RENNES. PREMIERS COMMERCES A BAUD-CHARDONNET : MAGASIN LIDL, ENSEIGNE BIO, RESTO LA RESCOUSSE…

Baud-Chardonnet, zone d’aménagement concerté, créée en 2004 par la ville de Rennes, recherche ses commerçants. À l’horizon 2025, le quartier Baud-Chardonnet proposera un cadre de vie à la fois apaisé et animé, à proximité du centre-ville de Rennes.

L’identité et l’ambiance du quartier, dont la programmation se dessine petit à petit, s’articulent autour des plages de Baud, parc inondable de 4 hectares bordé par la Vilaine. Au contact direct de l’eau, les prairies et les berges engazonnées forment des plages et offrent aux habitants un nouveau lieu de détente en pleine nature et aux portes du centre-ville.

Chiffres clés de Baud-Chardonnet

Superficie : 35 hectares – 5 hectares d’espaces verts dont un parc urbain de 4 hectares – 2 700 logements – 90 000 m² de surfaces tertiaires et universitaires – 8 500 m² de commerces et activités – 14 000 m² d’équipements publics

Calendrier de Baud-Chardonnet

2019 – Livraison des plages de Baud. 2020 – Création d’une passerelle reliant le parc aux terrasses du Vertugadin, sur la rive droite de la Vilaine. 2021 – Ouverture des premières cellules commerciales. 2023 – Ouverture du groupe scolaire à la rentrée scolaire. 2024 – Ouverture de la moyenne surface alimentaire. 2027 – Date prévisionnelle d’achèvement de la Zac.

Premiers commerces à Baud-Chardonnet

En 2019 et 2020, les espaces publics du quartier de Baud-Chardonnet se sont déployés : le parc des plages de Baud, ouvert en juin 2019, a rencontré rapidement son public.

En novembre 2020, l’ouverture de la passerelle Alice Milliat a raccordé le parc à la rive droite de la Vilaine, aux terrasses du Vertugadin, se connectant ainsi à la promenade des Bonnets rouges, aux quais et à la promenade Marguerite Yourcenar. La passerelle complète le réseau d’infrastructures qui irriguent progressivement le quartier, qui comptera 2 500 habitants en 2022.

Le coeur commerçant du quartier va prendre vie à partir de 2021 avec l’arrivée de nouveaux établissements et services. Missionné par Territoire Publics, le Groupe Chessé est l’investisseur principal des cellules commerciales et chargé de la conception et commercialisation de la polarité commerciale qui portera le nom « Le Petit Baud« . Cette dénomination a fait l’objet d’un sondage, conduit par le Groupe Chessé et Territoires Publics. Près de 300 personnes y ont participé en 2020 et ainsi contribué au choix du nom  » Le Petit Baud « , qui fait écho à l’ancien lieu-dit qui s’y trouvait jusqu’au début du 20e  siècle.

À terme, « Le Petit Baud » rassemblera une vingtaine de commerces et activités.

Commerces alimentaires et de proximité

En bordure de la place Assia Djebar (où se situe l’ancien château d’eau, qui sera conservé et rénové) qui deviendra le coeur du quartier, le long de l’avenue Jorge Semprún, s’installera une grande surface alimentaire (2 000 m² de surface de vente), qui ouvrira son magasin à l’automne 2024.

L’enseigne LIDL a été retenue avec son nouveau concept de supermarché de proximité : accueillant, lumineux et spacieux, il proposera une offre valorisant le bio, les produits frais et français. Des places de stationnement en ouvrage, destinées à la clientèle, sont prévues dans cet ilot.

Une seconde enseigne alimentaire (produits bio) complètera l’offre sur 300 m2 de surface de vente. Son ouverture est attendue dès le milieu de l’année 2022, au rez-de-chaussée de la résidence « Le Colibri » (ilot I).

Santé

Les activités orientées santé ont été les premières à s’installer au coeur de Baud-Chardonnet.

Une maison médicale, occupée par deux généralistes, une psychologue et une pédicure-podologue accueille le public depuis 2019.

Au premier semestre 2021, un cabinet de kinésithérapie s’installera rue Berthe Savery.

Une pharmacie prendra place avenue Jorge Semprún, au rez-de-chaussée de l’immeuble Ô et Baud, début 2022.

Restauration

L’ouverture du bar-restaurant La Rescousse ouvert 7j/7, est prévue au printemps 2021. Cet établissement occupera le rez-de-chaussée et premier étage du programme Ô et Baud, à proximité immédiate du parc des Plages de Baud.

Baud-Chardonnet recherche ses commerçants : une dizaine de locaux disponibles

Les candidatures sont ouvertes pour les porteurs de projet souhaitant ouvrir une boulangerie à Baud-Chardonnet. La commercialisation d’une dizaine de cellules supplémentaires (commerces et services) est également en cours, avec une recherche axée sur les activités suivantes : commerce de bouche (fromagerie/crèmerie), caviste, optique, coiffure/beauté, fleurs, activité de loisirs ou de bien-être… Situées en rez-de-chaussée d’immeubles, les cellules commerciales bénéficient de surfaces allant de 65 à 390 m2.

Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici