Soyons positifs ! Le Mouvement Positivité fait beaucoup parler de lui en ce début d’année au Québec. Il trouve sa source dans l’exaspération d’une partie des Québécois devant l’état de corruption de leur société (voir le scandale politico-mafieux et la commission Charbonneau). Mais aussi dans la montée des impôts (tiens, ça ne vous rappelle rien…). Mais la réponse québécoise est différente de celle en cours en France. Elle est résolument positive. Elle prône les valeurs de partage, l’encadrement de l’individualisme et la fin de l’immobilisme. Le mouvement « Rénovons le Québec » en fournit une éloquente illustration. Il se définit comme un « mouvement social d’amour et d’engagement communautaire »… Bruno Despatie, l’homme à l’initiative du mouvement, décrit ainsi sa vision du Québec :

rénovons le québec

Il imagine un Québec où les gouvernements doivent faire voter la population sur les différentes questions de société. Avec son équipe, il souhaite élaborer un système informatique dont la banque de données recenserait les Québécois. Lorsqu’une grave décision doit être prise, les Québécois voteraient sur la question. Puis, si des travaux sont exigés, les soumissions et les compagnies se trouveraient en ligne et de nouveau sujets soumis aux votes de la population. Selon lui, cela empêcherait la corruption, mais aussi le fait qu’un parti récemment élu détruise le travail du précédent. Avec ce genre de système, l’information serait accessible à tous. En bref, il rêve d’un peuple conscient, solidaire, uni et motivé.

Certes, l’outil de vote et de recensement pose question et saurait être parfait. Mais les idées promues sont de fait partagées par bien d’autres habitants de pays sur notre bonne Terre. Plus que l’aspect politique, c’est l’état d’esprit qui retient : positifs, volontairement constructifs et constructeurs – positivité. Une conception qui se fonde sur l’amour de son prochain, l’altruisme, la compassion et l’entraide mutuelle. Une vision mise en pratique par des actions concrètes et solidaires. La vidéo promotionnelle en fournit une bonne illustration.

Utopique ? Naïf ? Peut-être. Et après ? Devant l’incurie et le manque de vision catastrophiques des classes politiques censés nous diriger vers plus de cohérence, de paix et de richesses partagées, c’est par ce type d’action de fond que l’on peut encore espérer modifier en profondeur nos sociétés. La France aurait bien besoin que souffle cet esprit favorable. Bref, en 2014, soyons positifs !

*

Mouvement Positivité : en 2014, soyons positifs !

mouvement positivité

Un commentaire

  1. Bonjour j’aimerais savoir à qui je devrais m’informer pour m’impliquer d’avantage dans ce mouvement à vrai dire j’ai un projet en tête depuis quelque temps et j’y travaille fort j’aimerais qu’il prenne de l’ampleur je suis en train de rejoindre des personnes pour monter un gros mouvement dans ma ville c’est à dire rimouski je voudrais aller dans plusieurs centre différent planifier quelque après midi avec des personnes âgée handicaper enfant personne démunie peux importe prévoir des petites activité et faire ensuite un montage vidéo et propager ces tellement simple et ca fait du bien donner propager l’amour j’aimerais avoir une réponse bientôt merci 🙂

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom