La fête du bruit à Saint-Nolff : 10 ans d’activisme au service de la musique, du territoire et du public. Depuis les débuts, ce sont près de 300 000 festivaliers qui sont venus applaudir plus de 150 artistes de renom : Amy Mac Donald, Asaf Avidan, David Guetta, Iggy Pop, Kavinsky, Lily Wood and The Prick, Madness, M, Mika, Moby, Patrice, Placebo, Robert Plant, Saez, Simple Minds, Snoop Dog, Stromae, The Hives, The Pogues, Tryo, Yodelice. Le festival ne cesse d’augmenter le nombre de ses participants chaque année. Objectif 2018 : 60 000 festivaliers qui viennent vibrer dans un cadre urbain original sur les berges de l’Elorn.

Sa programmation  éclectique fait de la Fête du Bruit un rendez-vous incontournable qui se décline en deux festivals cette année. Pour marquer cet anniversaire, une double dose d’énergie collective est proposée du 6 au 8 juillet à Saint Nolff (56) et du 17 au 18 août à Landerneau (29).

FÊTE DU BRUITPour la 3e année consécutive, c’est un création originale qui annonce les deux éditions du festival. Le visuel du festival qui a été choisi pour l’affiche de cette édition anniversaire est signé Vincent Richeux, artiste contemporain girondin et s’intitule « King of joke ». Une œuvre colorée, à l’influence pop. Cette œuvre met en scène un singe dont la posture semble avoir été pensée pour La Fête du Bruit. Le graphiste Yoan Roy a retravaillé l’œuvre pour en faire le visuel de l’édition anniversaire de La Fête du Bruit, et qui sera décliné en deux affiches pour les deux festivals : Landerneau et St Nolff.

Vendredi 6 juillet

FÊTE DU BRUIT

Le rappeur américain Macklemore

Vous retrouverez, en haut de l’affiche, le rappeur américain Macklemore. C’est sous le nom de Professor Mack Lemore qu’il effectue ses débuts en 2000 avec l’EP Open Your Eyes. Après avoir raccourci son nom en Macklemore, il sort en 2005 un premier album autoproduit intitulé The Language of My World. Désormais, c’est avec le producteur et DJ Ryan Lewis, qui se charge de mettre ses textes en musique, que Macklemore crédite ses réalisations. L’association fonctionne pleinement et les fans se font plus nombreux à la sortie de The Vs. EP, en 2009. Une version contenant de nombreux remixes sort l’année suivante sous le nom The Vs. Redux. Les deux EP contiennent le titre  Other Side , inspiré par la désintoxication de Macklemore et samplant le morceau du même nom des Red Hot Chili Peppers. En août 2012, Macklemore et Ryan Lewis commettent le tube parfait avec le titre  Thrift Shop , dont le clip vidéo est visionné cinquante-quatre millions de fois sur internet. Thrift Shop  se classe numéro cinq aux États-Unis et devient un tube mondial qui atteint la France en novembre. Entre temps, le duo sort l’album The Heist, qui se classe numéro un en rap et en R&B aux États-Unis, numéro deux tous genres confondus au Billboard.

Les deux compères du rap ont sorti plusieurs titres comptant la participation de différents artistes tels que : Ed Sheeran, Eric Nally, Kool Moe Dee, Melle Mel, Grandmaster Caz.
Macklemore poursuit ensuite l’aventure sous son seul nom pour l’album Gemini (septembre 2017), qui compte les participations de Skylar Grey sur le simple « Glorious », Xperience, Eric Nally, Lil Yachty (« Marmalade »), Kesha (« Good Old Days »), Offset, Dan Caplen, Reignwolf et quelques autres invités.

Facebook : https://www.facebook.com/Macklemore/
Twitter: https://twitter.com/macklemore
Lien Youtube : https://www.youtube.com/user/RyanLewisProductions

FÊTE DU BRUIT

Shaka Ponk

Le groupe à l’énergie fracassante remonte sur scène en 2018 avec The MonkAdelic Tour et nous promet un live spectaculaire ! Shaka Ponk sur scène, ce sont des geeks survitaminés qui imaginent le concert du futur : un punk numérique ou la technologie vient sublimer la frénésie rock du groupe. Shaka Ponk secoue avec vigueur son Shaker pour nous livrer ce cocktail original et détonnant. Le concept du Shaka est le métissage poussé à son extrême, aussi bien au niveau des styles (métal, électro, rap, funk, rythmes tribaux) que des lyrics qui jouent avec trois langues en mélangeant anglais, français et espagnol pour créer cette signature sonore si particulière. Le groupe, qui s’est formé en août 2002, est composé de 2 guitares, une basse, une batterie et un chant lead, le tout accompagné de sons électros séquencés et d’une grosse dose d’énergie. Shaka Ponk s’est fait un nom sur la scène alternative française grâce à leurs concerts mémorables. Inventifs et novateurs, ils cherchent le son du futur et mixent riffs de guitares puissants, séquences électros, ambiances ethniques et phrasés hip-hop ragga. Sur scène, les effets multimédias, la folie des musiciens et le charisme du chanteur fusionnent dans un set de pure énergie. Le mélange des styles est à la fois sauvage, brut et langoureux. Un show à ne surtout pas manquer !

Facebook: https://www.facebook.com/SHAKAPONKofficiel/
Twitter: https://twitter.com/TWIT4SHKPNK?lang=frFÊTE DU BRUIT

Milky Chance

Milky Chance possède un style qui oscille entre pop, rock et folk. Le groupe allemand est composé du chanteur Clemens Rehbein et de Philipp Dausch, qui officie en tant que DJ. Les deux compères se sont rencontrés au lycée de Kassel, dont ils sont tous deux originaires.
Quand ils sont apparus, MILKY CHANCE est devenu en quelques semaines un véritable phénomène avec plus de 20 millions de vues cumulées sur YouTube de leur single Stolen Dance. Le duo sera au rendez-vous pour enchanter le festival, vous faire tressaillir et sourire à travers ses hymnes chill et profonds.

Facebook: https://www.facebook.com/milkychancemusic
Twitter: https://twitter.com/milkychance

FÊTE DU BRUIT

DJ Prosper vs DJ Zebra

Prosper fait danser les gens. Zebra les rend dingues. Experts en brassages musicaux, les deux DJs sont recherchés pour détournement de styles : Funk bâtard et Rock transgenre, breakés façon puzzle. « Fun Fun Fun » vs. « Kick Out The Jam » ! Face à face, ils s’affrontent et se remixent dans une joyeuse battle. Tous les coups sont permis, surtout les plus tordus.
Et sur 4 platines, personne ne peut les arrêter.

Facebook : https://www.facebook.com/bootutd/

FÊTE DU BRUIT

Jahneration

L’alchimie incroyable entre les réseaux sociaux et la musique n’est plus à prouver et l’histoire de Jahneration confirme une nouvelle fois que les étincelles peuvent jaillir de tous les horizons. Deux étudiants parisiens postent leur flow sur Youtube et un premier featuring avec Naâman les propulse au sommet d’une communauté hyperactive. Depuis bientôt neuf ans, Jahneration est un duo de jeunes chanteurs/producers aux influences entre la nouvelle scène jamaïcaine, le Hip-Hop US et les plages de Californie. Sensation du moment, ils sont vite signés par un label et mettent en route leur premier album. Le duo de toasters peaufine ses textes, mélange hybride d’anglais et de patois jamaïcain à l’image de leur parrain normand Naâman. Ils évoluent à la frontière du reggae et du hip-hop, ajoutent parfois une touche trap à leur musique et peuvent se targuer d’être soutenus par Dub Inc dont ils ont fait la première partie. Sur le web puis sur les scènes françaises et étrangères (99 dates en 2017 !), Jahneration c’est la sensation reggae du moment dont l’énergie communicative ne manquera pas d’enthousiasmer le public de La Fête du Bruit St Nolff !

