LA FÊTE DU BRUIT CÉLÉBRERA SON 10E ANNIVERSAIRE EN AOUT A LANDERNEAU

La Fête du Bruit célèbrera son 10e anniversaire cet été ! 10 ans d’activisme culturel au service de la musique, du territoire et du public. Depuis les débuts, ce sont plus de 290 000 festivaliers qui sont venus applaudir plus de 150 artistes de renom : Amy Mac Donald, Asaf Avidan, David Guetta, Iggy Pop, Kavinsky, Lily Wood and The Prick, Madness, M, Mika, Moby, Patrice, Placebo, Robert Plant, Saez, Simple Minds, Snoop Dog, Stromae, The Hives, The Pogues, Tryo, Yodelice. Sa programmation prestigieuse et éclectique fait de la Fête du Bruit un rendez-vous incontournable qui se déclinera en deux festivals cette année. Le premier ayant eu lieu à St Nolff en juillet, le second ayant lieu à Landerneau du 17 au 19 août.

FÊTE DU BRUIT
Visuel choisi pour l’édition anniversaire, une œuvre de Vincent Richeux, artiste contemporain girondin.

Vendredi 17 août

FÊTE DU BRUIT

Sum 41

Sum 41 se situe dans le sillage des groupes punk américains comme Blink 182, Green Day ou The Offspring. Apparu à la fin des années 90, ce combo canadien est composé du chanteur et guitariste Derick Whibley, du guitariste Dave Baksh, du bassiste Cone McCaslin et du batteur Steve Jocz. En 1999, premier contrat avec le label Island et première galette : Half Hour Of Power. Les Sum 41 surfent alors sur la vague punk-rock nord-américaine. En 2001, Sum 41 sort son premier album, All Killer, No Filler, puis dans la foulée son second Does This Look Infected en 2002. Le groupe de rock multiplatinum Sum 41 a bouclé sa dernière tournée en avril 2013 avec Screaming Bloody Murder, l’une des tournées les plus longues et les plus suivies du groupe au cours de ses 20 ans de carrière, alors que le chanteur, guitariste et producteur Deryck Whibley se trouvait au bord de la destruction. Il a finalement puisé sa force dans le projet de refaire un album et de remonter sur scène. La musique l’a donc stimulé et lui a permis de retrouver la santé.
Bientôt, il rassemblait ses coéquipiers chez lui à Los Angeles pour commencer à tracer des pistes pour ce qui allait devenir le sixième album complet du groupe : 13 Voices. Le disque comprend un retour surprise du guitariste original Dave Brownsound, qui s’est séparé du groupe il y a une décennie. La première chanson sur laquelle Dave a joué de la guitare était Goddamn I’m Dead Again , une chanson qui prouve que les riffs de guitare enflammés qui sont venus définir SUM 41 sont de retour. En plus du bassiste Cone McCaslin et du guitariste Tom Thacker, Sum 41 accueillera officiellement Frank Zummo (Street Drum Corps, Krewella, Thenewno2, Dead By Sunrise) derrière le kit. Whibley a produit et fabriqué 13 voices entièrement seul dans sa maison. Des tambours ont été installés dans le salon, des amplis de guitare dans les chambres. Le résultat final est le travail le plus intense, le plus cathartique et le plus complet de SUM 41 depuis des années. Avec la sortie de cet album en 2016, nous voyons SUM 41 comme une unité impénétrable mettant tout ce qu’ils ont dans 13 Voices. Le résultat est une collection dynamique et passionnée de mélodies, de guitares, de chansons rock.

Facebook : https://www.facebook.com/SUM41-229076387127048/
Twitter : https://twitter.com/Sum41France?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Alt-J

Parfois ponctuée d’accents folk, souvent expérimentale, la pop alternative distillée par Alt-J laisse rarement indifférent. Grands habitués des concepts albums s’écoutant d’une seule traite, les Britanniques proposent avec leur 3e opus Relaxer, sorti en 2017, un nouveau voyage musical où chaque titre dessine les contours d’un périple vers des horizons encore non explorés. Lors de ses concerts, le trio originaire de Leeds propose une expérience sensorielle complète et unique, où voix hypnotiques, vibrations euphorisantes et jeux de lumière éblouissants invitent le public à l’évasion. Donc, un conseil, amis landernéens : prenez vite rendez-vous le vendredi 17 août pour un show exceptionnel.

Facebook : https://www.facebook.com/altJ.band/
Twitter : https://twitter.com/alt_J?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Patti Smith

Patti Smith, icône rock des années 70, a participé à l’émergence d’un nouveau genre musical à New York. Elle crée son propre univers, sorte de passerelle entre la poésie et la musique, la Beat Generation et le rock-folk. Patti Smith soigne ses textes, qu’elle rédige comme des poèmes, forme son propre groupe et travaille avec les musiciens et les artistes les plus prestigieux du moment. Militante pacifiste, poétesse, chanteuse, actrice, auteur-compositeur et photographe, Patti Smith a vécu plusieurs vies et continue d’étonner ses admirateurs par son enthousiasme, sa spiritualité et son humanisme. Aujourd’hui, la chanteuse bohème à la longue chevelure blanche reste toujours cette femme libre et révoltée qui n’a jamais renoncé à ses idéaux et qui conserve toute sa furie originelle.
La marraine du mouvement punk sera au rendez-vous le vendredi 17 août à Landerneau !

Facebook : https://www.facebook.com/PattiSmithAuthor/
Twitter : https://twitter.com/ThePattiSmith?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Martin Solveig

Figurant parmi les DJ internationaux les plus connus et appréciés au monde, Martin Solveig ne cesse de se renouveler et de surprendre. Rejection, Hello, ou encore Jealousy, ses singles ont conquis le cœur du public et lui ont ouvert la voie à une collaboration mémorable avec la reine de la pop, Madonna. En 2017, Martin Solveig sort un titre avec la chanteuse Alma, All Stars. Tous ses titres ont fait danser la planète entière faisant de lui l’un des artistes les plus importants de la scène électronique depuis plusieurs années. Aux quatre coins du monde, des clubs aux festivals, le DJ exporte et revendique une french touch aux multiples facettes.
La petite Palud aura des allures de Club d’Ibiza le vendredi 17 août !

Facebook : https://www.facebook.com/MartinSolveig/
Twitter : https://twitter.com/search?q=martin%20solveig&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Gentleman’s Dub Club

Gentleman’s Dub Club est un groupe peu connu en France, mais qui enflamme les scènes européennes depuis la formation du groupe à Leeds en 2006. Ils ont acquis la réputation d’être l’un des groupes de dub les plus énergiques de la scène anglaise en parcourant les festivals tels que Glastonbury, Bestival, Goa et l’Outlook Festival en Croatie. The Big Smoke est le deuxième album du groupe après leur premier essai FOURtyFOUR en 2013 et les deux EPs Members Only et Open Your Eyes. Ils explorent des thèmes personnels et sociaux tout en privilégiant une approche décontractée. Cette formation, qui correspond pleinement à la définition d’O.V.N.I. musical, est pourtant soutenue par les plus grands spécialistes de reggae en Angleterre tels que David Rodigan ou Earl Gateshead (Trojan Sound System), qui apparaît d’ailleurs dans le clip de « Riot », un opus très orienté bass music, assez dark, mais qui puise dans des influences reggae très variées allant du lover’s rock au dub stepper, en passant même par le ska.

Facebook : https://www.facebook.com/gentlemansdubclub/?hc_ref=ARSV8dIasncO4Zk0WaD_NZB84qzI1Q3n7x1DYZquACtbXJBUUnl6fxl3DQ8nP0RKQnI&fref=nf
Twitter: https://twitter.com/search?q=gentleman%27s%20dub%20club&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Tiken Jah Fakoly

Véritable étendard d’une jeunesse africaine dont il porte haut la soif de liberté et de changement, le héros du reggae moderne est aussi le haut-parleur de tout un continent. Auteur d’une discographie engagée, comme en attestent les titres de ses disques, il n’a cesse de mêler les lignes de la musique et du combat : le verbe comme une arme, les disques comme des brûlots. Originaire de Côte d’Ivoire, tombe dans la musique dès son jeune âge, Tiken Jah Fakoly a conquis son pays natal avant de se lancer dans une carrière internationale qui l’a conduit a collaborer avec les plus grands (Sly Dunbar et Robbie Shakespeare, Zebda, Steel Pulse, Bernard Lavilliers, Akon…). En l’espace de dix albums, il a édifié une œuvre sauvage, indomptable, un subtil mélange d’arrogance et de musique émaillé de déclarations fracassantes sur la politique internationale. Menacé, contraint à l’exil pour avoir parlé trop haut, l’Ivoirien est un authentique artiste engagé , sur scène comme sur le terrain, alliant dans l’écrin luxueux de son reggae international la lutte et l’espérance, le combat et la fête. Auréolée d’un espoir immense pour les générations futures, la caravane Fakoly défriche en musique un monde meilleur. Depuis 2004, l’artiste est particulièrement engagé dans son propre projet intitulé « Un concert, Une école ! » qui lui a permis de construire 6 écoles dans différents pays d’Afrique de l’Ouest. L’idée est simple : organiser des concerts avec des partenaires institutionnels (ville, département, région…) permettant la mise à disposition d’une salle de spectacle, impliquer tous les acteurs – en particulier les musiciens et techniciens qui se produisent de façon bénévole -, activer les réseaux associatifs locaux, et utiliser la recette pour la construction d’une école. Avec son nouvel opus Dernier Appel sorti en 2014, l’artiste, moins axé sur la revendication que dans ses précédents albums, mais tourné vers l’avenir avec un optimisme indéfectible, implique davantage les peuples du continent, impulseurs du changement. Enregistré entre Paris, Londres et Bamako, cet album est marqué par la présence d’artistes comme la Germano-Nigériane Nneka, le Germano-Sierra-Léonais Patrice, et enfin l’Ivoirien Alpha Blondy, qui apparait à son tour sur le titre Diaspora. Enfin, en 2015, Tiken Jah Fakoly sort un album composé de reprises de standards reggae, comme un retour aux sources, qu’il nomme fort à propos, Racines.

Facebook : https://www.facebook.com/tikenjahfakolyofficiel/?ref=br_rs
Twitter : https://twitter.com/search?q=tiken%20jah&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

DEAD!

DEAD! est un groupe de quatre gars créatifs, qui, à la fin de l’adolescence, et au début de la vingtaine, se sont retrouvés dans un cul-de-sac culturel alors qu’ils regardaient leur scène musicale disparaître autour d’eux sur leur île natale de Woght. Le quatuor, déterminé à faire le tour de l’Europe, a déménagé à Londres (en parallèle de la sortie d’un disque). Ils font partie des nouveaux groupes de rock les plus excitants du Royaume-Uni, armés d’une pile d’hymnes rauques et punky et d’une attitude gung-ho, door-die. C’était comme ça que ça devait être.

Facebook : https://www.facebook.com/wearedeaduk/
Twitter : https://twitter.com/wearedeaduk

Samedi 18 août

FÊTE DU BRUIT

Suprême NTM

Suprême NTM est un groupe de rap français composé de Kool Shen (Bruno Lopes), de Joey Starr (Didier Morville) et initialement de DJ’s. Joey Starr et Kool Shen revendiquent leurs origines (ils ont grandi en Seine Saint Denis). C’est pourquoi le groupe s’appelle à ses débuts 93 NTM. Leurs paroles sont imprégnées des inégalités et de la violence qu’ils ont connues en grandissant. Ils critiquent le racisme et posent un regard réaliste sur la situation des banlieues. Leur style musical est celui d’un rap hardcore et authentique évoluant parfois vers plus de légèreté avec les titres La fièvre et Pass pass le oinj qui ont participé à faire connaître Suprême NTM.
En 1991, Suprême NTM sort son premier album Authentik avec les titres Le monde de demain, L’argent pourrit les gens, C’est clair. L’album s’écoule à 90 000 exemplaires en quelques mois. S’ensuit une première tournée qui s’achève sur un Zénith de Paris, plein à craquer. En 1992 c’est une première pour un groupe de rap. Ils sortent un deuxième album en 1993 et un troisième en 1995 qui se vend à plus de 500 000 exemplaires.
Mais l’album de la consécration Suprême NTM le sort en 1998. Le jour de sa sortie, 40 000 exemplaires sont vendus, ce qui représente un record pour un album de rap, aujourd’hui encore. Les morceaux Ma Benz, That’s My People, Laisse pas trainer ton fils et Seine Saint Denis Style deviennent des tubes et font tourner le groupe dans toute la France. La tournée s’achève au Zénith de Paris qui, en raison de la demande impressionnante, doit même être prolongée jusqu’au concert du 18 décembre 1998 à Genève. En 2010, le groupe joue au Parc des Princes et devient ainsi le premier groupe de rap à remplir un stade. En 2017, le groupe décide de remonter sur scène.
Le concert à Landerneau promet de rester gravé dans l’histoire du festival !

Facebook : https://www.facebook.com/suprementm/

FÊTE DU BRUIT

Two Door Cinema Club

Après deux albums sortis par le label parisien Kitsune en 2010 et 2012 et un EP remarquable en 2013 qui ont tout cassé sur leur passage, Two Door Cinema Club reste le meilleur représentant européen d’un electro-rock euphorisant et finement abouti avec son dernier album Gameshow (2016). Entre pop, rock et musique électronique, les trois garçons dans le vent de Two Door Cinema Club font bouger les contours de la pop pour créer des pépites musicales dont nos corps raffolent. Riffs électriques, mélodies entêtantes, groove imparable, le trio a trouvé la formule pour ambiancer les foules et nous transporter vers un voyage musical frais et léger comme un week-end à la mer. Two door cinema club c’est l’un des plus beaux fleurons de la pop britannique et c’est le 18 août à la Fête du Bruit dans Landerneau !

Facebook : https://www.facebook.com/twodoorcinemaclub/
Twitter : https://twitter.com/TDCinemaClub?lang=fr
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=YXwYJyrKK5A

FÊTE DU BRUIT

Vald

Vald découvre le rap vers ses 15 ans en surfant internet et en tombant sur Kery James, il commence à rapper à l’âge de 17 ans. Ses premières mixtapes, NQNTMQMQMB en 2012,  étaient mises en téléchargement gratuit sur son site. Il sort ensuite premier EP NQNT (Ni Queue Tête). La sortie du album studio de Vald, intitulé Agartha, paraît en janvier 2017. Certifié platine, l’album s’écoule à plus de 100 000 exemplaires. Vald est de retour en 2018 avec un nouvel album XEU sorti en février.

Twitter : https://twitter.com/vald_ld?lang=fr
Facebook : https://www.facebook.com/VALDNQNT/
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=x-VYdBKwSLc

FÊTE DU BRUIT

Little Big

Little Big est le groupe de musique rave russe originaire de Saint-Petersbourg. Chaque morceau, clip vidéo, concert ou performance du groupe est dédié à des phénomènes sociaux importants associés à la Russie et au monde. La collaboration de vidéastes, musiciens, des gens grands et petits, mannequins, tronches atypiques, d’un clown millionnaire et d’un écrivain s’est développée autour de cette idée de botter le cul du monde entier.

Facebook : https://www.facebook.com/littlebigbandofficial/
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=FBnAZnfNB6U

FÊTE DU BRUIT

Feu ! Chatterton

Après un premier album couronné de succès qui en a fait les figures de proue de la nouvelle chanson française et une tournée épique achevée à l’Olympia, Feu ! Chatterton signe son grand retour sur scène. Le quintette incandescent y livrera un tout nouvel album, à paraître bientôt, dont le premier extrait, Souvenir, nous promet clarté diffuse et nostalgie poignante. On les avait quittés au petit matin, exaltés et tremblants d’avoir traversé la nuit électrique. On les retrouve à l’heure voluptueuse de la sieste, dans la calme lumière de l’après-midi, les sens toujours en éveil. De quoi espérer un live habité et lumineux, rageur et tendre, captivant. La fête a commencé. Mais sur quel pied danser ? Peut être trouverez-vous la réponse le Samedi 18 Août à Landerneau !

Twitter : https://twitter.com/FeuChatterton?lang=fr
Facebook : https://www.facebook.com/feu.chatterton/

FÊTE DU BRUIT

DANAKIL

Activistes du reggae et de la musique inde pendante depuis 2001, DANAKIL sillonne depuis plus de 15 ans les routes du monde entier, de livrant des centaines de lives brûlants qui font une grande partie du succès du groupe. Après 4 albums studio, 2 lives, et 2 albums « DUB » le collectif n’a rien perdu de sa force, de son envie, et revient avec un nouveau projet brut de de coffrage. Intitulé LA RUE RAISONNE, ce 5ème opus remet le groupe sur le devant de la scène militante et engagée francophone. Le premier single, 32 MARS fut d’ailleurs une chanson composée en marge des concerts organisés par le groupe et leur entourage en soutien au mouvement Nuit Debout. Musicalement, le groupe a continue d’évoluer, en faisant confiance aux beatmakers « maison » pour muscler ses productions. Le résultat est un reggae roots nouvelle génération, bien ancré dans l’air du temps, avec une musique métissée, un humanisme sincère et le désir de dire les choses comme elles viennent, pour faire entendre une voix différente.
Côté collaborations, DANAKIL choisit une nouvelle fois de se faire plaisir en invitant la crème de la scène world et reggae. Le chanteur allemand Patrice est ainsi présent sur la tracklist en partageant avec BALIK (chanteur de Danakil) le titre Paris la Nuit, hommage noctambule a la capitale parisienne. DANAKIL convie une sacrée équipe de chanteurs sur le titre « WORLD OF REGGAE MUSIC », déclaration d’amour au style musical qui lie tous les intervenants : ANTHONY B, FLAVIA COELHO, NATTALI RIZE, JOSH DE THE SKINTS, BRAHIM, VOLODIA, YANISS ODUA, NATTY JEAN et U-ROY !
Après avoir fait complet dans la quasi-totalité des salles visitées lors de la première phase de tournée à l’automne 2016, (qui s’est achevée par un double TRIANON parisien complet sur les deux soirs, diffusé en direct sur les réseaux sociaux), le groupe repart sur les routes de France et d’ailleurs, dès le printemps, pour continuer à affirmer, en musique, sa parole militante !

Facebook : https://www.facebook.com/danakil/

Twitter : https://twitter.com/search?q=danakil&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Le Mamøøth

Le Mamøøth, bête déviante de la scène garage bretonne présente “Brest Baywatch” un premier album frontal comme un high kick de David Hasselhoff et plus vicelard que le sourire botoxé de Pamela Anderson. Oubliez l’enseigne de supermarchés cassant les prix, ces Brestois s’évertuent plutôt à nous casser la gueule dans un martèlement sonore pachydermique.
A découvrir le Samedi 18 Août à Landerneau !
Site Internet : https://mamooth.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/LE-MAM%C3%98%C3%98TH-667763733278259/

Dimanche 19 août

FÊTE DU BRUIT

Shaka Ponk

Le groupe à l’énergie fracassante remonte sur scène en 2018 avec The MonkAdelic Tour et nous promet un live spectaculaire ! Shaka Ponk sur scène, ce sont des geeks survitaminés qui imaginent le concert du futur : un punk numérique où la technologie vient sublimer la frénésie rock du groupe. Shaka Ponk secoue avec vigueur son Shaker pour nous livrer ce cocktail original et détonnant. Le concept du Shaka est le métissage poussé à son extrême, aussi bien au niveau des styles (métal, électro, rap, funk, rythmes tribaux) que des lyrics qui jouent avec trois langues en mélangeant anglais, français et espagnol pour créer cette signature sonore si particulière.
Le groupe, qui s’est formé en août 2002, est composé de 2 guitares, une basse, une batterie et un chant lead, le tout accompagné de sons électros séquencés et d’une grosse dose d’énergie. Shaka Ponk s’est fait un nom sur la scène alternative française grâce à leurs concerts mémorables. Inventifs et novateurs, ils cherchent le son du futur et mixent riffs de guitares puissants, séquences électros, ambiances ethnics et phrasés hip-hop ragga. Sur scène, les effets multimédias, la folie des musiciens et le charisme du chanteur fusionnent dans un set de pure énergie. Le mélange des styles est à la fois sauvage, brut et langoureux.
Il va y avoir du bruit dans Landerneau le 19 Août !

Facebook : https://www.facebook.com/SHAKAPONKofficiel/
Twitter : https://twitter.com/TWIT4SHKPNK?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Franz Ferdinand

Always Ascending le nouvel album de Franz Ferdinand, paraitra le 9 février 2018 chez Domino. Rien de moins qu’une renaissance, cet album composé de 10 chansons est une refonte éclatante du groupe, débordant d’idées nouvelles et d’expérimentations soniques.
Always Ascending a été enregistré entre les RAK Studios de Londres et Motorbass à Paris, avec l’aide du prodigieux producteur français Philippe Zdar (Cassius, Phoenix, Beastie Boys). L’affection mutuelle entre le groupe et le producteur s’y ressent au détour de chaque groove. Always Ascending dévoile Franz Ferdinand élargissant son terrain de jeu, de façon aussi exubérante qu’euphorique, créant un son que le chanteur Alex Kapranos décrit comme “à la fois futuriste et naturel ».

Facebook : https://www.facebook.com/officialfranzferdinand/
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=crjugtkXZN4&list=PLcPgUEOw_nvDVR_vpmXqsSt9OCIJAw05x

FÊTE DU BRUIT

Vitalic

Depuis maintenant une bonne quinzaine d’années, le français Vitalic (Pascal ARBEZ-NICOLAS de son vrai nom) s’est employé à redéfinir la notion d’électro à la sauce française, imposant sa patte inimitable, énergique et mélodique, grâce à des titres devenus aujourd’hui des classiques de la club culture comme la série des Poney, La Rock 01, My Friend Dario ou You Prefer Cocaine, pour n’en citer qu’une poignée. Tous ces morceaux qui, en s’affranchissant des barrières et en mélangeant techno, disco, rock et pop, ont profondément inspiré et réveillé une scène française, en léthargie depuis la fin du succès de la french touch et sa fameuse disco filtrée qui a fait sa renommée. Pour « Voyager » son quatrième album studio, qui lui a pris deux ans à composer et qu’il considère comme son album le plus disco à ce jour, Vitalic se souvient avoir d’abord désiré composer un disque quasiment pas dansant, inspiré par la musique électronique des années 70. Mais l’idée de départ a rapidement évoluée, « j’ai changé d’avis en cours et j’ai rajouté des beats ». Voyager est ainsi un disque qui se souvient de tout l’héritage de la disco cosmique des années 80. Conçu comme un voyage cosmique au plus profond de la dance music, Voyager  réunit parfaitement les trois éléments qui ont toujours fait la force de Vitalic : un brin de folie expérimentale, des mélodies imparables et de l’énergie à revendre. Une recette magique qui fait de « Voyager » le disque idéal à écouter les pieds sur le dancefloor et la tête dans les étoiles. Ou le contraire.
Décollage prévu le Dimanche 19 Août à la Petite Palud !

Facebook : https://www.facebook.com/VITALICOFFICIAL/
Twitter : https://twitter.com/search?q=vitalic&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Paul Kalkbrenner

Parrain de la techno berlinoise, Paul Kalkbrenner est l’un des artistes de musique électronique les plus particuliers. Ne jouant sa musique qu’en live, jamais en DJ set, il a atteint les sommets des charts pour chacun de ses six albums.
En Novembre, il a été invité à se produire devant plus de 500 000 personnes face à la Porte de Brandebourg lors de la commémoration de la chute du mur de Berlin. Ces dernières années il s’est imposé parmi les têtes d’affiches des plus grands festivals comme Coachella, Sonar, Ultra, Rock en Seine et le Future Music Festival.
Il est cette année à l’affiche de la Fête du Bruit dans Landerneau le Dimanche 19 Août !

Facebook : https://www.facebook.com/paulkalkbrenner/
Twitter : https://twitter.com/paulkalkbrenner?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Seasick Steve

Seasick Steve, de son vrai nom Steve Gene Wold, est un homme qui a de la bouteille. Né à Oakland (Californie, États-Unis) en 1947 d’un père pianiste de boogie woogie et d’une mère au foyer, il quitte le foyer familial à l’âge de treize ans, poussé par l’envie de voyager et d’échapper à une vie monotone et étriquée. La suite, ce sera une véritable fable à l’américaine, comportant tous les clichés, pourtant bien réels : vagabondage, larcins le menant plusieurs fois en prison, re-vagabondage, avec sa six-cordes dans un sac en toile.
Des tournées dans les bars miteux, avec des cordes cassées, des femmes à tire-larigot, des bagarres de saloon dans le Vieux Sud… Bref, Seasick Steve a vécu, et n’a jamais cessé de profiter de ce qu’il appelle sa liberté : voyager, errer, trouver des petits boulots ponctuels. Et faire de la musique !
Le bluesman est adulé partout où il passe et nous aurons le plaisir de l’applaudir le dimanche 19 Août à Fête du Bruit dans Landerneau !

Facebook : https://www.facebook.com/seasicksteve/
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=Gq0PmDhkb4c

FÊTE DU BRUIT

The Decline !

The Decline ! est né en 2009 à Rennes de la rencontre de 5 acteurs de ce que la scène musicale indépendante bretonne a de plus varié. (Nevrotic Explosion, Thrashington DC, Slim Wild Boar, Sklanker).
The Decline ! joue des hymnes sur lesquels tu pourras chanter en choeur, verser une larme, entamer une révolution ou encore embrasser l’amour de ta vie. Tu pourras même faire tout ça en même temps si ça te chante !
Ils ont déjà donné des centaines de concerts à travers l’Europe (France, Allemagne, Belgique, Angleterre, Irlande, Espagne …), des squats aux festivals avec des groupes tels que Jello Biafra, Anti Flag, Sucidal Tendencies, Toy Dolls, Street Dogs, Roger Miret And the Disaster, The Dwarves et de nombreux autres moins illustres mais tout aussi talentueux.
Ils ont repris la route à l’occasion de la sortie de leur 3ème album Heroes on empty streets (Kicking Recors/Pias, Rural muzik/Abracadaboum/General Strike/Zone Onze) en mai 2017.
Certains disent qu’ils font du punk-rock, d’autres du rock’n’roll, certains disent même que leurs morceaux sont folk-pun … Vous pourrez vous faire votre propre avis sur The Decline le dimanche 19 Août à Fête du Bruit dans Landerneau !

Facebook : https://www.facebook.com/thedeclinerocks/
Twitter : https://twitter.com/search?q=the%20decline&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

La Phaze

Après une mise en sommeil fin 2012, le temps est venu pour La Phaze de ressaisir le micro, rallumer les amplis, rebrancher les machines pour reprendre du service, guidé par l’image d’un monde qui avance (trop) vite sans prendre le temps de regarder dans quelle direction. Prendre le temps, c’est justement ce qu’ont pu faire Arnaud et Damny durant les 5 dernières années. Prendre le temps de créer (Dead Hippies et Atonalist) pour le premier, (Pungle Lions) pour le second. Prendre le temps d’observer ce monde hyper-connecté et hyper-cloisonné. Comme une évidence, le moment est donc venu de reprendre la parole.
C’est en juillet dernier que le duo se retrouve en studio et se remet à composer, se surprenant même à retrouver la fluidité et l’évidence de ses débuts. L’inspiration est là, les nouvelles compos sont résolument modernes tout en gardant la patte si particulière du groupe.
La Phaze revient donc avec un premier single Sourire au teint de glace enregistré au Studioscope à Angers et produit par Danny dans son studio barcelonais. Un titre décrivant une société nombriliste qui se noie dans une overdose d’images et de consumérisme, porté par un son lourd et actuel où la collision entre rock et drum’n bass fait mouche.
Vos oreilles seront chatouillées et vos muscles seront sollicités lorsque La Phaze rallumera les amplis le 19 Août à Fête du Bruit dans Landerneau !

Facebok : https://www.facebook.com/laphaze/
Twitter : https://twitter.com/search?q=la%20phaze&src=typd&lang=fr
Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=g0xH6tvg450&list=PL92fWYKlephAe6tHqexPYahypevjwsDyv

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom