La douzième Nuit des musées à Rennes s’est déroulée samedi 21 mai 2016 de 20 h à minuit. L’exactitude étant la politesse des rois, les princes de la culture ont accueilli à 20 h précises le public aux Champs Libres avec la tonitruante aubade du groupe « bringue de bal ». La foule nombreuse s’est promenée entre les propositions du premier équipement culturel de Bretagne qui avait pour cette soirée d’exception mis les petits plats dans les grands…

nuit des musées rennesLa première animation de la Nuit des musées aux Champs libres qui a attiré notre attention est Adjugé-vendu. Achille Grimaud et ses comparses ont animé des ventes fictives dont l’excuse était de présenter bon nombre d’objets extraits des collections du musée, le tout enrobé d’humour pour que les enfants adhèrent à cette divertissante exposition. Objectif largement atteint. Nous avons donc vu passer une coiffe bretonne devenue pour l’occasion, parachute de Korrigan, une intéressante affiche de publicité mensongère (voir la photo), une autre pour le cirage ours noir, illustrée par Benjamin Rabier, père de Gédéon le canard, nous invitant à constater que donner ses chaussures à cirer à un ours, n’était pas forcément une bonne idée…
nuit des musées rennesImpossible de ne pas aller jeter un coup d’œil curieux à l’Espace des sciences des Champs libres qui examine au microscope notre alimentation et nous invite par des jeux et des animations à faire le tour de ce qui pourrait devenir un problème si nous n’y prenons pas garde. Au premier étage, des « défis » sont lancés aux enfants. Nous avons suivi Guillem, 10 ans et son papa Christophe, dont la tâche, pas trop ardue, consistait à trouver dans le musée, le plus de représentations possible de poissons. Là, plus question de blaguer, et preuves à l’appui, grâce au portable paternel, notre jeune explorateur a débusqué près de 15 images. Bravo !

nuit des musées rennesN’étant pas le seul à rechercher des indices dans le musée, jamais ces lieux paisibles et sages gardiens du savoir d’autres temps, n’avait connu si active et sympathique agitation. Détail amusant, après avoir répondu à leur défi, les enfants en souhaitaient un autre. Les parents, eux, demandaient ce qu’ils avaient gagné… Tiens, une éducation basée sur la récompense n’est donc pas forcément une bonne solution !… Cette collaboration reste néanmoins une des réussites de la soirée, le partage entre parents et enfants à travers la visite commune d’un lieu de culture. Cette manière de s’y sentir « chez soi » donnera à n’en pas douter, à ces bambins devenus ados, l’envie d’y revenir pour y étudier à loisir.

Richard Dumas

Pour ce qui est de mettre un peu de bazar, deux authentiques gardiens de musée, avec le théâtre de l’échappée, s’en donnent à cœur joie et leurs chansonnettes pleines d’humour déclenchent l’hilarité des visiteurs pris à partie. D’un autre temps (confessons-le), nous avons été émus par « Dégâts des eaux », exposition mettant en lumière les destructions d’œuvres d’art suite à l’incendie du parlement de Bretagne. Plongée dans une semi-obscurité cette modeste rotonde tendue de tissu rouge présente, dans une ambiance musicale étrange, quelques 10 photos qui résument l’immense perte que suppose un tel drame. Nous perdons nos repères et les personnages représentés sur les tableaux détériorés sont ressentis comme des êtres humains qui auraient subi de graves blessures. C’est émouvant, synthétique et beau.

nuit des musées rennesLe sixième étage propose un voyage dans le temps, et reçu par des personnages costumés, le public est invité à refaire connaissance avec des jeux anciens, comme la puce, les osselets et autres, nous ne nous en privons pas. C’est aussi à la bibliothèque que nous surprenons toute une petite famille, réfugiée devant une baie vitrée qui offre d’un Rennes nocturne, une vue époustouflante et qui profite des lieux pour dessiner ensemble. Touchant.

nuit des musées rennesNous terminerons notre déambulation de cette Nuit des Musées 2016 par une visite du musée du livre Henri Pollès où nous sommes invités à rechercher parmi les pièces de la maison de l’écrivain, remises en situation, les erreurs volontairement créées par les médiateurs.

nuit des muséesLa file d’attente très conséquente nous empêchera d’aller rendre une nouvelle visite méritée à Erwan et Ronan Bouroullec. Ce n’est que partie remise puisque l’exposition est loin d’être terminée (28 août 2016).

23 h, déjà, il est temps de prendre congé de cette belle nuit des Musées aux Champs libres. C’est le moment que choisissent les musiciens de l’orchestre « Bringue de bal » pour nous porter une ultime estocade sonore où se mêlent sonorités régionales et touches de musiquer Klezmer. Belle nuit !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

nuit musées 2016 rennes

Nuit des musées à Rennes : promenade familiale aux Champs Libres was last modified: mai 23rd, 2016 by Thierry Martin

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom