IL Y A 500 ANS MOURAIT LEONARD DE VINCI : DEUX DOCUMENTAIRES ET UNE GRANDIOSE EXPO AU LOUVRE

À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci et de la grande exposition que lui consacre le musée du Louvre, deux documentaires pour mieux comprendre le peintre et ses chefs-d’œuvre, sa pratique artistique et sa technique picturale.

LEONARD DE VINCI
L’homme de Vitruve vers 1490.

À l’occasion de l’exposition événement au Louvre, Arte diffuse deux documentaires sur le maître.

Léonard de Vinci Le chef-d’œuvre redécouvert. Documentaire de Frédéric Wilner (2019,1H30). Samedi 2 novembre 2019 à 20h50. Disponible du 26/10 au 31/12/2019 sur arte.tv.

Léonard de Vinci. La manière moderne. Documentaire de Sandra Paugam (2019, 52MN). Dimanche 3 novembre 2019 à 16h45. Disponible du 27/10/19 au 01/01/20 sur arte.tv

Léonard de Vinci (1452 – 1519) en quelques dates clés

14 avril 1452 : Naissance à Vinci en Toscane
1464 : Doué pour le dessin, il est placé à 12 ans dans l’atelier de Verrochio à Florence.

LEONARD DE VINCI
La cène (1495 à 1498)

1482 : Il quitte Florence et s’installe à Milan, où il va peindre la Cène et La dame à l’hermine.
1503 : Il quitte Milan et se réinstalle à Florence. Il commence la Joconde, La Sainte Anne et La Vierge au Fuseau.
1516 : François 1er le fait venir en France.
2 mai 1519 Mort de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise à l’âge de 67 ans.

LEONARD DE VINCI
Léonard de Vinci Le chef-d’œuvre redécouvert. Documentaire de Frédéric Wilner

Au fil d’une enquête conviant historiens de l’art et restaurateurs, ce documentaire captivant se penche sur une Vierge au fuseau, dont la paternité pourrait être attribuée à Léonard de Vinci. Original ou copie ? Huile sur bois, La Vierge au fuseau est un tableau de petit format sur lequel la Vierge, drapée de bleu, tient contre son sein l’enfant Jésus, le regard élevé vers la croix que forme l’extrémité d’un fuseau. Le tableau, dont il existe plusieurs versions, notamment une exposée en Écosse, est-il de la main de Léonard de Vinci ?

LEONARD DE VINCI
La vierge au fuseau

Datée du début du XVIe siècle, on en perd la trace pendant 300 ans jusqu’à sa réapparition sur le marché de l’art au début du XIXe. Passée depuis entre les mains de plusieurs collectionneurs, l’œuvre a longtemps été considérée comme une copie de grande qualité produite au sein de l’atelier dirigé par le maître de la Renaissance. Confiée par son actuel propriétaire à la restauratrice Cinzia Pasquali, qui a notamment signée la restauration de la Sainte Anne de Léonard de Vinci pour le Louvre, elle a fait l’objet pendant près de trois ans d’un patient travail de nettoyage, puis d’une « réintégration » méticuleuse de ses éléments manquants ou altérés. Une restauration placée sous la supervision d’experts de l’Opificio delle Pietre Dure de Florence et de Vincent Delieuvin, conservateur en charge de la peinture italienne du XVIe siècle au Louvre et co-commissaire de la grande exposition que consacre cet automne le grand musée parisien à Léonard de Vinci.

LEONARD DE VINCI

Style de la composition, nature des pigments employés, technique picturale utilisée, caractéristiques du dessin préparatoire, éléments du paysage en arrière-plan… Grâce aux outils technologiques et aux éclairages d’experts choisis, cette version de La Vierge au fuseau dévoile peu à peu les secrets de son élaboration et de sa réalisation. Replaçant l’œuvre dans la vie de Léonard de Vinci (1452-1519) et le contexte historique de sa possible création – la prise par la France en 1499 du duché de Milan, où Vinci était alors établi –, Frédéric Wilner (Paris-Berlin, destins croisés, Toutankhamon, le trésor redécouvert) réunit une palette d’éléments décisifs : manuscrits et dessins de l’artiste ; recension des œuvres qu’il exécuta pour le compte du duc de Milan, Ludovic Sforza ; extraits de correspondances de Florimond Robertet, secrétaire particulier du roi de France Louis XII, et d’Isabella d’Este, marquise de Mantoue, avec Cecilia Gallerani, la maîtresse du duc de Milan (La célèbre Dame à l’hermine de Léonard de Vinci) ; ou encore la comparaison de la Vierge au fuseau avec la Joconde et la Sainte Anne, deux chefs-d’œuvre du peintre italien. Passant La Vierge au fuseau au tamis de l’histoire, de la science et des historiens de l’art, cette enquête captivante livre les clés de ce qui pourrait être une nouvelle œuvre attribuée au génial artiste toscan.

Pendant près de trois ans, le documentariste Frédéric Wilner (Toutankhamon, le trésor redécouvert) a suivi la restauration d’une version de La Vierge au fuseau, un tableau
dont la paternité pourrait être attribuée au maître de la Renaissance.

La joconde MONNA LISA

Léonard de Vinci. La manière moderne. Documentaire de Sandra Paugam

Alors que le Louvre consacre une grande exposition à Léonard de Vinci, ce documentaire explore le processus créatif du maître de la Renaissance. Une plongée inédite dans une œuvre fascinante de modernité.

Fils illégitime d’un notaire et d’une paysanne, Léonard est né le 14 avril 1452 à Vinci, un village de Toscane. Il a 12 ans lorsque ses dons pour le dessin lui valent d’être placé par son père dans l’atelier de Verrochio à Florence. Dès lors, le jeune artiste n’aura de cesse de combler ses lacunes académiques par l’observation méticuleuse de la nature et du vivant. Ce sont ensuite l’étude de la lumière puis celle du mouvement qui aiguiseront son insatiable curiosité, lumière et mouvement qu’il n’aura de cesse de chercher à capter dans son travail de peintre. Pourtant, lorsque l’on se penche sur les tableaux laissés par l’artiste, leur petit nombre – moins d’une vingtaine selon les experts – est frappant en comparaison avec les quelque 6 000 pages de notes et croquis de ses carnets qui sont parvenus jusqu’à nous.

LEONARD DE VINCI

Processus créatif
Ses activités d’ingénieur, d’inventeur de machines, d’anatomiste, de poète, de botaniste ou de concepteur de fêtes, à Milan ou à la cour de François Ier où il a vécu les trois dernières années jusqu’à sa mort, en 1519, ont longtemps laissé penser que la peinture fut pour lui une activité de second plan, et le fait que plusieurs de ses toiles sont restées inachevées a alimenté cette thèse. Mais les dernières recherches historiographiques et scientifiques démentent cette croyance, établissant au contraire que l’artiste retravaillait inlassablement ses toiles, parfois pendant des années comme ce fut le cas pour La Joconde, dont il ne s’est jamais séparé. Déroulant le fil de sa vie et décryptant de manière pédagogique le processus créatif du peintre, Sandra Paugam et Flore Kosinetz nous convient à une plongée inédite dans une œuvre unique, dont la modernité ne cesse de nous fasciner.

Léonard de Vinci. La manière moderne. Documentaire de SANDRA PAUGAM. Auteure : FLORE KOSINETZ.
COPRODUCTION : ARTE FRANCE, ZED, MUSÉE DU LOUVRE (FRANCE, 2019, 52MN).

LEONARD DE VINCI
Coédité par ARTE Éditions et le Louvre, le coffret réunit les deux documentaires Léonard de Vinci, Le chef d’œuvre redécouvert de Frédéric Wilner et Léonard de Vinci – La manière moderne de Sandra Paugam.

Léonard, un peintre à part

Perfectionniste, Léonard de Vinci revenait inlassablement sur ses tableaux. Aujourd’hui encore, les spécialistes s’interrogent sur sa manière de peindre : s’il travaillait au pinceau, on sait aussi qu’il utilisait ses doigts, multipliait les couches de glacis, cherchait des effets de transparence. Probablement de sa propre initiative, il dédie ses vingt dernières années à la réalisation de trois tableaux :

La Vierge à l’Enfant jouant avec un agneau, dite La Sainte Anne ; Saint Jean Baptiste, et Monna Lisa. « Le point de départ de la Joconde n’est pas quelque chose de grandiose, c’est le portrait d’une dame de la bourgeoisie florentine, relève Vincent Delieuvin dans le passionnant documentaire que Sandra Paugam consacre à l’artiste. Mais Léonard a cherché à en faire l’emblème de son art, que sa peinture soit une représentation parfaite de la vie et qu’elle ait la magie de l’expression de l’humanité. » L’artiste commence vers les années 1500 la réalisation de ce chef-d’œuvre devant lequel se pressent chaque jour plus de 30 000 visiteurs au Louvre. Il le peindra jusqu’à la fin de sa vie.

Louvre : l’exposition événement

Après des mois de doute (et de tensions diplomatiques), le ministère italien de la Culture a finalement accepté de prêter sept œuvres supplémentaires au Louvre, à l’occasion de la grande exposition que le musée consacre à Léonard de Vinci. Parmi ces trésors, le célèbre Homme de Vitruve, ainsi que quatre autres dessins de la main du maître. Cette moisson, qui s’ajoute aux treize œuvres déjà prêtées par des musées transalpins, complète le prodigieux fonds du Louvre, qui réunit cinq tableaux et vingt-deux dessins du maître.

SALVATOR MUNDI
Salvator Mundi : en novembre 2017, la toile de 65 sur 45 centimètres a été adjugée 450 millions de dollars, soit 380 millions d’euros, par la maison de vente aux enchères Christie’s. Depuis le tableau nest plus réapparu en public.

Des négociations sont en cours afin de présenter plusieurs autres de ses chefs-d’œuvre, parmi lesquels Le Salvator mundi, propriété d’un collectionneur, ou la Madone Benois, propriété de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Réunissant d’ores et déjà un corpus d’œuvres exceptionnelles, cette grande rétrospective promet d’être un événement phare de l’automne.

L’exposition Léonard de Vinci, dont ARTE est partenaire, se tient du 24 octobre 2019 au 24 février 2020 au Musée du Louvre.

En raison de l’affluence, l’exposition Léonard de Vinci (24 octobre 2019 – 24 février 2020) sera accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite. La réservation d’un créneau horaire s’applique à tous les visiteurs, y compris à ceux ayant un accès libre ou gratuit au musée.
Les réservations sont ouvertes sur www.ticketlouvre.fr

Tarif unique d’entrée au musée et aux expositions : 17 €
Bénéficiez d’un accès prioritaire à l’exposition en adhérant aux Amis du Louvre

Renseignements :
01 40 20 53 17
#ExpoLéonard

Présentation d’exposition : Léonard de Vinci
Mercredi 30 Octobre 2019 – 12h30
Mercredi 30 Octobre 2019 – 18h30
Du corps de l’homme au corps de la terre : Léonard de Vinci entre art et science
Jeudi 31 Octobre 2019 – 18h30
Léonard de Vinci, film
Jeudi 14 Novembre 2019 – 12h30
Léonard dans la littérature italienne de la Renaissance
Jeudi 14 Novembre 2019 – 18h30
La musique secrète de Léonard
Vendredi 15 Novembre 2019 – 20h
Dans l’atelier de Léonard
Jeudi 21 Novembre 2019 – 12h30
Léonard, l’écriture en mouvement
Jeudi 21 Novembre 2019 – 18h30

Activités autour de l’exposition. VISITES FAMILLES
Venez découvrir en famille la vie du célèbre peintre. Dès 8 ans. Tous les mercredis à 15h30 à partir du 13 novembre.

VISITES ADULTES. Venez découvrir les résultats des recherches les plus récentes sur le travail de Léonard de Vinci.Tous les jours à 15h30, (sauf les mercredis) et tous les mercredis et vendredis à 19h.

CYCLES DE VISITES. Léonard de Vinci et la peinture italienne de la Renaissance. Ce cycle s’intéresse aux peintres italiens des 15e et 16e siècles et analyse l’influence du maître à Florence et en Italie du Nord. Les vendredis 15, 22, 29 novembre à 15h30. Lundi 25, mercredi 27 et samedi 30 novembre à 15h30.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom