Les Ateliers de Rennes Biennale d’art contemporain préparent leur 6e édition pour l’automne 2018. Céline Kopp, directrice de Triangle France à Marseille, et Etienne Bernard, directeur de Passerelle Centre d’art contemporain à Brest, ont été désignés commissaires de la manifestation par le comité de suivi. L’exposition s’intitulera A cris ouverts.

rennes biennale 2018

La conférence de presse de l’exposition A cris ouverts s’est déroulée le mardi 17 avril dans la bibliothèque de l’École des Beau-Arts de Rennes. Elle a permis de découvrir l’identité graphique qui présidera à la communication de l’événement. Elle contraste heureusement avec celle de la biennale 2016. Jean-Marie Ballée a conçu cette identité à travers une série de plusieurs (4 ?) visuels qui viendront ponctuer les différentes étapes d’A cris ouverts. Ce lexique composé de lexèmes graphiques, mobiles spatiaux noirs, décline des variations formelles d’une belle puissance vibratoire. On imagine déjà avec un vif intérêt cette série de Jean-Marc Ballée envahir l’espace public de la ville de Rennes et promouvoir efficacement et intelligemment cette 6e Biennale.

biennale rennes

Quant au contenu proprement dit de la Biennale, cette conférence de presse de près de 1h30 nous aura laissé quelque peu sur notre faim. Si les deux commissaires de l’exposition, Céline Kopp et Etienne Bernard, ont expliqué leur intention que le dossier de presse présentait à l’avenant, nous regrettons qu’aucun visuel ne soit venu en renfort. Reste qu’une trentaine de noms d’artistes ont été annoncés ; à chacun des journalistes qui en auraient le temps d’aller se promener sur les sites desdits artistes afin de déceler le fil directeur qui réunira ces derniers autour d’un projet – au demeurant excitant, – mais qui doit encore passer l’épreuve de la manifestation :

« À Cris Ouverts – titre de la 6e édition des Ateliers de Rennes – biennale d’art contemporain – s’entend différemment qu’il ne s’écrit : “à cris ouverts”, “à crise ou-vert / vers”. Il vise ainsi à énoncer la possibilité d’une multiplicité de présences et d’étreintes avec l’inconnu, activant d’autres modes d’existence et d’appartenance, par dissonances, contestations, ruptures de sens.

En lieu et place d’une thématique visant à poser de facto un cadre auquel les œuvres auraient à s’ajuster, les deux commissaires de cette 6e édition – Céline Kopp, directrice de Triangle France à Marseille et Étienne Bernard, directeur de Passerelle Centre d’art contemporain, Brest– souhaitent mettre en lumière une pluralité de pratiques artistiques qui opèrent dans les fissures des systèmes régissant nos sociétés contemporaines. La biennale sera ainsi l’aboutissement d’un dialogue rassemblant une trentaine d’artistes de dimension internationale, de générations et d’origines diverses, dont les œuvres façonnent d’autres manières d’habiter le monde et d’imaginer l’être collectif. Les expositions présenteront des corpus d’œuvres importants, dans lesquels figureront de nouvelles productions spécifiquement conçues pour la biennale.

Dans la continuité de la réflexion menée depuis 2008 par les Ateliers de Rennes autour des liens entre art et économie, les artistes réunis par les commissaires pour cette 6e édition délaissent la vision dominante selon laquelle la subordination et le contrôle d’autres subjectivités humaines, non-humaines ou post-humaines s’est imposée comme le seul modèle d’extraction et de maintenance de la valeur, et donc, d’habitation du monde social et naturel. »

Bref, à voir. Ou, plutôt, à suivre…

… en gardant à l’esprit les mots de Peter Sloterdijk dans Règles pour le parc humain : « La domestication de l’être humain constitue le grand impensé face auquel l’humanisme a détourné les yeux depuis l’antiquité. »

EXPOSITION À CRIS OUVERTS
LES ATELIERS DE RENNES
BIENNALE D’ART CONTEMPORAIN
6e ÉDITION
Du 29 septembre au 2 décembre 2018
Vernissage : 28 septembre 2018

LIEUX DE LA BIENNALE

À Rennes : Halle de la Courrouze, Musée des beaux-arts de Rennes, Frac Bretagne, 40mcube, La Criée centre d’art contemporain, PHAKT Centre Culturel Colombier, Galerie Art & Essai, Lendroit éditions
À Saint-Brieuc : Galerie Raymond Hains
À Brest : Passerelle Centre d’art contemporain

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom