Rennes : Ronan et Erwan Bouroullec ou les rêveries de designers du quotidien

dans la rubrique Architecture et urbanisme, Rennes Bretagne.

exposition design bouroullec rennes

Publié le 24 Mar 2016

A Rennes, les Daou Breur Ronan & Erwan Bouroullec exposent ! Les amateurs d’art breton comprendront la référence aux Seiz Breur, mouvement artistique qui rassembla la fine fleur créative de la région entre-deux-guerres. Cette fois, ils ne sont pas sept, juste deux, mais quels frères ! A eux seuls, Ronan et Erwan Bouroullec investissent trois lieux de la capitale bretonne pour une exposition d’envergure internationale. Trois lieux, quatre univers, chacun et tous ensemble cohérents, captivants, délicats, fluides, zen. Entre ce je-ne-sais-quoi et ce presque-rien, chers à Jankélévitch, éclôt une grâce du quotidien. De quoi convaincre les derniers réticents que le design constitue une discipline artistique à part entière.

Nicolas Roberti

 

Rêveries urbaines aux Champs Libres

Ronan et Erwan Bouroullec

Ronan et Erwan Bouroullec

Si vous ne deviez voir qu’une exposition (mais cela serait malheureux), celle-ci est incontournable. Son titre n’est pas usurpé. Dès l’entrée de ce vaste espace, le visiteur est saisi par l’atmosphère de rêverie générée par la scénographie et les objets présentés. Pergolas, fontaines, ruisseaux, chapiteaux et autres éléments de mobilier urbain se découvrent au fil d’une déambulation poétique où des éléments organiques (mousses, lichens, galets, coquillages…) enchantent de fines structures géométriques. « Cette rêverie pragmatique a pour vocation de pouvoir exister dans l’espace public. Peut-être à Rennes ? » précise Ronan Bouroullec au public – qui regrette déjà que ces deux designers n’aient pas été consultés avant la transformation du Mail Mitterrand…

Samedi 26 mars, à 15h30. Rencontre avec Ronan et Erwan Bouroullec.
Samedi 23 avril, à 15h30. Rencontre : « Quel design aujourd’hui ? »
Jeudi 28 avril. Rencontre avec Patrick Nadeau, designer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rétrospective et 17 screens au Frac Bretagne

Au Frac, une première exposition forme une rétrospective retraçant à travers une centaine d’objets, près de vingt ans de collaborations entre le studio Bouroullec et d’importants éditeurs tels que Vitra, Alessi, Flos, Kartell, Magis, plus récemment Artek et Samsung. Les chaises, tables, bureaux, TV, tapis, vases, assiettes, etc. sont mis en résonance avec des dessins, carnets de croquis, maquettes, films et autres éléments d’archives privées. Ronan qui s’avoue « très critique envers lui-même » s’affirme « plutôt content du résultat ». Et nous aussi ! Ravis de découvrir la cohérence de cette production qui commence avec le Vase carré en céramique émaillée de 1999, passe par la coupe Fruit Ball (Capellini, 2001) puis la Vegetal (2008), les étagères Corniche (2012) et l’amusant rideau Ready made curtain (Kvadrat, 2013). On admire le module en cristal Swarovski qui entre dans la composition du lustre Gabriel, commande effectuée par le château de Versailles – il irait très bien dans la mairie de Rennes, conçue aussi par l’architecte Gabriel ! Si certaines chaises et fauteuils nous donnent des envies de commande au prochain Père Noël, on peut déjà tester là le confort du canapé en cuir Basket.

Ne vous attendez pas à un déploiement d’écrans télé avec l’expo 17 Screens, il s’agit en fait d’un accrochage de cloisons modulaires «expérimentales et atmosphériques », alliant art, artisanat et haute technologie. Leur multiplicité cloisonne l’espace en transparence et évoque autant de nouvelles manières de l’habiter. Ces œuvres/prototypes participent d’une conception élargie du design et inventent une fluidité, une mobilité, en phase avec l’époque. La diversité des matériaux (branches de châtaigniers, cloches ou tiges de céramique, tiges métalliques, tubes de verres…) de cette installation flottante et légère reflète la curiosité des designers.

Mercredi 20 avril, de 18h à 20h30. Cycle « Architecture/design : territoires partagés», organisé par l’Ecole d’architecture de Bretagne. Coordination : Anne Roqueplo. Intervenants : Christophe Joud, Lionel Engrand. Informations et réservation : accueil@fracbretagne.fr www.rennes.archi.fr

Mardi 21 juin, à 18h. Concert de Joëlle Léandre « Can You Hear Me » (2014) Ouverture de la résidence de Joëlle Léandre dans le cadre de la Fête de la musique.

Mercredi 24 août, à 18h. Concert de Joëlle Léandre « Hommage à B », création inspirée de l’œuvre de Ronan et Erwan Bouroullec.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kiosque au Parlement de Bretagne

Le parlement accueille une « petite architecture » autonome qui se monte en trois heures et se transporte sur une semi-remorque. Il se compose d’une structure d’acier offrant un espace intérieur largement vitré sous un toit à large débord protecteur qui forme une sorte de terrasse extérieure. Réalisés à la demande d’un promoteur qui avait besoin d’un bureau et d’un espace d’expo éphémère, les deux premiers exemplaires ont été offerts par la suite à la Ville de Paris pour répondre à des besoins nomades. Tout aussi pur et lumineux, ce troisième kiosque a joué les filles de l’air pour se poser dans la cour intérieure. Pour Erwan, c’est évident : « il invite à habiter là ». Un salon zen pour se (re)poser entre deux séances de procès ?

Samedi 26 mars, de 14h à 17h. Voyage musical proposé par les musiciens de l’Orchestre Symphonique de Bretagne et les DJ de Crab Cake Corporation. www.orchestre-de-bretagne.com www.crabcakecorporation.com

Mercredi 4 mai, de 18h à 20h30. Cycle « Architecture/design : territoires partagés », organisé par l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Bretagne. Coordination : Anne Roqueplo. Intervenants : Henri Bresler, Frank Salama. Informations et réservation : dir.recherche@rennes.archi.fr www.rennes.archi.fr

Vendredi 10 juin, de 18h à 20h Parlement de Bretagne DJ Set de Crab Cake Corporation organisé dans le cadre du festival Big Love. www.crabcakecorporation.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parallèles et contrepoints

École européenne supérieure d’art de Rennes

L’école de la rue Hoche s’associe naturellement à cet événement en organisant une journée d’étude sur le thème « Le livre et le designer » Coordonnée par Tony Côme, elle annonce de passionnants intervenants: Alessandro Colizzi, Catherine Geel, Lucile Montagne, Emanuele Quinz, Nathalie Simonnot, Emile de Visscher. Mercredi 30 mars, de 10h à 18h30. Informations et réservation: com.eesabrennes@gmail.com www.eesab.fr

Forma Design et Formes Nouvelles

Après ses multiples tentations, il est bon de passer à la case shopping. Direction Forma Design (1, mail François Mitterrand) ou Formes Nouvelles (6, rue de la Chalotais). On y craque pour les Clouds ; ces déclinaisons de modules textiles forment des nuages à accrocher aux murs ou à suspendre au plafond. On y trouve les suspensions AIM, le mobilier de la gamme Copenhague, les superbes tapis Losanges, kilims d’inspiration persane tissés au Pakistan, et aussi les Sérif TV, fabriquées par Samsung, qui « s’éloignent de l’obsession des écrans ultra-fins » et permettent aux chats de se poser à nouveau dessus, comme dans le temps ! Envie de renouveler vos chaises d’extérieur ? Essayez les Palissades (conçues pour le Danois Hay) dans la cour du Parlement ou sur la terrasse de Forma Design !

Souvenirs, souvenirs !

Ceux qui aiment repartir d’une expo avec un souvenir seront déçus d’apprendre que la publication accompagnant cet événement ne sera pas disponible avant l’automne ! Petite consolation : la plupart des catalogues édités à l’occasion de leurs nombreuses expos dans les plus grands musées d’art ou de design (d’Europe, des Etats-Unis ou récemment au Tel Aviv museum of art) sont en vente à la boutique du FRAC Bretagne – de même que des enveloppes d’Algues, ces petites structures à l’image du végétal marin, prêtes à proliférer. Mais au fait, pourquoi ce rythme intense d’expositions ? Pour Erwan Bouroullec, « les expositions sont importantes à deux titres. Le premier est d’ordre didactique : il s’agit de montrer ce que l’on fait ; comment les objets sont réalisés ; comment, depuis l’atelier, on construit le réel à partir d’éléments et de « saveurs » souvent fragiles et peu performantes. Les expos ont aussi l’avantage de formuler des idées que l’on ne peut pas développer dans le cadre du réel ». Son frère Ronan estime, lui que « les expositions sont des outils merveilleux. L’occasion de présenter notre travail, de produire précisément l’image et l’histoire qu’on souhaite raconter, de générer une atmosphère qui me semble boucler la boucle du projet. C’est presque du cinéma, nos objets sont les acteurs d’une pièce plus complexe. Les objets et sujets sont regroupés et les connexions entre des thèmes parfois très différents sont révélés : entre un bijou, une chaise, un kiosque ou un lustre pour le Château de Versailles par exemple ». La dialectique réflexion/réel. Celle des Daou Breur.

Ronan et Erwan Bouroullec à Rennes : Exposition du 25 mars au 28 août au Champs Libres, Parlement et Frac Bretagne

Samedi 21 mai, de 20h à minuit : ouverture exceptionnelle dans le cadre de la Nuit Européenne des Musées, aux Champs Libres, au Parlement de Bretagne et au Frac Bretagne

Rennes : Ronan et Erwan Bouroullec ou les rêveries de designers du quotidien was last modified: mars 28th, 2016 by Marie-Christine Biet