Facebook : https://www.facebook.com/search/top/?q=jahneration

FÊTE DU BRUIT

BRNS

Doux Jésus, laissons l’expression cathédrale pop aux hipsters barbus ! Après le succès de Patine bousculant les étiquettes post-machin-chose, les Bruxellois gagnent en assurance. Plus fun, plus éclaté, l’EP et l’album ont été composés dans un esprit nineties. Sous la houlette de Tommy Desmedt (Girls in Hawaii, Robbing Millions), le groupe a pris le temps de se poser. Multipliant les synthés beaux bizarres, la ligne directrice demeure : une forme de collage pop instinctif dont le groupe ne s’est jamais caché, où les mélodies bourgeonnent sur des structures un peu cassées (Forest, So Close). Avec un bouquet de morceaux plus directs (Home, Pious Platitudes), moins concept, peut-être moins dark aussi, BRNS étend encore ses ramifications. Tu feras juste gaffe aux épines lorsque, à la deuxième ou troisième écoute, se découvrent d’autres arrangements, d’autres subtilités. De la pop sur laquelle tracer puis brouiller les pistes. Leur dernier album Sugar High est une nouvelle salve de mélodies mystiques, sombres et irrésistiblement accrocheuses. BRNS est incontestablement un des meilleurs groupes belges en live à ne surtout pas rater cet été !

Facebook: https://www.facebook.com/BRNSmusic/?ref=br_rs
Twitter: https://twitter.com/brnsmusic?lang=fr

Samedi 7 juillet

FÊTE DU BRUIT

Indochine

L’aventure Indochine continue et séduit aujourd’hui plusieurs générations. Le groupe français mythique de ces 20 dernières années vient d’écrire un nouveau chapitre (le 13e) qui est une des meilleures ventes de cette année. Les concerts d’Indochine restent d’incroyables moments de communion, avec des tournées exceptionnelles comme le Meteor Tour en 2010 (premier groupe français à faire le Stade de France) ou encore le Black City Tour en 2013 avec 2 concerts au Stade de France et plus de 800 000 spectateurs. Le 13 Tour affiche déjà complet avec plus de 280 000 spectateurs au printemps 2018, dont 3 AccorHotels Arena à Paris sold out. L’aventurier résonne encore dans la tête des festivaliers présents à La Fête du Bruit 2016. Nicolas Sirkis et sa bande sont de retour pour souffler nos 10 bougies ! Un grand moment à venir partager à St Nolff !

Facebook: https://www.facebook.com/Indochineofficiel/
Twitter : https://twitter.com/indochinetwitt?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Damian Jr Gong

Bob Marley n’a pas fait que des disques inoxydables, il a aussi engendré un nombre conséquent d’enfants qui poursuivent sa mission et assument son héritage. Parmi ceux-ci, Damian Jr Gong (un surnom qu’il doit aux studios Tuff Gong où son père enregistra ses chefs d’œuvres), son plus jeune fils est sans conteste le plus intéressant. Il prolonge en effet le reggae « classique » de cet héritage lourd à assumer en le mariant à l’électro ou au rap, enregistrant avec Skrillex, Jay Z ou Nas, ou en fondant un groupe annexe avec Mick Jagger et Dave Stewart. Avec une dizaine d’albums sous la ceinture et de nombreuses tournées, Damian Marley, fils de Miss Monde 1976 et d’une icône planétaire, est un musicien solide, qu’on regardera toujours avec un regard particulier. Retrouvez-le le samedi 07 juillet sur la scène de la Fête du Bruit St Nolff pour un show haut en couleur !

Facebook : https://www.facebook.com/damianmarley/
Twitter : https://twitter.com/damianmarley?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

BAGARRE

Découvert il y a deux ans avec leur EP Musique de Club, BAGARRE s’est révélé être un des Lives les plus fiévreux de la scène hexagonale : BAGARRE, c’est l’amour et la sueur, pas de fosse, pas de scène, un seul club. Ne leur parlez pas ni de « genres » ni de « styles », ils cherchent à faire tomber les barrières. Les cinq membres du groupe fonctionnent de manière horizontale : tout le monde compose, tout le monde chante, tout le monde danse.
Ils reviennent avec leur single Béton Armé qui va faire chavirer les amoureux de pyramide humaine, d’anarchisme musical et de clubbing autogéré.

Twitter: https://twitter.com/search?q=bagarre&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

The Red Goes Black

Le rouge vire au noir, et c’est une nouvelle couleur qui vient s’inscrire dans le nuancier de la scène rock de Douarnenez. Depuis plus d’une décennie, la ville voit naître un flot ininterrompu de groupes qui défendent une certaine idée du rock’n’roll – une approche généreuse, sans concessions et parfois frondeuse. C’est de cette école que sont issus les quatre musiciens de The Red Goes Black. Ces années d’apprentissage et d’expérimentation se concrétisent aujourd’hui avec cette nouvelle étape : The Red Goes Black ambitionne d’élargir sa palette. De marier la flamboyance des racines rock sixties et seventies avec les dégradés du blues et les nuances de la soul. Avec sincérité, sans effets de manche, mais sans pour autant faire dans la simplicité. Afin d’aller à l’essentiel. The Red Goes Black infusent un groove d’enfer à leur rock’n roll carré et accrocheur. Une réussite à découvrir ou redécouvrir le 7 juillet à St Nolff !

Facebook: https://www.facebook.com/TheRedGoesBlack/
Twitter: https://twitter.com/search?q=the%20red%20goes%20black&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

La Phaze

Après une mise en sommeil fin 2012, le temps est venu pour La Phaze de ressaisir le micro, rallumer les amplis, rebrancher les machines pour reprendre du service, guidé par l’image d’un monde qui avance (trop) vite sans prendre le temps de regarder dans quelle direction. Prendre le temps, c’est justement ce qu’ont pu faire Arnaud et Damny durant les 5 dernières années. Prendre le temps de créer (Dead Hippies et Atonalist) pour le premier, (Pungle Lions) pour le second. Prendre le temps d’observer ce monde hyperconnecté et hypercloisonné. Comme une évidence, le moment est donc venu de reprendre la parole.
C’est en juillet dernier que le duo se retrouve en studio et se remet à composer, se surprenant même à retrouver la fluidité et l’évidence de ses débuts. L’inspiration est là, les nouvelles compos sont résolument modernes tout en gardant la patte si particulière du groupe. La Phaze revient donc avec un premier single Sourire au teint de glace enregistré au Studioscope à Angers et produit par Danny dans son studio barcelonais. Un titre décrivant une société nombriliste qui se noie dans une overdose d’images et de consumérisme, porté par un son lourd et actuel où la collision entre rock et drum’n bass fait mouche. Des retrouvailles à ne pas manquer le 7 juillet sur la scène de La Fête du Bruit St Nolff.

Facebook : https://www.facebook.com/laphaze/
Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=g0xH6tvg450&list=PL92fWYKlephAe6tHqexPYahypevjwsDyv

FÊTE DU BRUIT

FFF

FFF se décline à l’infini. Au commencement des aventures de la tribu, deux musiciens fondaient la Fédération française de Fonck (le terme souligne la rencontre entre le funk et le rock). Marco Prince, chanteur et compositeur, élevé à la soul, et Nicolas Baby (alias Niktub), bassiste, commencent vers la fin des années 80 à jouer du jazz rock. En septembre 1990, le groupe trouve sa composition définitive. Outre les deux membres fondateurs, on trouve Krichou, batteur antillais, qui professe le plus grand respect pour Dédé Saint-Prix, percussionniste martiniquais. Puis Yarol Poupaud à la guitare (guitariste de Johnny Hallyday), et Philippe Herpin dit Pinpin, ex-membre du groupe Marquis de Sade, au saxophone ! Après une tournée mondiale qui les amènera jusqu’en Amérique du Sud et en Asie, et leur vaudra la Victoire de la Musique du meilleur concert ; le groupe profite du changement de siècle pour faire un « break ». Depuis FFF s’est fait discret. Une première reformation événementielle à l’occasion du festival Solidays de juillet 2007, une autre en 2013, au Bus Palladium, toujours pour la bonne cause, celle du Secours Populaire. L’occasion pour le groupe de se rendre compte que l’engouement du public est toujours bien présent.
Depuis 2016, la Fédération Française de Funk est bel et bien de retour ! Les aficionados de la première heure sont aux anges, et une nouvelle génération de fans découvre un groupe à l’énergie scénique hors norme. Le 9 juin dernier, ils ont sorti leur premier single depuis 17 ans  Monkee , résolument rock, en tout point fidèle à leur réputation de dynamiteurs sonores.

Twitter: https://twitter.com/fff_musique?lang=fr
Facebook : https://www.facebook.com/fffmusique/

Dimanche 8 juillet

FÊTE DU BRUIT

The Offspring

Les éternels adolescents de The Offspring défient les âges et restent ces invariables petits brailleurs adeptes de punk rock à la mode californienne. C’est simple : le groupe a directement pris le relais de Nirvana lorsque ce dernier s’est éteint, au beau milieu des années 90, ramenant spontanément un peu de soleil, de blagues potaches, de décontraction, d’esprit jackass avant l’heure, de derniers délires sur MTV et surtout des paquets de refrains inoubliables, toujours scandés par de multiples générations aujourd’hui encore. C’est avec leur troisième album Smash en 1994 que les hits-singles aussi popisants que furieux s’enchainent : Gotta Get Away ,  Come Out And Play  ou encore  Self Esteem , suivis par la suite par les tous aussi énergiques  Pretty Fly (For A White Guy) ou Why Don’t You Get A Job ? . Alors, venez brailler un bon coup, le dimanche 8 juillet à St Nolff, venez retrouver Dexter Holland et Noodles, toujours aussi morveux et gentiment énervés, pour un set survitaminé.

Facebook: https://www.facebook.com/Offspring/
Twitter: https://twitter.com/search?q=the%20offsring&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Simple Minds

Groupe mythique des années 1980, auteur des tubes légendaires Don’t You (Forget About Me), Alive And Kicking ou Belfast Child qui ont fait d’eux les pionniers d’un nouveau genre de rock dans les années 80 en gardant l’inventivité art-rock du post-punk pour construire un colosse musical avec des chœurs entraînants et une pointe d’âme celte. Simple Minds revient plus vivant que jamais avec un nouvel album fraichement sorti en février. Sur Walk Between Worlds, une galette pensée avec deux faces rappelant de manière nostalgique le format des vinyles, les Écossais revisitent à la fois le groove synthétique de la new wave et l’énergie du post-punk. Un retour en grande pompe pour les cinq Simple Minds, qui seront de passage le dimanche 8 juillet à St Nolff !

Facebook: https://www.facebook.com/simpleminds/
Twitter: https://twitter.com/search?q=simple%20minds&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Action Bronson

Action Bronson de son vrai nom Arian Asslani est un chef culinaire hors pair albanais et juif, originaire du Queens à New York avant d’être un rappeur de talent ! Ces dernières années, il est devenu l’un des personnages les plus charismatiques et les plus colorés du hip-hop grâce à son sens de l’humour. C’est dans le restaurant familial que Bronson a développé sa passion pour la cuisine. Après des études dans le domaine culinaire à l’Art Institute of New York, il a occupé différents postes dans le milieu. Ses expériences l’ont inspiré dans l’écriture de ses chansons. Alors que Bronson était un connaisseur de musique vorace qui a grandi en admirant des artistes comme Kool G. Rap, Cam’ron et Mobb Deep, il n’a jamais envisagé de rapper lui-même. Mais il y a quelques années, il a écrit une chanson satirique sur un CD de Southern et les résultats inattendus l’ont encouragé à poursuivre. Sa personnalité surdimensionnée et ses jeux de mots complexes sont sûrement le secret de sa réussite.
En août 2012, Bronson signe avec Vice / Warner Bros Records. Pour Action Bronson, cette ascension fulgurante vers la grandeur pourrait le convaincre de retarder un peu plus la « pause-repas en mangeant de la poutine ». Après de nombreuses tournées nationales et internationales en 2014, Bronson a sorti son premier album studio, Mr. Wonderful, en mars 2015. Le travail a été acclamé par les Rolling Stones, Pitchfork et bien d’autres.
En mars 2016, Bronson a puissamment poursuivi son ascension fulgurante avec la création de son émission F * ck, That’s Delicious. Chaque épisode n’est rien d’autre qu’une aventure culinaire immersive documentant le style de vie de Bronson et sa palette exquise. La popularité explosive de F * ck, That’s Delicious était indéniable sa popularité continue.
Alors que le nom d’Action Bronson pourrait être nouveau pour certains, il secoue les mondes de la nourriture et de la musique, deux institutions massivement puissantes aux States. Le dimanche 8 juillet à St Nolff, vous pourrez rencontrer ce super héros dont le physique ressemble ironiquement à un guerrier viking.

Facebook: https://www.facebook.com/ActionBronsonMusic/
Twitter : https://twitter.com/ActionBronson?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Chinese Man

Depuis une bonne dizaine d’années maintenant, ils écument les festivals à coups de morceaux totalement originaux, des évasions exotiques à tendance hip hop et electro.
Chinese Man est un collectif de hip-hop et electro français, originaire d’Aix-en-Provence. Formé en 2004, il puise ses influences dans le rap avant tout, mais aussi dans le funk, le dub, le reggae ou encore le jazz. Chinese Man est composé des DJs Zé Mateo et High Ku, et du beatmaker SLY. Les beatmakers Leo le bug et Le Yan gravitent également autour du groupe et participent notamment à la composition de plusieurs morceaux. Le label du collectif, Chinese Man Records, situé à Marseille, assure la production et le management de cinq compositeurs et de trois DJs. Il collabore également avec un grand nombre d’artistes en France et aux États-Unis. 5 ans après Racing with the Sun, Le collectif Chinese Man vient nous présenter son nouvel album, Shikantaza. Le premier morceau Liar est en featuring avec Kendra Morris & Dillon Cooper. Élaborés entre Marseille, Bombay et le repaire ardéchois du groupe, les 16 titres de ce nouvel opus apparaissent comme un retour aux sources du groupe. Avec ce nouvel album, Chinese Man tisse un lien entre la musique de ses débuts et ses nouvelles inspirations. Shikantaza est une invitation au lâcher-prise, à saisir le moment présent, un chemin vers l’éveil qu’il appartient à chacun d’emprunter et que vous pourrez découvrir ou redécouvrir le dimanche 8 juillet à La Fête du Bruit St Nolff.

Facebook: https://www.facebook.com/chineseman/
Twitter : https://twitter.com/chinesemanrec?lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Naâman

La musique voyage partout. Elle n’a pas de frontière et se transmet d’âmes en âmes.
C’est dans cet état d’esprit que Naâman, la révélation reggae de ces dernières années, sort en automne 2017 son troisième album, Beyond, qui sonne comme un hymne aux good vibes. Au-delà des vibrations reggae et hip-hop, il s’imprègne de la Soul, emprunte à la musique latine, pose sur des rythmes caribéens. Cet éclectisme lui permet de partager davantage sa philosophie de vie. Sa personnalité authentique et spontanée fait le reste.
Naâman et le Deep Rockers Crew, c’est l’arrivée d’une nouvelle génération, pleine d’envie et d’humanité qui n’oublie pas ses racines et porte avec force et convictions des messages de paix, d’amour et de liberté. Le dimanche 8 juillet, Naâman saura conquérir le public de St Nolff par sa générosité, son énergie et son talent indiscutable.

Facebook: https://www.facebook.com/Naaman.Official/
Twitter : https://twitter.com/search?q=naaman&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

DANAKIL

Activistes du reggae et de la musique indépendante depuis 2001, DANAKIL sillonne depuis plus de 15 ans les routes du monde entier, délivrant des centaines de lives brûlants qui font une grande partie du succès du groupe. Après 4 albums studio, 2 lives, et 2 albums « DUB » le collectif n’a rien perdu de sa force, de son envie, et revient avec un nouveau projet brut de décoffrage. Intitulé LA RUE RAISONNE, ce 5e opus remet le groupe sur le devant de la scène militante et engagée francophone. Le premier single, 32 MARS fut d’ailleurs une chanson composée en marge des concerts organisés par le groupe et leur entourage en soutien au mouvement Nuit Debout. Musicalement, le groupe a continué d’évoluer, en faisant confiance aux beatmakers « maison » pour muscler ses productions. Le résultat est un reggae roots nouvelle génération, bien ancrée dans l’air du temps, avec une musique métissée, un humanisme sincère et le désir de dire les choses comme elles viennent, pour faire entendre une voix différente. Côté collaborations, DANAKIL choisit une nouvelle fois de se faire plaisir en invitant la crème de la scène world et reggae. Le chanteur allemand Patrice est ainsi présent sur la tracklist en partageant avec BALIK (chanteur de Danakil) le titre Paris la Nuit, hommage noctambule à la capitale parisienne. DANAKIL convie une sacrée équipe de chanteurs sur le titre « WORLD OF REGGAE MUSIC », déclaration d’amour au style musical qui lie tous les intervenants : ANTHONY B, FLAVIA COELHO, NATTALI RIZE, JOSH DE THE SKINTS, BRAHIM, VOLODIA, YANISS ODUA, NATTY JEAN et U-ROY ! Après avoir fait complet dans la quasi-totalité des salles visitées lors de la première phase de tournée à l’automne 2016 (qui s’est achevée par un double TRIANON parisien complet sur les deux soirs, diffusé en direct sur les réseaux sociaux), le groupe repart sur les routes de France et d’ailleurs, dès le printemps, pour continuer à affirmer, en musique, sa parole militante !

Facebook: https://www.facebook.com/danakil/
Twitter : https://twitter.com/search?q=danakil&src=typd&lang=fr

FÊTE DU BRUIT

Blue Butter Pot

Chapeau, longue barbe, look Red-Neck et ambiance de Farmer, the Blue Butter Pot est un duo composé de Ray (chant/guitare) et d’Oliv (batterie) . Il fut créé à l’origine pour une commande unique à l’occasion de la « Nuit du Blues » d’Ambon (56) en avril 2013. Longtemps identifié à un Blues Folk tempéré suite à sa naissance improvisée, voire inopinée, TBBP est sorti des sentiers battus du 12 mesures et de la balade en délaissant la guitare acoustique pour se forger une identité originale tout au long des 80 concerts donnés en 2017. Duo théâtral, fougueux et pour peu qu’on laisse les deux compères s’exprimer, parfois même burlesque, la spontanéité franche explose sur scène avec un batteur insolent et puissant ! C’est sur son groove massif que le dandy guitariste, grave et charismatique, cogne ou effleure sa guitare en grognant de sa voix d’outre-tombe les textes inspirés tantôt du quotidien, tantôt d’un imaginaire débridé sur fond de carte délavée des folklores marécageux et mécaniques américains.

Facebook : https://www.facebook.com/bluebutterpot/

 

La fête du bruit à Saint Nolff (56) du 6 au 8 juillet 2018. Elementa 3 rue de Gutenberg – ZA de Kerboulard – 56250 St Nolff Tél. : 02 22 06 05 79. La fête du bruit à Landerneau, 17 au 18 août, esplanade de la petite Palud.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom