aura des airs de réunion de famille rennaise avec les DJs de Chevreuil tout d’abord, puis Andrew Arvo, le duo Valise, Evenn (Organisme Texure) et Brender (Flou), Teokad (Mikrokosm) et Casi (Sons Of Biche). L’après-midi donnera un bel aperçu de la palette de styles écoutés à Rennes, de l’electro à la disco, à la house, l’acid techno et la trance. On retrouvera encore le DJ Chevreuil Tom Nelson et le duo rennais Enhancing Life Unit pour ouvrir la soirée à l’Étage. Ils chaufferont le dancefloor avant la prestation de la Berlinoise Nur Jaber, DJ et productrice techno dont le passage en 2017 à Rennes avait marqué les oreilles toujours grandes ouvertes des Chevreuils. La nuit se terminera en trombe avec les Parisiens Mayeul et Fuerr, issus de la nouvelle génération techno rave française. Les murs de l’Étage en frémissent d’avance.

Et pour les plus résistants, rendez-vous dimanche au 1988 Live Club. Dans la salle techno, s’y produiront le DJ Chevreuil Corto, ainsi que deux duos nantais proches de l’écurie Chevreuil, Doe Grise et Katze et Cosy Cosy. La salle house accueillera quant à elle la jeune DJ Clara Samson, Gunbateï du collectif Kontrast et le Londonien ASH-R. S’il perce depuis peu dans son pays, ce sera pourtant la première date en France et parmi les premières à l’étranger de ce DJ et producteur d’une house minimale au groove imparable. À ne pas manquer donc.

Cinq événements sur quatre jours de festivités, plus de 25 DJs programmé·e·s, le premier festival Chevreuil s’annonce comme une belle occasion de danser tout le week-end à Rennes !

chevreuil festival

Programme complet

Suivre Chevreuil sur Facebook / Instagram

Jean Gueguen
Jean Gueguenhttps://www.unidivers.fr
J'aime ma littérature télévisée, ma musique électronique, et ma culture festive !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
15.9 ° C
16 °
14.8 °
72 %
4.1kmh
100 %
mer
16 °
jeu
21 °
ven
21 °
sam
20 °
dim
18 °

Chevreuil vous invite à son premier festival du 14 au 17 avril 2022 à Rennes. Bien installé dans le paysage des musiques électroniques locales depuis sept ans, le collectif passe aujourd’hui un cap en proposant une série d’événements qui animera différents lieux pendant le week-end de Pâques. La programmation de DJs mettra en avant quelques têtes d’affiche coups de cœur et surtout des artistes locaux qui font la vivacité actuelle de la scène grand Ouest.

Les Rennais de Chevreuil se préparent à quatre jours de festivités du 14 au 17 avril 2022. Après avoir fêté ses sept ans dans la nouvelle salle de l’Antipode en mars — la première soirée club avec ce nouvel équipement, et une des rares de l’année au vu des contraintes que fait désormais peser la préfecture sur la structure —, le collectif événementiel met les petits plats dans les grands et lance son propre festival de musiques électroniques.

chevreuil festival
© Enigma Studio

Avec Rock’n Solex et le Made festival en mai, Big Love et Match en juin, Texture en juillet, le calendrier des adeptes de musiques électroniques à Rennes se charge autant que les arbres de fleurs et les fruits de sucre en cette belle saison. De quoi ravir une jeunesse festive qui vient chaque année renforcer les rangs de la communauté des musiques électroniques déjà ancienne à Rennes.

Pour ce premier festival, les Chevreuils quittent leur forêt magique pour retrouver des lieux rennais hospitaliers et familiers de leurs ébats musicaux. Les festivités commencent par un before le jeudi soir au café-concert l’Uzine. Ce nouveau lieu de la nuit rennaise connaît un certain succès depuis son ouverture en octobre 2021, et le collectif Chevreuil y tient déjà une résidence mensuelle. Le vendredi soir, c’est l’emblématique Ubu qui accueillera la harde de danseurs et danseuses. Elle ira se ressourcer le lendemain après-midi pour un open air dans l’oasis de verdure du parc de Villejean. Le lieu qui accueillait jadis les événements du collectif Midi Deux, incontournable de la teuf rennaise de la dernière décennie, pourra ainsi être redécouvert par la nouvelle génération festive. Point fort du festival, le samedi soir se déroulera dans la salle de l’Étage, un superbe équipement de concert trop rarement investi par les collectifs de la ville. Les quelques soirées qui s’y sont déroulées ces dernières années ont pourtant été de francs succès. Enfin, le week-end se clôturera par un dimanche clubbing, veille de jour férié, au 1988 Live Club. Le club rennais de référence en musique électronique ne pouvait pas ne pas être de la partie et ouvre pour l’occasion deux de ses salles aux Chevreuils.

Côté programmation, on retrouve la patte de Chevreuil : quelques têtes d’affiche pour se faire plaisir et surtout beaucoup de locaux. Nos régions ont du talent, et le collectif met un point d’honneur à défendre ce slogan que la vivacité de la scène rennaise, bretonne et grand ouest vérifie d’année en année. On retrouvera par exemple deux membres du collectif Kontrast (Morbihan), SU-AN et Gunbateï (jeudi 14 et dimanche 17). Le premier sera accompagné pour son DJ set à L’Uzine de Oni, membre du collectif renno-nantais Venus Musics. La soirée sera clôturée par le DJ et producteur rennais Vicaps et son set hybride platines et pads.

Vendredi soir, place à une légende française de la house music : DJ Deep. Phare de la scène parisienne des années 1990, il fait ses armes aux côtés de Laurent Garnier et devient le champion de la deep house et du garage new-yorkais. Toujours aussi actif aujourd’hui, comme DJ, producteur aux multiples projets et facettes, directeur de label, sa venue à l’Ubu sera à n’en pas douter un événement à ne pas rater pour tous les amoureux·ses de house. Il sera accompagné pour la soirée de deux DJs Chevreuil parmi les plus actifs, Abile et Zanit.

L’open air samedi 15 aura des airs de réunion de famille rennaise avec les DJs de Chevreuil tout d’abord, puis Andrew Arvo, le duo Valise, Evenn (Organisme Texure) et Brender (Flou), Teokad (Mikrokosm) et Casi (Sons Of Biche). L’après-midi donnera un bel aperçu de la palette de styles écoutés à Rennes, de l’electro à la disco, à la house, l’acid techno et la trance. On retrouvera encore le DJ Chevreuil Tom Nelson et le duo rennais Enhancing Life Unit pour ouvrir la soirée à l’Étage. Ils chaufferont le dancefloor avant la prestation de la Berlinoise Nur Jaber, DJ et productrice techno dont le passage en 2017 à Rennes avait marqué les oreilles toujours grandes ouvertes des Chevreuils. La nuit se terminera en trombe avec les Parisiens Mayeul et Fuerr, issus de la nouvelle génération techno rave française. Les murs de l’Étage en frémissent d’avance.

https://youtu.be/cIfbgosDrBI

Et pour les plus résistants, rendez-vous dimanche au 1988 Live Club. Dans la salle techno, s’y produiront le DJ Chevreuil Corto, ainsi que deux duos nantais proches de l’écurie Chevreuil, Doe Grise et Katze et Cosy Cosy. La salle house accueillera quant à elle la jeune DJ Clara Samson, Gunbateï du collectif Kontrast et le Londonien ASH-R. S’il perce depuis peu dans son pays, ce sera pourtant la première date en France et parmi les premières à l’étranger de ce DJ et producteur d’une house minimale au groove imparable. À ne pas manquer donc.

https://youtu.be/vNHZoSrZUlQ

Cinq événements sur quatre jours de festivités, plus de 25 DJs programmé·e·s, le premier festival Chevreuil s'annonce comme une belle occasion de danser tout le week-end à Rennes !

chevreuil festival

Programme complet

Suivre Chevreuil sur Facebook / Instagram