JEAN-LUC THOMAS : TANT QU’IL Y AURA LE VOYAGE

Flûtiste breton de renommée internationale, Jean-Luc Thomas affiche une belle actualité musicale. Avec ses pérégrinations sonores à la rencontre d’univers lointains, tel un explorateur infatigable, il nous fait découvrir avec talent et justesse, parfums, imaginaires, émotions, le tout baigné d’une même lumière : humanisme et liberté.

JEAN-LUC-THOMAS KERLAVEO

Programmé à la Sirène à Paimpol le 25 mai, Jean-Luc Thomas présente sa dernière création Oficina, un spectacle multimédia qui rend hommage aux liens que le musicien a su tisser depuis vingt ans avec le Brésil.

Le public est touché par les histoires que je raconte.

 

LOGELLOU

Seul en scène, Jean-Luc Thomas embarque l’auditoire dans un voyage sonore et visuel, où l’énergie du Live et les sons collectés par l’artiste se croisent, se rencontrent dans la partition. Cette expérience lui permet de partager ses archives personnelles pour porter l’émotion et l’amitié à son comble. S’il s’est lancé dans ce projet solo, où la partie technique rivalise avec le génie de la composition, c’est grâce à l’énorme potentiel du logiciel Logelloop créé par son ami Philippe Ollivier, autre grand musicien breton féru de métissage, à l’initiative du 1er festival international de Live Looping en Bretagne, Logelloù Y2K19 ( du 23-26 mai 2019).

Ce logiciel épatant me permet de tout gérer seul, le son, l’image, la lumière. Huit enceintes permettent d’immerger le public dans la création. C’est la rencontre avec Laurent Petereau à la scénographie qui m’a donné envie d’aller le plus loin possible dans la maîtrise de cette démarche, si nouvelle pour moi. Je suis vraiment conquis par l’outil et le résultat.

C’est tout naturellement que le concert d’Oficina à La Sirène a été intégré à la programmation de ce festival original à retrouver dans l’agenda de la Fête de la Bretagne 2019. Jean-Luc Thomas retrouvera les autres artistes invités à la Roche Jagu pour une session inédite le dimanche 26 mai.

Voilà bien 10 ans que je n’ai pas joué à la Roche-Jagu. C’est grisant de retrouver ce décor et d’y rencontrer des musiciens d’ailleurs. Je ne sais pas du tout ce qui m‘attend. C’est très bien, c’est ce que j’appelle la disponibilité, être toujours à l’affût pour apprendre ce que j’ignore. J’ai envie de me laisser surprendre grâce à ce festival et j’espère surprendre aussi. C’est pourquoi je travaille à un canevas en laissant place à l’improvisation dans ce que je proposerai le 26 mai.

JEAN LUC THOMAS
Jean-Luc Thomas et les musiciens du Brésil

Oficina, c’est également un disque en perspective avec une sortie prévue en février 2020, sous l’impulsion des musiciens brésiliens avec lesquels Jean-Luc Thomas poursuit son aventure après la sortie de l’album Kerlaveo, qui l’a amené à se produire au Brésil lors de deux récents séjours à Sao Paulo et Rio en septembre 2018 et mars 2019.

 

Je joue avec deux formations au Brésil, Sopro Daterra à Rio et le groupe de Sao Paulo avec qui j’ai eu le bonheur d’enregistrer Kerlaveo. En mars dernier, je suis retourné au Brésil avec Jacques-Yves Lafontaine pour bénéficier de l’appui technique d’un grand ingénieur du son breton basé dans le Morbihan. Oui, le Brésil occupe bien mon quotidien en ce moment, comme le Niger les années passées avec la magnifique expérience que j’ai vécue grâce au projet « Serendou » qui n’attend que les invitations des programmateurs pour revenir au-devant de la scène.

Deux ans de spectacle avec Ex Anima de Zingaro

Le voyage de Jean-Luc Thomas, c’est bien sûr aussi la belle rencontre avec Bartabas et ses chevaux en liberté dans le dernier spectacle du Théâtre équestre Zingaro, Ex Anima, actuellement en tournée dans le sud de la France avant de s’installer à Lyon, Bordeaux, puis à Brest en octobre prochain au Fort de Penfeld (4-27/10).

Je joue dans Zingaro depuis les premières répétitions en mai 2017. C’est une aventure passionnante. Il y a bien sûr la rencontre avec l’animal et cette magie qu’a Bartabas de nous laisser guider par les chevaux. Le spectacle change tous les soirs, l’improvisation a toute sa place, la surprise est permanente, j’aime cette liberté de pouvoir interagir dans l’instant, à tout moment.

BARTABAS ZINGARO

Et de conclure avec cet extrait de la présentation faite par le Quartz … sur un air de flûte !
L’ultime spectacle de Zingaro est l’événement de l’année 2019. Avec le soutien de Brest Métropole et de la Ville de Guilers, Le Quartz accueille Ex Anima, l’ultime spectacle de Bartabas avec le Théâtre Équestre Zingaro. La troupe prendra ses quartiers sur un site d’exception : le Fort de Penfeld.
Un hommage vibrant d’authenticité et d’émotion à ses compagnons de piste depuis trente ans, héros véritables de son théâtre équestre. Dans Ex Anima, le cheval est roi ! Cette fois-ci, Bartabas emmène son public au plus près des chevaux. Lusitaniens, criollos, purs-sangs arabes… : ils sont 36 à se succéder ainsi sur la piste dans des tableaux tour à tour drôles, mystérieux et poétiques. Au souffle envoûtant des flûtes irlandaises, indiennes et asiatiques, répond celui puissant et sonore de ces chevaux d’exception, seuls danseurs et comédiens de ce spectacle !

Festival Logelloù Y2K19

Site de Jean-Luc Thomas

KERLAVEO

K E R L A V E O

– Gabriel Levy – piano et accordéon
– Jean-Luc Thomas – flute traversière en bois
– Pedro Ito – percussions et batterie
– Rui Barossi – contrebasse
– Toninho Carrasqueira – flute traversière
– Carlinhos Antunes – Guitare, Cuatro venezuelien, n´goni,
– Vitor Lopes – guitare sur Kerlaveo et harmonica sur les autres titres

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom